Real : Pour Marcelo, les joueurs doivent être plus atentifs    Bouira: Trois morts dans un accident sur l'autoroute    Une cache d'armes et de munitions découverte à Bordj-Badji-Mokhtar    Erratum    "La révolution de la souveraineté" en débat à Paris    La réappropriation…    «Le projet vise à assurer la sécurité énergétique du pays»    Le stock des sinistres à payer demeure élevé    Le dinar en déperdition, l'inflation en aggravation    Virage décisif pour l'usine Renault en Algérie    Hausse de la traite d'êtres humains en provenance de Côte d'Ivoire    Au moins 182 blessés en Catalogne    Le Pacte de l'alternative démocratique s'installe à Jijel    Lahoulou pour défendre son titre de champion du monde    Kabba Sambou non retenu    Les trêves ne sont pas les bienvenues    Maya    Dernière ligne droite pour les candidats    Vaseline et citron pour avoir un joli teint    Un gouffre financier pour des travaux inachevés    Remède aux agrumes pour augmenter les défenses    Sachez que…    Maintenir le cap, malgré les restrictions budgétaires    "La Faille" nominé pour le prix Fetkann    Le HCA s'allie avec l'Académie africaine des langues    Une basse-cour pour le polygame !    Watchmen, l'étrange série de HBO inspirée par un comics culte    Liban : La contestation grandit sur fond de ras-le-bol généralisé    LFP: L'étau se resserre sur Abdelkrim Medouar    Tribunal de Sidi M'hamed: Tliba auditionné par le juge d'instruction    Education: Début des inscriptions aux examens de 5ème, BEM et bac le 22 octobre    A l'appel de l'Unpef: Nouvelle grève dans les écoles mercredi    Neuf harraga interceptés au large de Mostaganem    DES REFUGES ET DES ETENDARDS    Iran/Turquie : Les ministres des AE iranien et turc discutent au téléphone des derniers développements en Syrie    Basket-ball : La NBA accuse des pertes "substantielles" après la crise avec la Chine    Ligue 1 française: L'Algérien Islam Slimani 2e meilleur joueur du mois de septembre    Liga espagnole : Le Barça aurait souhaité disputer le Clasico à sa date initiale    Brexit: Accord annoncé in extremis, feu vert du parlement britannique très incertain    Le prix du pétrole termine la semaine en baisse    Election présidentielle: "L'Algérie une chance pour tous et pour chacun"    Dattes : Vers la création d'un système de contrôle pour faciliter l'exportation    Port d'Oran : exportation de 30.000 tonnes de béton armé vers le Canada    Musique : Les ensembles d'Ukraine et de Chine animent la soirée de clôture du 11e Fcims    15ème FISAHARA : Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Les poids lourds pointés du doigt    14 pays élus    Un premier Smartphone fabriqué entièrement en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelaziz Belkhadem débarqué du FLN
Publié dans Batna Info le 03 - 02 - 2013

e triste feuilleton de lutte ayant opposé le SG du FLN à ses détracteurs a pris fin hier dans l'hôtel Riadh de Sidi Fredj.
Belkhadem évincé de son poste.
A l'issue du vote houleux où les manoeuvres et intimidations multiplies ont fait office de débats, les membres du comité central (CC) du parti du Front de libération nationale ont retiré leur confiance à Abdelaziz Belkhadem en sa qualité de secrétaire générale du parti. 160 membres du CC ont voté en faveur du retrait de confiance contre 156 pour son maintien à la tête du parti lors du vote qui a enregistré 7 bulletins nuls. Ce retrait de confiance est intervenu lors de la sixième session ordinaire du CC qui se déroule à l'hôtel à l'hôtel Riadh de Sidi Fredj (ouest d'Alger).
Les membres du CC procèderont ensuite à l'élection du bureau de la présente session qui poursuivra les travaux et décidera de la manière à gérer le parti, soit par une désignation consensuelle d'un nouveau secrétaire général, soit par son élection. 306 membres participants aux travaux de cette session ont participé au vote secret pour décider du sort de Belkhadem. 12 autres ont envoyé des procurations. Le CC compte 330 membres.
L'opération du vote avait été supervisée par un bureau composé de quatre membres mis en place de commun accord entre partisans et opposants de Belkhadem. 7 membres du CC n'avaient pas participé au vote. Les membres du comité central exclus du parti n'ont pas été autorisés à prendre part à cette session conformément au règlement intérieur du parti.
Très Abdelaziz Belkhadem a tenté de tiré la couverture vers lui. Il a estimé que le retrait de confiance dont il a fait l'objet jeudi en tant que SG du parti du Front de libération nationale (FLN) était “une victoire personnelle” en ce sens qu'il a consacré, lui-même, l'exercice démocratique au sein du parti. Si l'on en croit le désormais ex-SG du FLN, c'est lui qui a, à contre-emploi, instauré “l'exercice démocratique”. A son sens, il y a un avant et un après Belkhadem au FLN.
“Vainqueur” après l'échec
Dans une déclaration à la presse, il a indiqué qu'il est sorti “vainqueur”, en ce sens qu'il a consacré la pratique démocratique au parti du Front de libération nationale (FLN), expliquant que le retrait de confiance, par 160 membres du comité central du parti, en tant que secrétaire général du parti était “dans l'ordre des choses” avant de préconiser que “l'alternance soit consacrée dans la gestion du parti pour éviter les complots”. Une déclaration qui tranche avec toutes celles qui avaient prononcées ces dernières semaines. A croire que l'échec lui a fait saisir la réalité de la fronde qui le visait.
M. Belkhadem, est lui-même arrivé à la tête du FLN à la faveur d'un putsch en 2005, orchestré par la présidence contre Benflis. Abandonné par ses fidèles, lâché par une dizaine de ministres et de nombreux députés et sénateurs, Belkhadem a réussi le consensus contre lui. 160 membres du CC ont voté en faveur du retrait de confiance contre 156 pour son maintien à la tête du parti lors du vote qui a enregistré 7 bulletins nuls.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.