Rachad-MAK: le mariage incestueux    6 et 4 ans de prison pour Ould Abbès et Barkat    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Les bateaux «fantômes» d'Algérie ferries    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Bouira sérieusement impactée    «Chaud» sera l'été...    Nouvelles filières pour les matheux    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    JM-2022-Oran : les Algériens de la lutte libre sortent sans médaille    JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Face aux séismes    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Naftal: des projets d'investissement de plus de 250 Mds Da pour les 5 prochaines années
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 05 - 2022

Le PDG de Naftal, Mourad Menouar, a fait état, lundi à Alger, d'un plan d'investissement de l'entreprise visant à concrétiser les projets stratégiques d'un coût de plus de 250 Mds da, et ce, durant la période allant de 2022 à 2027.
La société "Naftal" dispose d'un plan de développement quinquennal (2022-2027), reposant sur une vision "stratégique" pour la réalisation de projets de grande envergure, d'un coût de plus de 250 Mds Da, a fait savoir M. Menouar qui était invité du forum du quotidien "Echaab".
Parmi les projets d'investissement prévus dans le cadre de ce plan, le même responsable a cité un projet de pipeline pour le transport du gaz de pétrole liquéfié (GPL) d'Arzew à Alger, passant par plusieurs régions de l'Ouest et du Centre du pays, ce qui permettra d'alimenter plusieurs villes et de fournir ce carburant à ces régions, en sus de la réduction des frais de transport via les navires.
Le PDG de Naftal a également évoqué un autre projet de pipeline permettant le transport de carburant à partir de la raffinerie de Skikda à Alger, en alimentant plusieurs ville sur son passage, soulignant que la concrétisation de ce projet passe actuellement par deux étapes, à savoir la réalisation d'un pipeline de transport de carburant depuis la raffinerie de Skikda au centre de stockage d'El Eulma (Sétif), puis la réalisation de la deuxième partie du pipeline entre El Eulma et Alger.
Concernant ce projet, le même responsable a indiqué que "la première partie du projet qui devrait être réceptionnée le 5 juillet prochain a été décalée au 1 novembre prochain en raison de certains facteurs et conditions", soulignant que "la société Naftal assume à elle seule les dépenses de ce projet".
Il y a aussi d'autres projets consistant en la réalisation d'unités d'huiles des moteurs automobiles et le recyclage des huiles utilisées dans le cadre du partenariat avec des entreprises étrangères, a-t-il fait savoir, précisant que "des négociations préliminaires ont eu lieu avec des entreprises mondiales intéressées et prêtes à investir dans ce domaine après le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt".
Lire aussi: Naftal compte construire un pipeline pour le transport de gaz butane et propane d'Arzew vers la capitale
Evoquant l'impact subi par Naftal en raison de la COVID19 en 2020 et 2021, qui a enregistré un recul "sensible" dans la consommation de carburant et une baisse du volume des ventes, M. Menouar a affirmé que cela n'a pas considérablement impacté le budget de l'entreprise qui souffre, selon lui, "d'une baisse de la marge bénéficiaire dans la distribution du carburant".
Les revenus des marges bénéficiaires issus de l'activité de distribution du carburant en Algérie "ne couvrent pas les coûts spécifiques dans le contexte de l'inflation", a-t-il dit, indiquant que la marge bénéficiaire de "Naftal" n'a pas changé depuis 2016.
Pour faire face à cette situation, le responsable a appelé les pouvoirs publics à "augmenter la marge bénéficiaire de l'entreprise sans revoir le prix du carburant au niveau des stations-service", ajoutant que la composition des prix du carburant comprend 80 % de taxes et d'impôts.
Concernant les activités de Naftal, M. Menouar a mis en avant "leur diversité et importance" en vue de préserver l'équilibre financier de l'entreprise qui procède, outre l'augmentation et la commercialisation des produits pétroliers, à la commercialisation de plusieurs produits consommables tels que l'asphalte, les huiles, les roues en caoutchouc et le carburant destiné aux entreprises de transport maritime et aérien, ainsi que la location de locaux au niveau des stations-service dont le nombre s'élève à 2.200 réparties sur le territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.