Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Belhimer: la transition numérique de la presse écrite, une nécessité "impérieuse"    Report du procès de Karim Tabbou au 29 juin prochain    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    Opposée à l'indépendance de l'Algérie, l'OAS adopte le terrorisme à grande échelle    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    Les députés engagent un débat à l'APN    7 décès et 127 nouveaux cas en 24 heures    Alger ferme ses plages    Le drame des Algériens bloqués en Turquie    Plages de Jijel: la GN sensibilise les estivants sur les mesures de prévention contre le Covid19    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Déclaration de devises par les voyageurs: les députés votent pour le maintien du montant à 5.000 euros    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    El Tarf: De nombreuses cultures ravagées par le mildiou    Un lourd héritage    Coronavirus: Dix wilayas sous microscope    Aïn El Turck: Aménagement de 15 grands parkings retenus pour la saison estivale    Les effets du confinement: Les commerçants s'impatientent    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    Le mode d'emploi fixé    Mahrez victime d'un cambriolage    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Benzia gravement blessé à la main    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    L'ADE rassure ses abonnés    Une récolte de 300 000 quintaux à l'hectare prévue    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décès de Kheddad: un combattant infatigable pour les droits du peuple sahraoui
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 04 - 2020

HAFEDH - Des personnalités politiques, diplomates et organisations internationales ont réagi jeudi suite au décès, la veille, du diplomate sahraoui, M'hamed Kheddad, coordinateur auprès MINURSO, réitérant leur soutien indéfectible à la lutte légitime du peuple sahraoui pour son indépendance.
Le diplomate italien, ancien représentant spécial des Nations unies au Sahara occidental, Francesco Bastagli, a exprimé, dans un message adressé au président sahraoui et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, ses "sincères condoléances au peuple sahraoui, au Front Polisario et à la famille du défunt".
"J'ai appris avec une grande tristesse la mort de M'hamed Kheddad, que j'ai rencontré pour la première fois en 2005, lorsque j'ai été nommé Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, au Sahara occidental, et pendant mon mandat à El-Ayoun, M'hamed Kheddad était l'un des hommes et responsables de la République sahraouie, qui m'ont touché avec son professionnalisme et son équilibre, car il était un négociateur patient et compétent afin de garantir les droits du peuple sahraoui, que ce soit au niveau local ou dans les capitales internationales et dans les couloirs de Bruxelles ou de New York", a écrit le diplomate italien dans son message.
"Quand M'hamed Kheddad parle, tout le monde écoute, comme sa voix impose le respect, et mon appréciation pour lui a augmenté même après la fin de ma mission au Sahara occidental, mais grâce aux moments qui m'ont réuni avec lui, j'ai pu construire une relation personnelle qui m'a permis de connaître et de comprendre votre lutte pour la dignité et l'indépendance".
Dans le même contexte, le Parti communiste espagnol a exprimé ses sincères condoléances à tout le peuple sahraoui suite à la disparition du diploamte M'hamed Kheddad.
"Comme beaucoup de ses compatriotes, sa lutte contre la maladie ne l'a pas empêché de continuer à travailler sans relâche pour défendre la cause de son peuple jusqu'à son dernier souffle.
Il y a quelques semaines à peine, nous avons pu entendre ses déclarations, dénonçant, une fois de plus, la prétention du Maroc d'étendre ses eaux territoriales également à la côte du territoire occupé de la RASD, et rappelant à l'Espagne ses obligations et responsabilités à l'égard du Sahara occidental", a déclaré le PCE dans son message de condoléances.
"M'hamed Kheddad, un combattant dès son jeune âge pour l'autodétermination et contre l'invasion marocaine, appartenant au groupe de brillants diplomates sahraouis", ajoute-t-il.
Avec sa position claire confirmée, le PCE souligne que "la meilleure façon d'honorer sa mémoire est notre engagement indéfectible à l'appui de sa lutte pour atteindre un Sahara occidental libéré et indépendant. Sa mémoire restera parmi nous tous comme un exemple du grand combattant qu'il a été".
La Fédération nationale des institutions de solidarité avec le peuple sahraoui a également envoyé un message de condoléances à tout le peuple sahraoui. "Dans ces moments tristes et douloureux, nous souhaitons, exprimer nos sincères condoléances à sa famille et à ses amis, ainsi qu'au Front Polisario, à la direction duquel il appartenait, en tant que membre du Secrétariat national et responsable de la MINURSO", a déclaré Fedissah dans son message.
"Un combattant infatigable pour les droits du peuple sahraoui", a ajouté l'organisation avec laquelle il a partagé de nombreux événements.
Le diplomate sahraoui, M'hamed Kheddad, est décédé mercredi, suite à une longue maladie.
Il avait occupé des postes et fonctions importantes au sein du Front Polisario et du gouvernement sahraoui.
Eminent militant du Front Polisario, en 1978, il faisait partie de la délégation sahraouie lors des premières négociations directes avec le Maroc, tenues à Bamako, au Mali. Il a également été ambassadeur de la République sahraouie démocratique (RASD) en Algérie à deux reprises et a été responsable du département européen au sein du Comité extérieur du Front Polisario.
Le gouvernement sahraoui qui a annoncé la triste nouvelle, déclarant que "le peuple sahraoui, sans aucun doute, perd l'un de ses hommes les plus loyaux et les plus honorables", a décrété un deuil national d'une semaine.
Le défunt Kheddad était "l'un des combattants et dirigeants du Front Polisario, qui a accompagné la lutte sahraouie" depuis ses débuts avec sincérité, sacrifice et générosité, a rappelé le gouvernement sahraoui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.