«Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Le coup de pied de l'âne    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    2.150 logements AADL-2 livrés le 5 juillet    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Né un premier novembre
Ahmed Taoufik El Madani. Historien et figure de l'histoire
Publié dans El Watan le 29 - 10 - 2009

Auteur d'une thèse remarquée sur « Le réformisme musulman » en Algérie, l'historien Ali Merad fera état de l'engagement important de Tewfik El Madani qui fut ce publiciste tôt mêlé à la vie politique en Algérie et en Tunisie.
« Il fut l'un des personnages qui contribueront, relève-t-il, le plus activement à l'élaboration du nationalisme au cours de l'entre-deux-guerres ». Le Club de la presse du FLN a organisé, mardi dernier, à l'hôtel El Riadh (Alger), une rencontre consacrée à la vie de Tewfik El Madani dont la date de naissance coïncide avec l'anniversaire du déclenchement de la guerre d'indépendance. Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, a rendu un hommage à l'« homme complet » et au « militant convaincu » que fut El Madani. « Ce sont des hommes de la trempe d'El Madani qui n'ont jamais viré leur cuti, qui ont mis à genoux un système colonial coupable des pires barbaries en Algérie », rappellera en substance M. Belkhadem, qui a honoré les enfants de Tewfik El Madani, Mohamed Islam et ses deux sœurs. « El Madani est né le 1er novembre 1898, fils de Si Mohamed El Madani et de Aïcha Bouiraz, tous deux issus de familles algériennes ayant émigré en Tunisie après l'échec du soulèvement de 1871 », précise Mohamed Islam, qui mettra en évidence le travail « acharné » d'un père qui était un modèle « de probité et de droiture ». Une « bévue » pourtant dans cet itinéraire marqué au coin du don de soi : « Il n'y avait pas encore en Tunisie d'état civil, mon père a été déclaré comme étant né le 16 juin 1899, raconte, en plaisantant, Islam.
Après la Zeïtouna, El Madani comptera parmi les fondateurs du parti Destour, formation qui a compté aussi des Algériens, dont El Thaâlibi qui en était le guide attitré. Ces activité lui valurent d'être « exilé » en Algérie, en 1925, où il participera à la création de l'Association des ulémas dont il « rédige lui-même les statuts ». Rédacteur de la revue Al Shihab et rédacteur en chef d'Al Basa'ir, El Madani rejoindra les activités du FLN en devenant le président du Bureau des affaires arabes du FLN. au Caire (1956-1958). Il sera ministre des Affaires culturelles du 1er GPRA et à l'indépendance, ministre des Wakfs (biens de mainmorte) du gouvernement Ben Bella.
La diplomatie l'accrochera pour un temps.
El Madani fut un encyclopédiste éprouvé. Ibn Badis, un autre alim, dira de lui : « C'est un homme doué pour les œuvres impérissable ». En plus de ses activités de journaliste dans les organes des Ulémas, El Madani a publié, en 1950, une pièce de théâtre qui a fait date, Hannibal. Sa passion fut l'histoire. Il écrira ainsi l'Histoire de l'Afrique du Nord, ou Carthage en quatre siècles, Le Livre de l'Algérie, Les Musulmans en Sicile et dans le sud de l'Italie, La Géographie de l'Algérie, Ibn Khaldoun et l'Algérie, des ouvrages qui le feront comparer par certains à Jules Michelet, l'historien et érudit français. Il rédigera également ses Mémoires. Sa mort est survenue en 1983, la République lui rendra les honneurs qui lui sont dus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.