Un terroriste abattu, 4 éléments de soutien et 11 narcotrafiquants arrêtés en une semaine    L'Algérie peut jouer "un rôle très important pour assurer la sécurité et la paix dans la région"    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Un SUV électrique sur les tablettes    Savoir lire les indices d'un pneu    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Neghiz face à la presse    Levée progressive du gel sur les projets du secteur de la santé    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Zones d'ombre: l'Etat déterminé à concrétiser les projets dans les meilleurs délais    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines    Les souscripteurs AADL protestent    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    STABLE ET DURABLE    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La fille des Aurès    Les non-dits    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Bovins et crocodiles    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Chlef: Mener les projets à bon port    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelaziz Belkhadem débarqué du FLN
Publié dans Batna Info le 03 - 02 - 2013

e triste feuilleton de lutte ayant opposé le SG du FLN à ses détracteurs a pris fin hier dans l'hôtel Riadh de Sidi Fredj.
Belkhadem évincé de son poste.
A l'issue du vote houleux où les manoeuvres et intimidations multiplies ont fait office de débats, les membres du comité central (CC) du parti du Front de libération nationale ont retiré leur confiance à Abdelaziz Belkhadem en sa qualité de secrétaire générale du parti. 160 membres du CC ont voté en faveur du retrait de confiance contre 156 pour son maintien à la tête du parti lors du vote qui a enregistré 7 bulletins nuls. Ce retrait de confiance est intervenu lors de la sixième session ordinaire du CC qui se déroule à l'hôtel à l'hôtel Riadh de Sidi Fredj (ouest d'Alger).
Les membres du CC procèderont ensuite à l'élection du bureau de la présente session qui poursuivra les travaux et décidera de la manière à gérer le parti, soit par une désignation consensuelle d'un nouveau secrétaire général, soit par son élection. 306 membres participants aux travaux de cette session ont participé au vote secret pour décider du sort de Belkhadem. 12 autres ont envoyé des procurations. Le CC compte 330 membres.
L'opération du vote avait été supervisée par un bureau composé de quatre membres mis en place de commun accord entre partisans et opposants de Belkhadem. 7 membres du CC n'avaient pas participé au vote. Les membres du comité central exclus du parti n'ont pas été autorisés à prendre part à cette session conformément au règlement intérieur du parti.
Très Abdelaziz Belkhadem a tenté de tiré la couverture vers lui. Il a estimé que le retrait de confiance dont il a fait l'objet jeudi en tant que SG du parti du Front de libération nationale (FLN) était “une victoire personnelle” en ce sens qu'il a consacré, lui-même, l'exercice démocratique au sein du parti. Si l'on en croit le désormais ex-SG du FLN, c'est lui qui a, à contre-emploi, instauré “l'exercice démocratique”. A son sens, il y a un avant et un après Belkhadem au FLN.
“Vainqueur” après l'échec
Dans une déclaration à la presse, il a indiqué qu'il est sorti “vainqueur”, en ce sens qu'il a consacré la pratique démocratique au parti du Front de libération nationale (FLN), expliquant que le retrait de confiance, par 160 membres du comité central du parti, en tant que secrétaire général du parti était “dans l'ordre des choses” avant de préconiser que “l'alternance soit consacrée dans la gestion du parti pour éviter les complots”. Une déclaration qui tranche avec toutes celles qui avaient prononcées ces dernières semaines. A croire que l'échec lui a fait saisir la réalité de la fronde qui le visait.
M. Belkhadem, est lui-même arrivé à la tête du FLN à la faveur d'un putsch en 2005, orchestré par la présidence contre Benflis. Abandonné par ses fidèles, lâché par une dizaine de ministres et de nombreux députés et sénateurs, Belkhadem a réussi le consensus contre lui. 160 membres du CC ont voté en faveur du retrait de confiance contre 156 pour son maintien à la tête du parti lors du vote qui a enregistré 7 bulletins nuls.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.