Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Djerad à Tindouf: La tablette électronique pour alléger le cartable
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 07 - 2020

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a indiqué, mardi depuis Tindouf, que le Gouvernement oeuvrait à la généralisation graduelle de la tablette électronique au niveau des écoles et des lycées, en vue de réduire l'utilisation des manuels et d'alléger le cartable. Lors de sa visite de travail dans la wilaya de Tindouf où il a inspecté le projet de réalisation d'un lycée sis entre les cités « Wifak » et « Wiam » au chef-lieu de la wilaya, M. Djerad a fait savoir que le Gouvernement visait «la généralisation de la tablette électronique à travers tout le territoire national, afin de réduire l'utilisation des manuels et d'alléger le poids du cartable, d'autant que les élèves maîtrisent désormais les TIC». Le Gouvernement, poursuit-il, oeuvrera à l'intégration graduelle des tableaux électroniques dans les écoles et les lycées, pour améliorer la qualité d'enseignement des élèves, grâce aux nouvelles technologies, en leur apprenant des contenus scientifiques et historiques consacrant les constantes nationales mais aussi adaptés au monde moderne.
Abdelaziz Djerad a donné, par ailleurs, de fermes instructions quant à l'impératif de tenir compte de l'aspect esthétique et du cachet architectural dans la réalisation des agglomérations dans la région. En visitant le projet de réalisation du pôle urbain 1402 logements, le Premier ministre a écouté un exposé sur le programme de logement de la wilaya et donné de fermes instructions aux responsables du secteur pour consulter des sociologues, voire des psychologues, avant la réalisation des agglomérations, en vue d'étudier les aspects psychosociologiques adaptés aux exigences de la population de la région, insistant sur l'importance d'effectuer des études préliminaires et d'utiliser des matériaux de construction locaux. Aussi, il a souligné la nécessité de garantir toutes les structures sociales répondant aux exigences du citoyen, insistant sur l'aspect social et la nature de la région. Concernant le choix des entrepreneurs, M. Djerad a exigé de confier les projets aux sociétés disposant des moyens matériels et humains suffisants, afin d'éviter les problèmes de retard dans la réalisation des projets ou l'annulation des marchés. Le Premier ministre a déclaré, dans ce sens, que «la bureaucratie et le manque de transparence sont les véritables ennemis en matière de réalisation de projets», ajoutant que «dans le cadre de l'édification de l'Algérie nouvelle, il est impératif de changer toutes les anciennes méthodes de réalisation, en vue de répondre aux revendications des citoyens». Il a rappelé, à cet effet, le communiqué du dernier Conseil des ministres dans lequel le président de la République avait donné des instructions pour la lutte contre la bureaucratie, en appelant les responsables à faire preuve d'un fort esprit de nationalisme.
Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à cette wilaya frontalière, M. Djerad a indiqué que «tous les moyens sont disponibles pour la prise en charge des zones d'ombre à travers le pays». «Nous devons être conscients que les populations dans les zones d'ombre vivent dans des conditions difficiles, en l'absence des routes et des moyens de transport et autres. Il est de notre devoir, conformément aux consignes du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de les prendre en charge», a-t-il précisé. Soulignant la nécessité de «contenir ces zones pour les placer parmi les priorités», le Premier ministre a fait état d'un suivi, en coordination avec le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, de l'état d'avancement de la prise en charge des zones d'ombre à travers le territoire national. Dans le même cadre, M. Djerad a mis l'accent sur l'impératif de venir à bout définitivement du phénomène des zones d'ombre «dans les meilleurs délais». «Le citoyen doit sentir que l'Etat lui appartient. Ces zones vont changer pour devenir des zones de lumières», a-t-il soutenu. Il a, en outre, appelé les responsables locaux, en particulier les walis, à donner la priorité aux zones nécessitant le développement. «Nous attendons beaucoup des responsables, notamment des walis, en vue de prendre en charge les zones d'ombre», a-t-il indiqué. Lors de l'inspection d'un projet de réalisation d'un groupe d'entrepôts frigorifiques que l'Etat était déterminé à promouvoir l'investissement et à consolider l'industrie manufacturière, le premier ministre a déclaré que «nous oeuvrerons à l'accompagnement de ce groupe qui contribuera à l'appui de la stratégie de l'Etat visant la régulation des produits agricoles, l'encouragement des paysans et la consolidation des capacités de stockage», a-t-il soutenu.
Dans une exploitation agricole réservée à la plantation de l'arganier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a plaidé, pour l'exploitation de l'énergie solaire pour booster l'investissement agricole notamment saharien qu'il a qualifié de « projet national». M.Djerad a également appelé les responsables du secteur à veiller au raccordement de tous les projets au réseau électrique, rappelant des instructions du président de la République lors du dernier Conseil des ministres concernant le raccordement des zones industrielles et des exploitations agricoles à ce réseau. « Il est inconcevable de réaliser des projets sans leur raccordement à l'électricité» a-t-il déploré, estimant que l'agriculture saharienne constitue un projet national à concrétiser dans les plus brefs délais, en ce sens qu'il est à même de booster le développement et de créer des postes d'emploi».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.