Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    «Soyez prêts à toutes les éventualités!»    Absence de culture ou...    Une station pour chaque wilaya côtière    Le Sud libyen sur une poudrière    Elucubrations d'un ex-wali qui crie à l'innocence    «La Chine soutient fermement l'Algérie»    La troisième escale du périple africain    Des affrontements tribaux font 20 morts    Pas de finale pour Djokovic    Patrick Moster renvoyé    Bidani prêt pour la compétition ?    Les promesses de Benbouzid    Le dossier à fournir    Benhabylès veut-elle noyer le débat?    Le programme Renovators 2021 de Oppo    Le cinéma algérien à l'honneur    L'écrivain boukhalfa bittam manque à tizi ouzou    Liverpool : Trent Alexander-Arnold blindé    L'Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite    Musique. Décès de Salem Atakor, précurseur du heavy metal algérien    Liverpool : Van Dijk affiche un niveau "inquiétant" pour son retour    West Ham prépare une offre pour un défenseur de Chelsea    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    La rage de vivre    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Wali/PAPW : le ménage artificiel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Basket/Ligue africaine: le GS Pétroliers aborde le tournoi avec un "handicap majeur"
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 03 - 2021

Le GS Pétroliers, représentant algérien en Ligue africaine de basket-ball (BAL), dont le coup d'envoi de la saison inaugurale sera donné le 16 mai prochain à Kigali (Rwanda), abordera la compétition avec un "handicap majeur", à savoir le "manque de compétition", a estimé le coach des Pétroliers, Sofiane Boulahia.
"Nous sommes la seule équipe à l'arrêt depuis un an. Les 11 autres équipes participantes ont repris la compétition dans leur pays respectif. Notre équipe aborde le tournoi avec un handicap majeur, à savoir le manque de compétition et ça ne sera pas évident de rivaliser avec les meilleures équipes africaines", a déclaré Boulahia à l'APS.
"Nous avons programmé des matchs amicaux avec les clubs algériens qui ont repris les entrainements, mais c'est insuffisant pour être compétitif dans un tournoi aussi prestigieux", a-t-il ajouté.
Le tournoi de la BAL, une nouvelle ligue professionnelle fruit d'un partenariat historique entre la Fédération internationale (FIBA) et la Ligue nord-américaine (NBA), se disputera dans une "bulle" à Kigali avec un protocole sanitaire très stricte pour les 12 équipes participantes, basé sur les orientations de l'Organisation mondiale de la santé.
Pour cette saison inaugurale, reportée à plusieurs reprises à cause de la pandémie de coronavirus, les organisateurs ont dévoilé un nouveau format de compétition ajusté, qui comptera 26 matchs au total. Le tournoi débutera avec une phase de groupe (trois groupes de quatre équipes), au cours de laquelle chaque équipe affrontera les trois autres équipes de son groupe.
Le GS Pétroliers évoluera dans le groupe C, aux côtés du Zamalek d'Egypte, l'AS Douanes du Sénégal et le Ferroviario Maputo du Mozambique.
"Nous n'avons pas beaucoup d'informations sur nos adversaires, mais nous ferons le maximum pour représenter dignement le basket-ball algérien", a assuré Boulahia.
Le groupe A est composé de l'US Monastir de Tunisie, de Rivers Hoopers du Nigeria, du GNBC de Madagascar et les Patriots du Rwanda, alors que l'AS Salé du Maroc, l'AS Police du Mali, le FAP du Cameroun et le Petro Luanda d'Angola, forment le groupe B.
Lire aussi: Basket-ball/Africa League: la saison inaugurale reportée à 2021
Les huit meilleures équipes de la phase de groupe, soit les deux premiers de chaque poule et les deux meilleurs troisièmes, se qualifieront pour la phase finale à élimination directe.
La finale de la BAL a été programmée 30 mai dans la Kigali Arena, qui abritera toutes les rencontres du tournoi.
Dans un communiqué publié lundi, le président de la BAL, le Sénégalais Amadou Gallo Fall, s'est félicité que "la première saison se déroule à la Kigali Arena, une salle de classe mondiale".
"Grace à la BAL, Nous offrirons aux joueurs africains une plate-forme pour mettre en valeur leur talent et inspirer les fans. Cette ligue sera également un moteur de croissance économique qui mettra en valeur la culture sportive dynamique de l'Afrique", a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.