Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    Inquiétudes sur l'offre et le prix des viandes    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Charfi répond aux «petits» partis    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    "Difficile de prédire le vainqueur de la League anglaise"    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    Les réactions s'enchaînent en Algérie et en France    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Distinction des lauréats du concours de la "Meilleure interprétation théâtrale"    Paroles d'un porte-parole    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    US Biskra : La dégringolade semble inexorable    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Le monde en bref...    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Hadjer Ben Boubakeur. Chercheuse en musicologie : «C'était risqué pour le régime algérien de contrecarrer la musique hirakiste»    Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Tiaret: Prochaine connexion de la wilaya avec l'autoroute Est - Ouest    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    «Salaire dérisoire» et «prime Covid-19 non perçue»: Protestation des communaux devant le siège de l'APC    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Le nouveau directeur de l'éducation installé    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des parlementaires britanniques interpellent leur gouvernement sur la répression marocaine au Sahara occidental
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 12 - 2020

Le Sous-secrétaire d'Etat parlementaire aux Arts, à l'Héritage et au Tourisme du cabinet fantôme britannique, Alex Sobel a interpellé son gouvernement sur la situation des détenus politiques sahraouis dans les geôles marocaines, particulièrement celle du détenu politique Yahia Mohamed El Hafedh Iza incarcéré à la prison de Bouizakarne au sud du Maroc, et dont la famille ignore le sort depuis le 9 octobre dernier.
Alex Sobel s'est renseigné sur les résultats des débats qu'a eu le gouvernement britannique avec l'ambassade du Maroc à Londres sur le déroulement du procès du détenu politique sahraoui devant la Cour d'appel de Marrakech le 21 octobre 2020, a rapporté mardi l'Agence de presse sahraouie (SPS).
Pour sa part, le député Maurice Karham du Parti des travaillistes de l'arrondissement d'Islington a demandé au ministère britannique des Affaires étrangères de protester auprès de l'ambassade du Maroc concernant la répression des civils dans les territoires du Sahara occidental sous occupation marocaine, et l'interdiction de voyage et de déplacement pour les militants des droits de l'Homme, suite à la dernière escalade entre le Front Polisario et le Maroc.
De son côté, le député de Stockport, Navendu Mishra, représentant du même parti a demandé au ministre d'Etat chargé de la région MENA de soulever, avec le Maroc, les questions et les rapports relatifs à la détention arbitraire et les harcèlements plus fréquents des forces marocaines contre les sahraouis dans la ville de Laâyoune occupée.
Dans ce même contexte, le député Kim Johnson du Parti Travailliste pour le district de Liverpool, a appelé le Gouvernement à interpeller le Maroc sur les rapports relatifs aux actes d'harcèlement dont sont victimes les prisonniers civils sahraouis dans la prison de Kenitra.
Les termes de l'accord de cessez-le-feu conclu, rappelle-t-on, en 1991, entre les deux parties au conflit (le Maroc et le Front Polisario) sous l'égide des Nations unies, interdisent toute présence militaire dans la zone démilitarisée.
Le député Alan Brown, ex-Président du Groupe parlementaire de solidarité avec le peuple sahraoui et porte-parole du SNP (Parti national écossais), a appelé le ministère britannique des Affaires étrangères (Foreign Office) à interpeller le Gouvernement marocain sur l'assignation à résidence de défenseurs sahraouis des droits de l'Homme.
Répondant aux questions soulevées par les députés, le ministre d'Etat pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, James Cleverly, a réaffirmé que le Gouvernement "suit de près la situation au Sahara occidental", et continue de prôner la désescalade et la reprise du processus politique dirigé par l'ONU.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.