Atelier sur la mission des collectivités locales pour redynamiser l'investissement    Ligue 1 (5e j): le CSC prend les commandes, l'ESS sombre    Man United : Fin d'aventure en fin de saison pour De Gea ?    Espagne: saisie de plus de 14 t de haschisch en provenance du Maroc, 49 personnes impliquées    RND: la consolidation de la place de la femme requiert un environnement sociopolitique concurrentiel    Ain Defla: la pièce théâtrale "Hna ou Lhih" au festival de Mostaganem    CNAL: le projet de loi sur le statut de l'artiste "prêt en 2023"    La manifestation scientifique "Semaine de la traduction" à Oran    Tizi-Ouzou/Elections communales: l'amélioration du cadre de vie, une priorité pour "Tasqamut N'Ussirem"    Tebboune préside l'ouverture    CHAN 2022: le compte à rebours du tirage au sort a commencé    Fédérations sportives: les médaillés olympiques et mondiaux intègrent la composante de l'AG    Relations bilatérales: le MAE sahraoui se félicite des déclarations du président kenyan    Saisie de quantités importantes de cigarettes dans les wilayas d'El Oued et d'Illizi    L'AARASD veut garantir à Sultana Khaya un retour au Sahara occidental sans crainte de représailles    Lamamra reçu par le président de la Guinée-Bissau    Le SG de l'ONU appelé à mettre fin à l'occupation sioniste    Algérie/Mauritanie: un protocole dans le domaine de la pêche et de l'économie maritime    6e RGPH: fournir une base de données pour couvrir les besoins de la population    Football - Ligue 1: Une journée favorable au CSC    Sahara Occidental: L'Algérie remet les pendules à l'heure !    ONU: L'Algérie se replace    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    Commune d'Oran: 5.000 trousseaux scolaires pour les enfants démunis    Djanet: Un minibus se renverse, 9 morts et 4 blessés    En l'espace de huit mois: Refus d'admission aux frontières de 495 cargaisons    Discordances    Prix à plafonner    Réunion du Gouvernement: Vers le plafonnement des tarifs des hôtels    «Gros» mots : les contre-chocs    Kamel Aoun n'est plus    Sanchez lâche Mohammed VI    Goudjil salue «l'homme d'Etat»    Ça recommence ou ça continue?    Le Cnese confirme    Alger et Moscou se concertent    L'université a besoin de sérénité    L'Etat de droit en point de mire    La nouvelle bombe de Mathias    Brèves Omnisports    L'heure de la retraite?    Un destroyer US accoste à Djen Djen    La justice, au singulier    Tamazight dans l'administration    Une délégation de l'Alecso à Alger    Des taurillons exportés de France, refusés de débarquer en Algérie, devront être euthanasiés .    Elections communales partielles: le FLN et le FFS animent des meetings à Bejaia    Gestion des collectivités locales : va-t-on vers de nouveaux réflexes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 08 - 2022

OUZOU - Le congrès de la Soummam, tenu à Ifri-Ouzellagen en août 1956, a constitué "un saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution et contribué à la "rationalisation" des structures du mouvement insurrectionnel, a soutenu jeudi à Tizi-Ouzou le moudjahid Achour Mitiche.
Rencontré par l'APS, M. Mitiche a soutenu que "les décisions et recommandations du congrès, qu'elles soient politiques ou militaires, ont contribué à la rationalisation des structures du mouvement insurrectionnel".
L'ancien moudjahid cite, à ce propos, sur le plan politique, la création du Conseil national de la révolution algérienne (CNRA) et du Comité de coordination et d'exécution (CEE), la mise à profit et implication des organisations de masse, l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et l'Union générale des étudiants musulmans algériens (UGEMA).
Au sein de l'Armée de libération nationale (ALN), il y a eu l'institution de tribunaux avec la possibilité offerte à chacun de se défendre dans le but de prévenir et parer à toutes éventuelles pratiques ou dérives contraires à l'esprit de la Révolution, des soldes pour les combattants, une hiérarchisation des grades ainsi que la mise en place de services dédiés à la solidarité et à l'Etat-civil.
Ces directives et instructions qui "reflètent l'ingéniosité des dirigeants de la Révolution, ont permis de donner une homogénéité à l'action politique et militaire" avec cependant, a-t-il fait remarquer, "une souplesse qui laissait aux responsables la liberté d'agir selon leur appréciation de la réalité du terrain".
Il en est ainsi, explique-t-il, du schéma organisationnel du découpage territorial des wilayas et des zones dont l'entière liberté a été laissée aux responsables sur le terrain. "Le congrès avait donné les orientations générales et laissé la liberté aux responsables, pour des raisons opérationnelles, de peaufiner le découpage selon les données et la réalité du terrain", a-t-il ajouté.
Parmi ces éléments, il y a, notamment, l'étendue du relief géographique, la présence de massifs forestiers permettant le repli, et de centres urbains ainsi que la densité démographique, des éléments dont les responsables, politiques et militaires, étaient mieux imprégnés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.