Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des enveloppes financières importantes pour dynamiser les zones d'ombre
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 09 - 2020

Le chargé de mission à la Présidence de la République pour le suivi des zones d'ombre, Brahim Merrad a affirmé mercredi depuis Naâma que "d'importantes enveloppes financières ont été consacrées en vue de dynamiser et vitaliser les zones d'ombre, sur le double plan socio-économique", assurant de la poursuite des efforts, l'année prochaine, pour promouvoir ces zones et concrétiser toutes les exigences de développement au profit de leurs habitants.
S'exprimant lors de sa visite de deux jours pour s'enquérir de la réalité du développement local à travers les zones d'ombre dans la wilaya, M. Merrad a indiqué que "des zones d'ombre dans plusieurs wilayas amorcent, ces derniers temps, un vécu différent suite à la prise par les Pouvoirs publics de décisions urgentes et immédiates pour améliorer les conditions des habitants et concrétiser dans ces zones de centaines d'opérations, contribuant ainsi à trouver des solutions radicales à leurs préoccupations quotidiennes".
Le chargé de mission à la présidence de la République a assuré de "la détermination des Pouvoirs publics à venir à bout du déficit enregistré dans toute zone en terme d'amélioration des conditions de vie et de création de conditions, à même d'assurer une vue digne aux populations de ces zones, en rattrapant le retard dans l'AEP, la réalisation de routes et du réseau de raccordement en gaz naturel et dans l'amélioration des conditions de scolarisation et des prestations de santé".
La fixation des populations, particulièrement celles résidant dans les zones de pâturage dans les Hauts-Plateaux " permet de préserver la pratique de l'activité d'élevage et de protéger l'énorme richesse dont recèle ces régions, laquelle a été impactée du fait de la sécheresse et du recul du couvert végétal pour le pâturage", a précisé la même source.
Merrad a appelé lors de ses rencontres avec quelques citoyens et ses haltes pour inspecter différents projets dans les zones d'ombre à Gaaloul, Hassi Defla, Belghrad, Belhanjir et autres dans les communes d'Ain Ben Khelil, Sfissifa et Ain Sefra, à " associer la société civile et les associations locales, à ouvrir des canaux de communication durable avec les représentants de quartiers en vue d'adapter ces projets en fonction de la nature de chaque région et à déterminer les priorités impérieuses et les nécessités en vue de les prendre en charge dans le cadre des programmes destinés à l'amélioration des conditions de vie de ces populations".
Le même responsable qui était accompagné des présidents des communes et chefs de daïras concernés a souligné la nécessité d'"encourager les responsables locaux à faire preuve d'esprit d'initiative et d'intégrer les propriétaires des micro-entreprises et des coopératives de jeunesse dans la concrétisation de ces programmes de développement de ces régions".
S'enquérant du projet de réalisation d'un puits de 200 mètres de profondeur destiné aux éleveurs de cheptels dans la région de "Thenia Chiakha", commune de Aïn Ben Khelil, M. Merrad a mis l'accent sur l'impératif d'utiliser des appareils à énergie solaire au niveau de ces zones reculées afin de raccorder les résidants à l'électricité et alimenter les puits réservés à l'irrigation.
Merrad s'est enquis des travaux de maintenance, récemment parachevés, de la route liant la commune d'Aïn Ben Khelil et le village de Sidi Moussa en passant par Gaaloul sur une distance de 15 km, avant d'inspecter le projet de réalisation d'une annexe de la mairie et d'un logement de fonction relevant d'une salle de soins.
Le chargé de mission s'est rendu, par la suite, à la commune de Sfissifa où il s'est enquis des travaux, bientôt finis, d'un château d'eau de 250 mètres cubes devant alimenter plusieurs douars en eau potable, outre la réalisation d'une salle de soins et d'un logement de fonction, ou encore d'un espace de jeu de proximité couvert de gazon.
Dans le douar de Belgrad, M. Merrad a inspecté les travaux de maintenance d'une route communale reliant le chef lieu de la commune à la RW 5, un château d'eau de 250 mètres cubes, l'ouverture de pistes de 7 km au profit des peuplades de la région Belhandjir (dans le sud d'Aïn Sefra).
A noter que le chargé de mission effectue une visite de deux jours à Naâma et se rendra, demain jeudi, dans les communes de Moghrar, Djeniene Bourezg, Assela et enfin Naama.
La wilaya de Naâma compte 72 zones d'ombres où habitent quelque 34.000 personnes, elle a bénéficié jusqu'à présent de 115 projets de développement, certains en cours de réalisation, pour lesquels une enveloppe financière de 2 milliards Da a été débloquée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.