BAD: l'Algérien Rabah Arezki nommé au poste de chef économiste et de Vice-président    Une commission interministérielle chargée du suivi des projets de traitement des déchets    Aïd el-Adha: le ministère des Affaires religieuses appelle au strict respect des consignes de prévention    Bouira : Le renforcement du réseau électrique contrarié    Un système numérique pour la traçabilité des mouvements de stocks    Les clubs professionnels asphyxiés par les dettes    Douanes : 27 inspections divisionnaires ciblées    Coronavirus à Tizi Ouzou : Plusieurs soignants contaminés    El Tarf : Les douaniers récupèrent des moutons en partance pour la Tunisie    Maxime-Charles Keller de Schleitheim : L'incroyable destin d'un enfant déporté d'Algérie    Belaïd Lamara n'est plus : Disparition d'un militant des causes justes    Histoire. Le 14 juillet 1953 : La police abat 7 militants à Paris    Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée    A quelques jours de l'Aïd: Le marché du mouton dans tous ses états    Atalanta Bergame: Un redoutable poison offensif !    Feu vert des pro-Haftar pour une intervention égyptienne: Risques d'embrasement en Libye    Dangereuses confluences régionales    Le SG de la wilaya décède du coronavirus    Air Algérie a subi une perte de 2,9 milliards $    Une patrouille russo-turque visée par une explosion    Quelles conséquences sur le système de compétition ?    Zidane : "Que demander de plus ?"    SAUVONS NOS FORÊTS    Ouverture prochaine d'un troisième hôpital à Chlef    La situation épidémiologique stable à Aïn Témouchent    Le cas Prince Ibara réglé    La Jordanie renouvelle son rejet du plan d'annexion israélien    La communauté internationale au chevet du Mali    ...CULTURE EN BREF ......CULTURE EN BREF ...    "Numérique, diversité linguistique et culturelle" au cœur du 2e numéro    Décès du moudjahid Lemtayech Dayekh connu sous le nom de Dayekh Bachagha    DESIGNATION DANS LES POSTES ET LES FONCTIONS A L'ANP : Chanegriha souligne les impératifs critères objectifs    MIGRATION CLANDESTINE : L'approche algérienne présentée à l'UE    La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile    Mars brillera pour Abu Dhabi !    La FAF fait le point sur le professionnalisme sur demande du MJS    Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise    "Je n'ai pas peur de la mort"    Les journalistes interdits de couvrir un procès    Les pistes de relance    Comment communiquer au mieux ?    Des lobbies anti-algériens parasitent les relations algéro-françaises    Ghacha suivi par Malines    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Camus, une enfance pauvre au 17, rue de Lyon, à Alger    Oran: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Foot der des verts    Tebboune reçoit un appel de Poutine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chronologie des réactions officielles
Publié dans El Watan le 09 - 12 - 2009

L'Algérie a choisi un mode de réaction totalement différent de celui adopté par l'Egypte dans la crise qu'alimente ce pays à cause d'un simple match de football, nous a déclaré hier une source à la présidence de la République.
Si jusqu'à présent, aucun officiel algérien n'est venu publiquement répondre à la dernière attaque diplomatique égyptienne, « la réponse prendra des formes adéquates dans l'intérêt de notre pays », précise un cadre au ministère des Affaires étrangères. Le secrétaire d'Etat chargé des Affaires juridiques, Moufid Chehab, a déclaré avant-hier : « Nous ne renverrons pas l'ambassadeur d'Egypte en Algérie s'il n'y a pas d'excuses ou de dédommagements pour les dégâts subis par les entreprises et le peuple égyptien. » Déjà, la meilleure réponse étant d'avoir maintenu Abdelkader Hadjar, ambassadeur au Caire alors que celui d'Egypte à Alger a été rappelé par son pays le 19 novembre dernier. Et à Chakib Khelil, ministre de l'Energie de déclarer que les relations entre les deux pays « s'améliorent », lors de sa visite, vendredi dernier, au Caire pour la réunion de l'Opaep. Mieux encore, une compagnie mixte verra le jour avec pour nom « Séléné Petroleum » comme pour démontrer que la raison l'emporte sur la passion.
Mais aussi la symbolique étant très forte dans le choix du nom de cette entreprise. Séléné, fille de Cléopâtre l'Egyptienne, avait été épousée par le roi algérien Juba II, les deux étant enterrés dans ce qui est connu aujourd'hui sous l'appellation « Tombeau de la Chrétienne » à Tipasa (Algérie). Pourtant, l'opinion nationale, d'une manière générale, juge encore que les réactions des officiels algériens ne sont pas à la hauteur des attentes. Or, la position algérienne n'avait jamais cessé d'accompagner la suite des évènements. Trois ministres, Mourad Medelci, Hachemi Djiar et Djamel Ould Abbès, respectivement des Affaires étrangères, de la Jeunesse et des Sports, et de la Solidarité nationale avaient assisté à l'entraînement des Verts au lendemain du caillassage du bus et à la veille du match au Caire. Présent au Caire dans le cadre de la réunion extraordinaire de la commission de l'initiative de paix arabe, Medelci avait fermement condamné l'agression contre les joueurs algériens et avait demandé à son homologue égyptien de prendre les « mesures nécessaires » pour assurer la sécurité des joueurs et du staff. Le président Bouteflika, dans un message, la veille du match retour au Caire avait bien choisi ses mots. « Le devoir me dicte d'être le premier de vos supporters pour vous encourager en toute circonstance », avait-il notamment mentionné.
Le secrétaire général du ministère, Madjid Bouguerra (actuellement ambassadeur), avait convoqué l'ambassadeur d'Egypte à Alger, auquel il avait demandé que « les autorités égyptiennes prennent toutes les dispositions nécessaires afin d'assurer la sécurité » des Algériens. Reste que la remarquable attitude officielle est celle prise par le gouvernement par le biais de Ahmed Ouyahia, Premier ministre, sous forme de communiqué. « Les capacités d'Air Algérie ont été mobilisées pour transporter les supporters du pays vers Khartoum. Les avions de transport de l'armée peuvent également être mobilisés si nécessaire. La population est invitée à continuer à manifester avec calme son soutien en Algérie à notre équipe nationale », mentionnait le communiqué entre autres mesures prises en ce temps-là. Une réponse claire alors que la veille, le Premier ministre égyptien, Ahmad Nazif, avait contacté son homologue algérien le pressant pour assurer la sécurité des Egyptiens en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.