Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Séisme de Mila: nécessité de suivre la situation de manière "continue et régulière"
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 09 - 2020

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a insisté, mardi à Mila, auprès des autorités de cette wilaya sur l'impératif de suivre de manière "continue et régulière" la situation engendrée par le séisme du 7 août dernier jusqu'à ce que les conséquences de cette catastrophe naturelle soient réparées.
"Il est nécessaire d'apporter la meilleure prise en charge possible aux personnes vulnérables touchées par ce séisme" notamment les personnes âgées, les femmes enceintes et les élèves en classes d'examen et qui sont hébergés actuellement sous des tentes, a précisé M. Beldjoud, accompagné du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, lors d'une réunion tenue au siège de la wilaya avec les représentants de la société civile, de la population sinistrée ainsi que des experts et des spécialistes du bâtiment.
Répondant aux préoccupations soulevées par les représentants des sinistrés, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a indiqué que "les aides de l'Etat seront accordées conformément aux lois de la République".
Kamel Beldjoud a évoqué, à cet effet, les solutions mises en place par l'Etat pour la prise en charge des personnes sinistrées, notamment la possibilité de les reloger sur le site des 600 logements publics locatifs (LPL) actuellement en cours de réalisation, avec un rythme "appréciable", dans la région de Ferdoua dans la commune Sidi Merouane.
Le ministre a également évoqué la possibilité de mettre à la disposition des sinistrés des lots de terrain dotés de toutes les commodités soulignant l'importance de réaliser "des cités répondant aux normes requises de construction".
A cet égard, le ministre a indiqué que quatre (4) sites ont été retenus pour en faire des lotissements de terrain, totalisant une superficie de plus de 85 hectares et pouvant accueillir près de 2000 parcelles de terrain destinées à la construction.
Lire aussi: Nasri insiste sur le respect des normes de construction dédiés à la population sinistrée du séisme à Mila
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a souligné que les études techniques concernant ces sites ont été confiées à des bureaux d'études et des laboratoires spécialisés.
Il a ajouté, qu'en attendant la concrétisation de ces solutions, l'Etat a pris en charge les frais de location des maisons aux familles sinistrées.
Appelant les citoyens à s'entraider pour atténuer les répercussions du tremblement de terre du 7 août, M. Beldjoud a souligné l'importance d'activer le rôle des élus et des représentants de la société civile pour faire face à la situation, indiquant que la déclaration du quartier d'El Kherba à Mila comme zone "sinistrée" permettra l'intervention du Fonds des catastrophes naturelles pour prendre en charge les personnes touchées.
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a ajouté que sa visite aujourd'hui à Mila, accompagné du ministre de l'Habitat, vise à "évaluer les décisions prises après le séisme" et s'inscrit dans le cadre "du suivi régulier des développements liés à la prise en charge des familles sinistrées".
M. Beldjoud a relevé que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait instruit le gouvernement de trouver "des solutions appropriées pour sortir de cette situation dans les plus brefs délais".
Au cours d'une séance de travail tenue à huis clos avec les représentants des familles touchées par le tremblement de terre, présidée par M. Beldjoud, accompagné du ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, des rapports sur les dégâts engendrés par le séisme ont été présentés par le wali de Mila, Abdelouahab Moulay et le directeur général de l'Organisme national de contrôle technique de construction (CTC) ainsi que le directeur général du Laboratoire national de l'habitat et de la Construction (LNHC).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.