Le Président Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    Révision constitutionnelle: les Algériens "face à leur destin"    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    La valorisation de l'œuvre de Mohamed, le Sceau des messagers, au centre d'une conférence    Bendouda : un plan précis en voie d'élaboration pour dynamiser les établissements culturels    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Covid-19 : neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Le terroriste Mustapha Derrar arrêté à Tlemcen    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Blocage    Pôles d'excellence    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secousses telluriques à Mila : prise en charge médicale et psychologique des familles affectées
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 08 - 2020

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, et ministre par intérim du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Kaoutar Krikou a indiqué vendredi à Mila que des instructions ont été données pour la prise en charge médicale et psychologique des familles affectées par les deux secousses telluriques qui ont ébranlé la wilaya de Mila dans la matinée.
"Des instructions ont été données aux cellules de proximité relevant des services de l'action sociale pour la prise en charge médicale et psychologique des familles affectées par les deux séismes qui ont frappé Mila", a précisé Mme Krikou qui accompagnait le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud, dépêchés à Mila sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
La ministre a ajouté : "un état de stress a été observé parmi les familles affectées par ces deux séismes dans le quartier de Kherba et la vieille Mila, où nous nous sommes rendus et il est impératif d'apporter aide et assistance à ces familles".
Mme Krikou a également indiqué que le directeur local de l'action sociale (DAS) a été instruit à l'effet d'"apporter toute forme d'aide aux familles sinistrées", relevant que "l'Etat ne ménagera aucun effort pour assurer tous les besoins nécessaires à ces citoyens".
Lire aussi: Séisme à Mila: le Président Tebboune donne des instructions pour assurer les moyens d'aide aux sinistrés
La wilaya de Mila a enregistré vendredi deux secousses telluriques de magnitude de 4,9 et 4,5 degrés sur l'échelle de Richter à 07h15 et 12h13 dont l'épicentre a été localisé à 2 km Sud-Est de Hammala pour la première, et à 3 km au Sud de Hammala pour la deuxième.
Les deux secousses telluriques ont provoqué l'effondrement total de deux maisons situées dans la vieille ville et une autre habitation composée de 4 étages dans le quartier El Kherba, au chef-lieu, et des effondrements partiels de 15 maisons de la vieille ville, 11 autres dans le quartier El Kherba et 5 dans le quartier Kasr El Ma au chef lieu, selon un premier bilan des services de la protection civile.
"Aucune perte humaine n'est à déplorer", selon les mêmes services qui ont précisé que les habitants ont déserté leurs maisons dès la première secousse ressentie.
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud et la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, et ministre par intérim du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Kaoutar Krikou se sont rendus au quartier Kherba et à la vieille ville de Mila, où ils se sont enquis de la situation et ont écouté les préoccupations des citoyens.
Les deux ministres se sont également rendus sur le site du barrage Beni Haroun, le méga ouvrage hydraulique dans la commune de Grarem Gouga et également dans la commune de Hammala, épicentre des deux secousses.
Une séance de travail présidée par M. Beldjoud et Mme Krikou, regroupant les autorités locales de Mila, les chefs de dairas, les présidents des assemblées communales (APC) et des représentants de la société civile, devra conclure cette visite, a-t-on signalé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.