JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Conseil des ministres : le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement adopté
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 05 - 2022

Le Conseil des ministres a adopté, jeudi lors d'une réunion spéciale présidée par M. Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement, indique un communiqué du Conseil.
Le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement, présenté par le ministre de l'Industrie, prévoit une série de mesures visant à concrétiser les engagements du président de la République relatifs à l'amélioration du climat d'investissement et à garantir les conditions appropriées pour libérer l'esprit d'initiative et diversifier l'économie nationale, dans le cadre d'une vision globale et stable, prenant en compte les principes de la liberté d'investissement, de transparence et d'égalité, conformément aux dispositions de la Constitution de 2020.
Une vision qui prend en considération, lit-on dans le communiqué, la réorganisation du cadre institutionnel relatif à l'investissement en axant les missions du Conseil National de l'Investissement (CNI) sur la proposition, la coordination et l'évaluation de la mise en œuvre de la politique nationale en matière d'investissement.
Il s'agit également de changer l'appellation de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) en Agence algérienne de promotion de l'investissement, en lui conférant "le rôle de promoteur et d'accompagnateur des investissements à travers la création d'un guichet unique à compétence nationale, pour les grands projets et les investissements étrangers, la création de guichets uniques décentralisés pour l'investissement local, en veillant au renforcement de leurs prérogatives à travers la qualification des représentants des organismes et des administrations publics y relevant".
L'Agence sera également chargée de "lutter contre la bureaucratie, à travers la numérisation des procédures liées à l'investissement par la création de la plateforme numérique de l'investisseur, et la délivrance immédiate de l'attestation d'enregistrement du projet d'investissement", note la même source.
A l'issue de la présentation du projet de loi, le président de la République s'est félicité de la nouvelle mouture, adoptée par le Conseil des ministres, après avoir pris en compte les observations et propositions soulevées lors du débat.
En effet, il a été question de "renforcer les garanties relatives à la concrétisation du principe de la liberté d'investissement et de renforcer le système judiciaire pour protéger les investisseurs des abus bureaucratiques, à travers la création d'un mécanisme indépendant de haut niveau, composé de magistrats et d'experts économiques et financiers. Placé auprès de la présidence de la République, ce mécanisme sera chargé de statuer sur les plaintes et recours introduits par les investisseurs".
Figurent également parmi les recommandations, le placement de l'Agence algérienne de promotion de l'investissement sous l'autorité du Premier ministre, la réduction de la facture d'importation et l'infliction de peines maximales à toute personne entravant, d'une manière ou d'une autre, les opérations d'investissement, quel que soit son poste ou la nature de sa responsabilité, a précisé le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.