Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 12 - 2021

L'envoyé spécial des Nations unies au Mali, El-Ghassim Wane, a condamné l'attaque qui a coûté la vie samedi à une trentaine de civils à Songho (Bandiagara) dans le centre du pays et a appelé à "une mobilisation accrue pour la stabilisation du centre du Mali".
El-Ghassim Wane, également chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a condamné, dans un communiqué "cet attentat avec fermeté" qui, selon lui, "constitue une atteinte grave aux droits de l'Homme et droit humanitaire".
Cette attaque, a poursuivi l'émissaire onusien, "met une fois de plus en relief l'urgence de la restauration durable de la sécurité et de l'autorité de l'Etat sur l'ensemble du territoire malien".
Dans son communiqué, la MINUSMA avait salué samedi les efforts engagés par les autorités maliennes en vue de "l'élaboration d'une stratégie de stabilisation du centre (du Mali)" et promis de "continuer à apporter tout l'appui nécessaire, tant pour la finalisation de cette stratégie que pour sa mise en œuvre".
Lire aussi: Mali: 31 morts dans une attaque au centre du pays
Et dans un communiqué publié samedi, le gouvernement malien a condamné cette attaque meurtrière qui a fait selon lui 31 morts et 17 blessés.
Les autorités maliennes ont également promis que "toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de cet acte ignoble et tragique".
Le président de transition malien, le colonel Assimi Goïta, a immédiatement décrété trois jours de deuil national à compter du dimanche 5 décembre, en hommage aux victimes, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.