Le moudjahid et ancien président de l'APN Said Bouhadja n'est plus    Antar Yahia : "Ciccolini a commis une faute irréparable"    LDC : Braitwhaite décisif lors de la victoire du Barça face au Dynamo Kiev    LDC : Le PSG a fait l'essentiel face à Leipzig    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Les facteurs dopants    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Ligue des champions d'Europe: Le Real en danger à Milan    LFP - Ligue 1: Les prémices d'une saison charnière    RC Relizane: Le ciel s'assombrit sur le Rapid    Marché illicite des véhicules des Castors: Des espaces squattés libérés en attendant le transfert vers le marché d'El Hamri    Les laboratoires veulent porter plainte contre l'association des consommateurs: Polémique sur les prix des analyses médicales    Gestion de la situation sanitaire, AEP, prévention contre les inondations: Djerad préside une réunion des walis    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    1.133 nouveaux cas, 649 guérisonset 15 décès    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    6 morts et 19 blessés en 24h    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    LDC : Séville se qualifie comme Chelsea pour les huitièmes    L'Algérie, un "élément clé" dans les régions africaine et méditerranéenne    Réunion de Djerad avec les walis: la situation sanitaire et l'approvisionnement en eau potable au menu    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Sahara Occidental : Convergence des positions russe et algérienne    Pétrole: la demande mondiale atteindra près de 104 millions b/j d' ici 2025    DEPUIS L'APPARITION DU CORONAVIRUS : Décès de 120 employés de la Santé    STRESS HYDRIQUE : Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau    Karim Tabbou répond à Emmanuel Macron    Tergiversations au Conseil de la Nation    Le juge demande un complément d'enquête    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    La situation s'améliore nettement à Alger    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le RAJ exige l'abandon des poursuites contre ses militants    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 10 - 2020

Intervenant cette année en pleine pandémie de Covid-19, "octobre rose", consacré à la sensibilisation et au dépistage précoce du cancer du sein, s'est accommodé à Constantine au contexte sanitaire à travers des actions initiées par les membres de l'Association Waha d'aide aux malades du cancer de la wilaya dans le strict respect des mesures préventives.
Ainsi, en dépit d'un contexte sanitaire défavorable aux rassemblements, notamment pour les malades du cancer, fragiles et immunodépressifs, l'Association a néanmoins organisé, au cours du mois d'octobre, deux débats à cœur ouvert avec des femmes atteintes de cancer du sein, consacrés au vécu de ces femmes durant le confinement" imposé en mars dernier par la pandémie de Covid-19, a affirmé à l'APS, Ahmed Zemouli, vice-président de l'Association.
Zemouli a précisé, à ce titre, que la crise sanitaire du coronavirus a incité les membres de Waha à prendre davantage de précautions et de mesures préventives visant à prémunir les membres de l'Association et les malades des risques d'une contamination par le coronavirus, d'où la nécessité, dit-il, de s'adapter à la situation en organisant des actions dans le "strict" respect des règles sanitaires et de distanciation physique.
"Nous avons organisé deux rencontres regroupant chacune, pas plus de 15 femmes, dont les animatrices du débat et des médecins, pour donner la parole à des femmes atteintes de cancer du sein afin qu'elles puissent se confier et raconter comment elles ont vécu la période de confinement", a précisé, à ce propos, Yasmina Kechid, membre de Waha, chargée de la réception et l'orientation des malades.
Selon Mme Kechid, "les débats tenus au niveau de l'espace spirituel et de soutien psychologique de Dar Waha ont été préalablement bien étudiés, réfléchis et encadrés par des médecins, dans le respect de la distanciation physique, en toute simplicité et convivialité".
Lire aussi: Octobre rose : diagnostic précoce du cancer du sein pour près de 300 femmes à Sétif
"Ces débats ont constitué une sorte d'exutoire à ces femmes qui ont mal vécu cette période, parce qu'elles avaient très peur d'une contamination par le coronavirus qui est venue s'ajouter à la peur suscitée du cancer", a-t-elle souligné.
Et d'ajouter: "ces femmes avaient réellement très peur d'être contaminées par leurs enfants et leurs proches et n'ont même pas effectué leurs contrôles au niveau du centre anti-cancer de Constantine". Une peur légitime imputée à leur vulnérabilité d'autant que "quatre femmes parmi celles-ci ont été contaminées par le coronavirus durant la période de confinement, dont une a dû être hospitalisée", a révélé la même source.
Une "troisième" naissance"
Contaminées en milieu familial, ces femmes dont le système immunitaire est déjà affaibli par les traitements, dont la chimiothérapie, ont confié avoir "vécu des moments très durs, parfois même bien plus pénibles que le désarroi et les désagréments engendrés par le cancer", a indiqué la même source.
Et de poursuivre: "Après avoir lutté contre le cancer du sein et vécu la période post-traitement comme une seconde naissance, ces femmes qui ont affronté le coronavirus parlent désormais d'une troisième naissance pour dire à quel point leur combat contre la Covid-19 a été très éprouvant".
Dans ce contexte, ces débats à cœur ouvert ont fait germer une idée de projet qui sera drivé par le groupe d'écoute de l'Association Waha, consistant à recueillir les témoignages relatifs au vécu des femmes atteintes de cancer du sein durant la période de confinement, de manière anonyme, dans la perspective d'élaborer un fascicule dédié à ce sujet, a-t-on affirmé.
Par ailleurs, en plus de ces deux rencontres-débats, l'Association Waha d'aide aux malades du cancer de la wilaya de Constantine a également organisé une journée de sensibilisation au niveau du Centre commercial Ritej Mall, situé dans la circonscription administrative Ali Mendjeli, dans le respect des mesures sanitaires, a-t-on indiqué.
Cette action a ciblé des femmes venues faire leurs courses dans cet espace commercial pour les sensibiliser au dépistage précoce du cancer du sein, à l'importance de l'autopalpation et de la consultation de sénologie notamment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.