A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    Conférence de Berlin: mobiliser les efforts internationaux pour régler la crise en Libye    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Ould Abbès plaide la folie    NAAMA : Saisie de 3,5 kg de kif traité à Moghrar    EN L'ESPACE DE 3 JOURS : Plus d'une centaine de harraga interceptés    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Discours haineux et régionalistes sur les réseaux sociaux: Mise en garde des spécialistes    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Large vague d'indignation    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    JSK : Velud s'en va    FFS : la réconciliation compromise ?    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Arrestation de 7 individus    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ES Sétif : Tous les voyants sont au rouge
Publié dans El Watan le 06 - 01 - 2019

Le onze sétifien s'est déplacé à Sidi Bel Abbès sans Djabou, Djahnit et Badrane. Les trois joueurs ne souffrent d'aucune blessure. Il ne faut plus cacher le soleil avec un tamis car les absents ont volontairement zappé le déplacement.
La non-perception de plus de quatre mois de salaire en est la cause. Détenteur pourtant d'un chèque, Djabou boudant les entraînements depuis plus de dix jours, n'a pas été payé, nous dit-on, depuis juin dernier. Se trouvant dans la même situation, le gardien Zeghba, dans l'attente de quatre mensualités, a, dans un premier temps, voulu emboîter le pas à ses partenaires. Il n'est revenu à de meilleures intentions qu'après l'intervention d'un dirigeant, qui aurait atténué la colère de certains cadres, et ce, par le versement de la prime du match de l'USMA.
Soulignons que le nerf de la guerre a fortement perturbé la virée de Sidi Bel Abbès, sachant que la délégation sétifienne, qui ne savait pas si Zeghba allait être du voyage ou pas, a failli, nous dit-on, rater jeudi le vol régulier Constantine-Oran. Souffrant de blessure, Aiboud n'est pas mieux loti. Le nouveau taulier du onze sétifien attend lui aussi de percevoir son dû depuis quatre mois.
En perdurant, la crise financière ne va pas remettre en cause certains acquis, mais risque d'emporter avec elle toute une institution faisant face à d'inextricables problèmes de dettes et de salaires impayés. En parlant de dettes, le cas d'Amada dans l'attente de 25 millions de dinars se complique et empoisonne la vie à un club se trouvant plus que jamais dans de beaux draps, pour ne pas dire en danger.
Pour ne pas perdre neuf points et mettre en péril la vie d'un patrimoine collectif, il est grand temps de régler cet épineux problème. D'un côté purement technique, le renforcement attendu de l'effectif tarde à venir. Annoncés depuis belle lurette, les deux Nigérians se font toujours désirer. Le cas Saad qui aurait rencontré et promis à Zekri de revenir demeure en suspens, tout comme le troc conclu avec l'USMA qui va céder Chafai contre Djahnit.
Pour désamorcer cette bombe à retardement, on a appris que les deux sponsors majeurs du club, à savoir KIA et Ooredoo, ont accepté d'avancer la deuxième tranche du contrat liant les deux entreprises à l'Entente de Sétif ayant plus que jamais besoin du parrainage d'une entreprise publique, promis un certain 1er novembre 2014, juste avant la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique, ESS-Vita Club. Faisant dans le favoritisme, les pouvoirs publics sont non seulement interpellés mais doivent venir au secours d'un géant aux pieds d'argile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.