"Forum de la voix de la jeunesse" pour un changement positif de la société    Ligue des champions (6e j): le MC Alger qualifié en quarts de finale    Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la ligue: résultat du tirage au sort    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 03 - 2021

Le rideau est tombé, jeudi, sur le Festival international du court-métrage d'Imedghassen au théâtre régional de Batna avec la remise des prix aux meilleures œuvres des deux compétitions internationale et nationale, en présence d'un public nombreux et des amateurs de 7ème art.
Le directeur artistique du Festival, Ali Djebara, a indiqué dans ce contexte à l'APS, que toutes les œuvres primées durant cette première édition ont traité des sujets humanitaires.
S'agissant de la compétition internationale, le prix du meilleur court-métrage a été décerné à l'œuvre palestino-allemande ‘‘Maradona's legs'' du réalisateur Firas Khoury, consacrée à la question des enfants réfugiés et de l'occupation à travers le football et leur star préférée Maradona.
Le prix du meilleur tournage a été attribué ex aequo au film russe ‘‘Child's happiness'' d'Andrei Kudorov et au film algérien ‘‘La page blanche'' du réalisateurs Nadjib Amraoui, tandis que le court-métrage ‘‘Philosophe'', du réalisateur Fadhel Abdelatif du Maroc, a décroché le prix de la meilleure réalisation.
Quant au prix du jury, il a été décerné au film ‘‘Sotra'' du réalisateur algérien Abdallah Aggoune.
Concernant la compétition nationale, le prix du meilleur film a été attribué au film ‘‘Nota'' d'Imad Benamoura, celui du meilleur scénario au film ‘‘Domino'' co-réalisé par Mohamed Allouane et Farid Noui, le prix du meilleur tournage à la production ‘‘Kayen ouala ma kanech'' de Abdallah Kada et celui de la meilleure réalisation à ‘‘Nos souvenirs'' de Farid Noui et Walid Benyahia.
La soirée de clôture à laquelle a pris part le wali de Batna, Toufik Mezhoud, a donné lieu à la distinction de figures de la scène artistique nationale et locale, dont Mohamed El Aouadi, Malika Belbey, Nawal Messaoudi et Mabrouk Feroudji ainsi qu'un hommage particulier au réalisateur Ahmed Rachdi.
La manifestation, organisé par la coopérative Lemsa, a vu la projection de 14 courts-métrages de réalisateurs de 14 pays et 12 autres courts-métrages de plusieurs wilayas.
Lire aussi: Festival du court-métrage d'Imedghassen: vif engouement du public pour les films en lice
Ces films ont été projetés à la cinémathèque Aurès rouverte à l'occasion après une opération de réhabilitation et de restauration après 20 années de fermeture.
Plusieurs stars nationales, dont le réalisateur Ahmed Rachedi et des comédiens à l'instar de Salah Aougrout et Hakim Dekkar étaient présents à cette édition du court-métrage d'Imedghassen qui a attiré un public nombreux de Batna et des wilayas voisines.
Des ateliers de formation aux métiers du cinéma été également organisés au cours de cette manifestation au profit de jeunes par des enseignants spécialisés de l'université Batna-2.
A l'ouverture de ces journées du court-métrage, Ahmed Rachedi a salué l'initiative, estimant qu'elle constitue un pas vers la relance et la dynamisation de la scène cinématographique et culturelle''.
Il a souhaité, à cet effet, que ces initiatives s'étendent aux autres wilayas pour permettre au plus grand nombre de jeunes cinéastes de faire connaitre leurs œuvres.
De son côté, le directeur du Centre algérien de la cinématographie, Salim Aggar, a estimé que cette manifestation constitue ‘‘un évènement majeur'' organisé par des jeunes amateurs du 7ème art, considérant que l'importance du festival est de se focaliser sur le court-métrage qui constitue une forme cinématographique très appréciée par les jeunes cinéastes.
Le Festival de quatre jours a été marqué par l'organisation d'excursions vers des sites archéologiques de la wilaya de Batna, dont Timgad et le tombeau royal numide d'Imedghassen, selon son Commissaire Issam Taâchit qui a mis l'accent sur la ‘'dimension artistique, culturelle et touristique de la manifestation''.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.