L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Législatives/centre du pays: les citoyens plus nombreux aux bureaux de vote dans l'après-midi
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 06 - 2021

OUZOU - L'affluence des citoyens aux bureaux de vote pour l'élection des membres de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN) a été plus importante dans l'après-midi, ont constaté les correspondants de l'APS dans des wilayas du centre du pays.
En début d'après-midi, dans certaines wilayas, l'affluence des électeurs a enregistré une hausse, notamment avec le vote des femmes qui, habituellement, sont moins nombreuses à se rendre aux urnes dans la matinée.
C'est le cas à Tipasa, Blida et Boumerdes où il a été constaté un plus grand nombre de votants dans les bureaux de scrutin depuis le début de l'après-midi, alors qu'à Djelfa, la situation était différente, puisque le nombre était toujours assez moyen depuis le matin, et où il est attendu une hausse des votants en fin de journée, avec la baisse de la chaleur du climat, selon des encadreurs de l'opération.
A Ain Defla, les électeurs étaient également remarquablement plus nombreux depuis midi. Des électeurs ont indiqué que le plus important était d'exprimer sa voix, en allant voter "en toute liberté et loin de toute contrainte, à la faveur de cet évènement consolidant la citoyenneté".
Un flux moyen mais régulier, de votants a été enregistré, en début d'après-midi, à travers de nombreux centres et bureaux de vote de la wilaya de Médéa, à l'instar de ceux des communes de Sidi-Naamane, Ouamri, Boughezoul, Ksar-el-Boukhari ou beaucoup d'électeurs, des adultes en majorité, se sont déplacés aux urnes, malgré la chaleur caniculaire qui sévit dans ces régions, a-t-on constaté.
Dans les wilayas de Bouira, Bejaia et Tizi-Ouzou, de nombreux bureaux de vote ont été boudés par les citoyens et des incidents ont été signalés. A Bouira et précisément dans la partie Est de cette wilaya, plusieurs bureaux de vote et urnes ont été saccagés par des personnes hostiles au scrutin, notamment, à El Asnam, Taghzout, Bechloul, M'Chedallah, Saharidj, Ahnif, Haizer, Ath Laâziz, alors qu'El Asnam, M'Chedallah, Bechloul ainsi que Haizer, des affrontements ont opposé des manifestants aux forces de l'ordre, qui tentaient de sécuriser les bureaux de vote.
Le coordinateur local de l'ANIE, Ahcen Belkacemi, a précisé que l'institution qu'il représente "trouvait des difficultés" pour déployer les moyens (urnes et bulletins de vote) dans les municipalités de Chorfa et d'Aghbalou, où "le vote n'a pas eu lieu", a-t-il dit soulignant l'absence de près de 1000 encadreurs qui "ne se sont pas présentés aux bureaux de vote".
A Bejaia, tous les bureaux et centre de vote ont fermé leurs portes, à l'exception de l'école "Boucherba", située au chef-lieu de wilaya, dans le quartier des "quatre chemins", a annoncé le délégué de l'ANIE, Youcef Hachemaoui.
La fermeture de ces espaces de vote a été motivée par la pression subie par le personnel préposés à l'encadrement du scrutin après des escouades de jeunes aient tenté de s'introduire dans certains centres pour y empêcher l'opération de vote. Le cas a valu ainsi à Tichy, qui s'est soldé par des affrontements, sans gravité toutefois, entre policiers et manifestants ainsi qu'à Amizour et à Tazmalt.
Même constat à Tizi Ouzou selon le délégué local de l'ANIE, Youcef Gabi, qui a signalé que pas moins de 132 centres et 229 bureaux de vote ont été fermés à Tizi-Ouzou. Des incidents "mineurs" ont été, par ailleurs, enregistrés à travers certaines localités sans enregistrer de "dégâts importants", a souligné Gabi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.