Louisa    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    Immobile égale le record de Higuain    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    Lancement aujourd'hui du «Mois du patrimoine immatériel» dédié au costume traditionnel    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le salut est ailleurs que dans la révision de la Constitution"    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Nucléarisation rampante    CHEQUES ET LIQUIDITES    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JM Oran-2022 : "Aucune restriction sur le budget du COJM"
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 07 - 2020

Le Comité d'organisation des jeux méditerranéens (COJM) Oran-2022 a été exonéré des restrictions budgétaires décidées par les pouvoirs publics pour faire face à la chute des prix du pétrole, a indiqué jeudi le directeur général de cette structure, Salim Ilès.
"Sur ce plan, le ministre de la Jeunesse et des Sports nous a rassurés au cours de la réunion que nous avons tenue lundi passé. Vu l'importance de cette manifestation, à laquelle le président de la République M. Abdelmadjid Tebboune, accorde un intérêt particulier, il a été décidé de ne pas toucher à notre budget", a déclaré à l'APS le premier responsable du COJM.
Salim Ilès s'exprimait à l'issue d'une nouvelle réunion, la deuxième en moins d'un mois, tenue jeudi par visioconférence avec la Commission de coordination du Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM), une réunion qu'il a qualifiée de "fructueuse".
L'instance que dirige l'ancien champion algérien de natation a bénéficié d'un budget de l'ordre de 1,3 milliard de dinars pour assurer une organisation adéquate de la 19e édition des JM, une épreuve que l'Algérie organise pour la deuxième fois de son histoire après avoir abrité la 7e édition en 1975 à Alger.
"Il faut savoir qu'une importante partie de ce budget sera dédiée à l'équipement de certaines infrastructures sportives. On les a déjà recensées et si on avait fait l'objet de restrictions budgétaires, on aurait rencontré de gros problèmes pour honorer nos engagements pour le succès des Jeux", a encore expliqué le directeur général du COJM.
Il a souligné à ce propos que la Commission de coordination, présidée par le Français Bernard Amslam, "maintient la pression sur le COJM en dépit du décalage d'une année supplémentaire de ce rendez-vous méditerranéen", se réjouissant au passage du fait que "ce partenaire, dont les membres ont une riche expérience dans l'organisation des grandes manifestations sportives, nous soit d'un apport de taille".
Lors de cette nouvelle réunion, le même responsable a fait savoir qu'il était question de passer en revue l'état d'avancement des différentes commissions, ajoutant qu'à partir de la semaine prochaine, "des réunions spécifiques" auront lieu avec la commission de coordination pour chacune des 12 commissions relevant du COJM.
Et même s'il s'est dit satisfait de l'évolution des préparatifs en vue des JM, Salim Ilès a, néanmoins, déploré "certaines lenteurs administratives de la part de certaines institutions, ce qui risque de nous freiner dans notre élan", a-t-il regretté, poursuivant qu'il a été rassuré dans ce registre par le ministre de la tutelle, Sid Ali Khaldi, "qui suit de très près les préparatifs des JM et nous a promis d'intervenir pour lever tous les obstacles".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.