30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Imposante mobilisation à Alger    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    L'ONU demande une enquête "impartiale"    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    107e vendredi de contestation: La mobilisation se poursuit    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Comité belge exprime son plein soutien aux manifestants à El Guerguerat
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 10 - 2020

Le Comité belge de soutien au peuple sahraoui a exprimé son plein soutien et solidarité avec les Sahraouis qui manifestent pacifiquement depuis le 19 octobre dans la région d'El-Guerguerat à proximité du "mur de la honte" contre les violations de l'occupant marocain.
Le comité a, dans un communiqué repris par l'Agence sahraouie SPS, renouvelé son appel aux Nations Unies et au Conseil de Sécurité pour qu'ils respectent leurs engagements et redoublent d'efforts pour éviter toute détérioration de la situation, en commençant par nommer un nouvel envoyé au Sahara occidental et en forçant le Royaume du Maroc à mettre immédiatement en œuvre le processus d'autodétermination confié à la MINURSO.
Pour la onzième journée consécutive de manifestations pour protester contre l'occupation, les violations des droits de l'homme au Sahara occidental occupé et la passivité de la communauté internationale, les Sahraouis ont appelé samedi à mettre un terme à la souffrance inacceptable du peuple sahraoui face au silence de l'ONU notamment dans les villes sahraouies occupées.
Ils ont exigé de dévoiler le sort des disparus et la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis détenus dans les geôles marocaines.Plusieurs associations européennes ont lancé un appel à l'ONU pour fermer immédiatement la brèche illégale à El-Guerguerat.
Dans ce sens, l'Association des comités d'amitié avec le peuple sahraoui d'Europe centrale et orientale a appelé les Nations unies à fermer immédiatement la brèche illégale d'El-Guerguerat et la mise en œuvre sans retard du processus d'autodétermination confié à la mission de l'ONU pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso).
Les comités ont souligné que la Minurso doit se conformer au mandat qui lui a été confié, demandant à la mission onusienne de "cesser d'empêcher les civils sahraouis de manifester pacifiquement contre l'occupation marocaine de leur pays et le pillage de ses ressources naturelles".
Les ONG ont également critiqué "le comportement de certains membres de la Minurso, agissant en tant que police de la circulation dans la brèche illégale pour faciliter le transit et le commerce".
Lire aussi: Les Sahraouis continuent de manifester contre les violations marocaines à El Guerguerat
De son côté, le Comité suédois de solidarité avec le peuple sahraoui a appelé le Conseil de sécurité à obliger le Maroc à fermer la brèche illégale dans le mur de la honte dans la région d'El-Guerguerat où des Sahraouis manifestent pour demander à la Minurso d'assumer sa responsabilité face aux violations marocaines.
Le Comité a souligné que "le Maroc a de facto déplacé ses frontières légales internationalement reconnues vers le sud de 800 km pour inclure des territoires du Sahara occidental", exprimant à cet égard son soutien aux activistes sahraouis présents à El-Guerguerat pour exiger la fermeture de la brèche illégale qui contribue au trafic de drogue ainsi que les transferts de ressources naturelles pillées depuis les parties occupées du Sahara occidental.
Le président du Comité suédois de solidarité avec le peuple sahraoui, Jan Stromdahl, a exprimé sa "solidarité avec les Sahraouis" qui manifestent pour demander aux Nations unies d'organiser sans délai le référendum d'autodétermination et de fermer la brèche d'El Guerguarat créée par le Maroc en violation de l'accord de cessez-le-feu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.