Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forte volonté pour ériger les start-up en locomotive de l'économie nationale
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 12 - 2020

La première année d'Abdelmadjid Tebboune à la tête de la présidence de la République a été marquée par l'instauration d'une batterie de mesures afin de permettre aux start-up d'être érigées en locomotives de l'économie nationale.
Depuis son investiture, le 19 décembre 2019, le président Tebboune a tenu à œuvrer en faveur de la promotion des start-up au sein de l'économie nationale à travers des mesures de soutien, et concrétisées pour la plupart, plaidant pour l'accompagnement des jeunes porteurs de projets et pour l'élimination des entraves bureaucratiques au profit des micro-entreprises innovantes.
Ainsi, en application des directives de M.Tebboune, le Gouvernement s'est attelé depuis un an à mettre en pratique ces mesures de soutien visant la promotion des start-up dans le cadre d'un nouveau modèle économique pour le pays, un modèle "basé sur la connaissance, où les start-up seront érigées en locomotive", selon les termes du président de la République.
En effet, depuis, son investiture, M. Tebboune a affirmé la volonté de l'Etat de préparer une base solide pour construire une économie nationale axée sur la production avec l'appui important des start-up créatrices de richesse.
Pour ce faire, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a arrêté en mars dernier plusieurs mesures, comprenant la création d'un fonds d'investissement dédié au financement et à l'accompagnement des Start-up, la création d'un Haut Conseil de l'Innovation ainsi que l'élaboration du cadre juridique devant définir et labéliser les concepts de Start-up et d'incubateurs.
Ces mesures intègrent également la mise à la disposition des Start-up des espaces dédiés dans les établissements de jeunes relevant des secteurs de la jeunesse et de la formation professionnelle au niveau national, ainsi que l'aménagement, par les collectivités locales, des espaces dédiés aux Start-up en accordant la priorité aux régions affichant un fort potentiel de porteurs de projets innovants.
Ainsi, le président de la République a annoncé en octobre à Alger le lancement officiel du Fonds national pour le financement des startups dont le mode de fonctionnement se distinguera par une "flexibilité" et une "participation aux risques".
De plus, une plateforme numérique a été lancée pour permettre aux dirigeants de start-up d'effectuer toutes les procédures administratives en ligne pour l'obtention de label, de tous types de financements et des avantages fiscaux et parafiscaux.
Cette semaine, à l'occasion de l'installation de la Commission de labellisation des "Start-up", "Incubateurs" et "Projets innovants", le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l'Economie de la connaissance et des start-up, Yacine Oualid, a fait savoir que la première vague de projets innovants, start-up et incubateurs, bénéficiant d'une labellisation délivrée par une commission multisectorielle, est prévue vers la fin décembre-début janvier prochain.
Toujours dans l'optique de soutenir les start-up, notamment sur le volet de leur financement, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a inauguré le mois dernier un nouvel espace de l'agence El-Khettabi (Alger centre) du Crédit populaire d'Algérie (CPA), dédié aux PME, TPE et aux start-up.
Lire aussi: Algeria Start up Challenge : 12 projets innovants primés parmi 43 finalistes
Pour sa part, le président de la Commission d'Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse (COSOB) Abdelhakim Berrah a annoncé la création prochaine d'un compartiment de financement dédié aux start-up au sein de la Bourse d'Alger.
"Nous sommes en phase de création de ce compartiment dédié aux start-up au sein de la Bourse d'Alger, ou des entreprises ayant atteint une certaine maturité et stabilité financière peuvent venir solliciter et relever des financements", avait-il fait savoir.
Par ailleurs, tout au long de l'année en cours, plusieurs projets innovants ont été mis à l'honneur et soutenus à l'occasion d'événements dédiés à l'innovation, notamment les projets ayant trait à la lutte contre la pandémie liée au Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.