Bejaia/Elections communales partielles: les disparités villageoises, un réel souci à traiter    Belaribi: des commissions ad hoc pour contrôler la qualité des logements AADL    Agriculture: la Hollande intéressée par l'approfondissement de la coopération avec l'Algérie    Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne    CAN U23 (préparation): l'Algérie bat le Soudan (2-0)    L'Algérie abrite les réunions des bureaux exécutif et de gestion de l'UAHJ    Agressions sionistes contre Al-Aqsa: la communauté internationale appelée à intervenir    LA FRANCE DE MACRON OFFRE SES SERVICES À LA JUNTE MILITAIRE    Une importante quantité de comprimés psychotropes saisie à El-Tarf    Préparatifs du Sommet arabe: Bouslimani reçoit le DG de l'ASBU    Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Peaux de banane !    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hydrocarbures: les perspectives de la présence d'entreprises algériennes au Congo évoquées
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 05 - 2022

Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a évoqué dimanche à Alger, les perspectives de la présence d'entreprises algériennes au Congo, avec le ministre des hydrocarbures de la République du Congo, président en exercice de la Conférence de l'OPEP, Bruno Jean-Richard Itoua.
La rencontre entre les deux ministres, s'est tenue au siège du ministère, à l'occasion de la visite de M. Itoua en Algérie, puis s'est élargie aux délégations des deux pays.
A l'issue de la réunion, M. Arkab a indiqué que de nombreux domaines, en lien avec le secteur de l'énergie et des hydrocarbures, seront évoqués lors des trois jours de la visite qu'effectue M. Itoua en Algérie.
A cet effet, le ministre a souligné que cette visite sera couronnée par la signature de plusieurs accords dans le domaine du développement des relations dans le secteur des hydrocarbures, "pour qu'elles atteignent le même niveau des relations entre les deux pays dans les autres domaines".
M. Arkab, a évoqué, aussi, la perspective de "la présence des entreprises algériennes au Congo qui participeront au développement du secteur des hydrocarbures et l'industrie pétrolière dans ce pays".
Il a, ainsi, qualifié d'"importante" la séance de travail tenue aujourd'hui avec son homologue congolais et la délégation qui l'accompagne, ayant permis d'aborder différents axes dans le cadres des échanges entre les deux parties, notamment l'industrie pétrolière et gazière et l'industrie de transformation des hydrocarbures, a-t-il précisé.
Pour sa part, M. Itoua a affirmé que "la consolidation" des relations "anciennes et historiques" entre les deux nations a été au cœur des échanges entre les deux ministres, rappelant que l'Algérie et le Congo ont toujours eu des points "très convergents" sur le plan politique, diplomatique et international.
Lire aussi: Hydrocarbures: plusieurs conventions prévues entre l'Algérie et le Congo
M. Itoua a souligné que les relations dans le domaine des énergies en général et des hydrocarbures en particulier "n'étaient pas à leur niveau et n'étaient pas visibles", comparativement aux relations entre les deux pays dans les autres domaines.
Cette visite "voulue" entre les deux pays au plus haut niveau, vise ainsi à "emmener la coopération sur le plan énergétique, pétrole et gaz, au même niveau que l'amitié entre les deux pays", a-t-il expliqué.
Le ministre congolais a, par ailleurs, insisté que les deux pays "ont tout à gagner", que ce soit les deux ministères, les deux compagnies nationales ou encore les autres institutions et les agences qui existent.
"Nous venons ici auprès d'un pays (Algérie) qui a atteint la maturité dans l'industrie énergétique et nous devons être fiers de cela en tant qu'Africains", a-t-il déclaré en relevant que le Congo est en plein "réorganisation et réforme" de son secteur (hydrocarbures et énergie).
M. Itoua a également mis en avant le rôle que joue l'Algérie comme "charnière entre l'Afrique et l'Europe", mais aussi son rôle sur le plan continental, réaffirmant sa fierté de "ce que l'Algérie fait, de ce que Sonatrach fait".
Le ministre a indiqué, en outre, que cette visite "sera marquée par la signature de protocoles d'accord à la suite desquels du travail sera fait pour le bénéficie des deux pays et de l'Afrique".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.