Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    CNES: «L'Algérie dispose encore de marges de manœuvre»    LA MONNAIE, ARME DRACONIENNE    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Coronavirus: Les mises au point du ministre de la Santé    Covid-19: Les mariages suspendus    Erreur lors de la remise de corps au CHUO: Quatre employés suspendus    Enfin !    Les cours de pétrole débutent la semaine en hausse    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    "Dans mon service, le personnel est à bout"    Nouveau record quotidien des infections    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger    CHU d'Oran: quatre employés suspendus suite à une erreur sur l'identité de deux personnes décédées    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    Feu de forêt à Kef-Essebihi    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Le dérisoire des murs    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad
Publié dans Algérie Presse Service le 04 - 04 - 2020

Le Commissaire à la paix et la sécurité de l'Union africaine (UA), Smail Chergui a rendu un vibrant hommage au dirigeant sahraoui M'hamed Khadad, décédé mercredi dernier, saluant "un négociateur hors pair" et "un artisan de premier plan" du processus onusien au Sahara Occidental.
"Profondément attristé par la disparition de M'hamed Khadad, négociateur hors pair et artisan de premier plan du processus de paix au Sahara Occidental. Mes condoléances émues à sa famille, au leadership de la RASD et au peuple sahraoui ", écrit Smail Chergui dans un tweet.
Le diplomate M'hamed Kheddad, qui avait occupé des postes et fonctions importantes au sein du Front Polisario et du gouvernement sahraoui, est décédé mercredi des suites d'une longue maladie.
Eminent militant du Front Polisario, le diplomate faisait partie de la délégation sahraouie lors des premières négociations directes avec le Maroc, tenues en 1978 à Bamako, au Mali.
Khedad a été coordinateur du Front Polisario avec la Mission pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental (Minurso) et également ambassadeur de la République sahraouie démocratique (RASD) en Algérie à deux reprises. Il a aussi été responsable du département européen au sein du Comité extérieur du Front Polisario.
Dès l'annonce de son décès mercredi, les condoléances ont afflué de plusieurs organisations internationales et de personnalités politiques.
Le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), qui s'est dit " attristé " par la nouvelle du décès de "ce combattant courageux et brillant diplomate " a salué la lutte remarquable de M'hamed Khadad pour l'indépendance de son pays.
De son côté, l'Association allemande, "Liberté pour le Sahara occidental", a déclaré qu'"avec la mort de M'hamed Kheddad, le Sahara occidental a perdu l'une des voix qui reflétait la lutte pacifique du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance nationale".
L'Association des amis de la République sahraouie de France (AARASD) a décrit quant à elle sa disparition comme " une grande perte ", évoquant "le professionnalisme du défunt et le rôle de premier plan qu'il a joué depuis le début de la révolution sahraouie ".
Rappelant son parcours de " combattant infatigable ", la Coordination espagnole des associations solidaires avec le Sahara occidental, CEAS-Sahara, a qualifié le diplomate "de modèle de dévouement et d'engagement pour l'ensemble du mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui et son représentant légitime, le Front Polisario".
Dans un message de Condoléance, adressé au président sahraoui Brahim Ghali, le diplomate italien et ancien représentant spécial des Nations Unies au Sahara occidental, Francesco Bastagli, a évoqué " un négociateur patient " qui a défendu les droits du peuple sahraoui dans les capitales mondiales et également à l'ONU et à l'Union européenne.
Francesco Bastagli, a indiqué que la relation personnelle qu'il a pu construire avec le défunt lui avait permis de connaitre et comprendre la lutte du peuple sahraoui pour la dignité et l'indépendance.
" Le peuple sahraoui, sans aucun doute, perd l'un de ses hommes les plus loyaux et les plus honorables", a déclaré le gouvernement sahraoui en annonçant la triste nouvelle.
Le défunt Khaddad était " l'un des combattants et dirigeants du Front Polisario, qui a accompagné la lutte sahraouie" depuis ses débuts avec sincérité, sacrifice et générosité", a souligné le gouvernement qui a décrété un deuil national d'une semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.