Rassemblements et meeting: Les précisions de l'ANIE    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Nouveaux bacheliers: Les préinscriptions, mode d'emploi    Non respect des gestes barrières et hausse des cas de Covid-19: Le wali ordonne l'intensification des contrôles    24 blessés dans sept accidents de la route en 72 h    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    L'Opep+ décidée à prendre les mesures pour stabiliser le marché    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    Comparution de l'ex-wali zoukh    Talaie El Hourriyet appelle ses militants à faire "prévaloir l'intérêt du pays"    214 nouveaux cas dépistés en Algérie    Baisse prévisionnelle des réserves de change à moins de 47 mds/USD    Procès en appel d'Ali Haddad : les plaidoiries de la défense se poursuivent    Sacchi et Capello évoquent la performance de Bennacer !    Première séance pour Benrahma avec West Ham    PLF: la commission des finances réclame davantage de mesures pour sauver les entreprises    OPEP+: Attar insiste sur le respect des engagements pour rééquilibrer le marché    Le projet de l'amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)    Energie: le taux national d'électrification a atteint plus de 98% à fin 2019    Les réserves de change passeront sous la barre des 50 milliards de dollars    NAAMA : Découverte d'une bombe datant de l'époque coloniale    VIANDES BLANCHES : Prise de mesures pour un approvisionnement stable du marché    LAGHOUAT : 03 morts et 06 blessés dans un accident à Aflou    DISTRIBUTION DE LOGEMENTS A MASCARA : Opération d'envergure à l'occasion du 1er novembre    RENCONTRE SUR LE PROJET D'AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : La fédération nationale de la société civile sensibilise les citoyens    Référendum constitutionnel : Talaie El Hourriyet décide de participer et appelle ses militants à faire prévaloir l'intérêt du pays    Fédération subaquatique (FASSAS): deux candidats pour le poste de président et 11 pour le bureau    A servi et peut servir encore!    Deux policiers enlevés par des membres d'un parti    Violences intercommunautaires dans le fief d'un candidat    Le MC Saïda toujours interdit de recrutement    La CAF propose différentes options pour les 3e et 4e journées    "Nous n'allons pas reconfiner à nouveau"    Lilia Salemkour sur le podium    La rue réclame la réforme de la monarchie en Thaïlande    Tala Amara n'a pas oublié son fils    "Héliopolis" de Djaâfar Gacem en compétition    Plaidoyer pour une Algérie en phase avec la marche du monde    Aux enchères de Christies, 10 millions de dollars pour un recueil de Shakespeare    Les associations religieuses appelées à contribuer à la consolidation du patriotisme    Fonds de commerce «invalide» !    «Monsieur propre»    Tiaret: Un thé à la «Place Rouge»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zones d'ombre: garantir l'eau et l'électricité, une priorité et l'Etat sévira contre les négligents et les saboteurs
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 08 - 2020

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué mercredi à Alger que l'alimentation des zones d'ombre en eau et en électricité était une priorité absolue des programmes d'action du Gouvernement, prévenant que l'Etat sévira contre les responsables négligents et les saboteurs.
"Garantir l'eau et l'électricité aux populations des zones d'ombre est une priorité absolue" des programmes d'action du Gouvernement, a soutenu le président de la République à l'ouverture de la rencontre Gouvernement-walis, prévue pour deux jours au Palais des Nations (Alger), ajoutant que "les coupures délibérées en vue de provoquer la colère des citoyens à la veille de l'Aïd El-Adha, "sont le fait de forces hostiles au changement"
Précisant que le but de tels actes était de "semer la discorde, la confusion et le désespoir parmi les citoyens afin de déstabiliser le pays", il a assuré que "les enquêtes sont en cours pour en identifier les auteurs".
Concernant les régions très reculées et enclavées ne pouvant être approvisionnées en eau par canalisation ou reliées au réseau électrique en place, le président Tebboune a préconisé de leur garantir un approvisionnement en eau par camions citernes et de les équiper en kits d'énergie solaire.
Les compétences juvéniles innovantes tant dans les start-up que dans les micro-entreprises du dispositif ANSEJ sont capables de produire des panneaux solaires pour les populations des zones d'ombre, mais certaines parties ont, sciemment, créé des obstacles pour entraver leurs projets, a-t-il soutenu.
Soulignant l'importance de l'anticipation et de l'esprit d'initiative dans la réalisation des projets développement local, le Président Tebboune a mis en garde les responsables contre les rapports erronés, les déclarations édulcorées et les contrevérités qui relèvent en réalité de "l'abus de confiance".
Le Président de la République a tenu, par ailleurs, à saluer les décisions prises lors des dernières réunions du Conseil des ministres pour booster le développement économique local, tant à travers la modernisation de l'administration, le désenclavement des zones défavorisées et marginalisées, le raccordement des zones industrielles et agricoles à l'énergie et le renforcement des PME pour accroitre les opportunités d'emploi et apporter une valeur ajoutée à l'économie nationale.
Pour le président de la République, "cette conjoncture, marquée par un recul des recettes d'hydrocarbures induisant une hiérarchisation des priorités ainsi qu'une réduction des dépenses en raison de la crise mondiale de la Covid-19 en plus de la crise morale ayant favorisé l'argent sale et la mauvaise gestion, exige une bataille de changement radical, une bataille qui a sa logique, ses outils et ses Hommes, prêts aux sacrifices".
La poursuite de la bataille du changement radical est irréversible et le seul moyen d'y parvenir est l'adoption d'une approche participative réunissant les ambitions réalistes et la volonté sincère de sa concrétisation graduelle afin de rompre avec les pratiques obsolètes du passé, a soutenu le président de la République.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.