Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Raison d'Etat    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Karim Ziani (Orléans) raccroche les crampons    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Expertise des immeubles aux alentours du tracé du métro
Travaux d'extension vers la place des Martyrs
Publié dans El Watan le 05 - 04 - 2010

L'Entreprise du métro d'Alger (EMA) a publié, ces derniers jours, un avis à la population l'informant que des expertises menées par le CTC (LCTE) seront lancées.
Des expertises d'immeubles se trouvant aux alentours du tracé du métro d'Alger, dans les communes d'Alger-Centre, La Casbah et de Bab El Oued seront « prochainement » lancées. L'Entreprise du métro d'Alger (EMA) a publié, ces derniers jours, un avis à la population, l'informant que des expertises menées par le CTC (LCTE) seront lancées en prévision du début des travaux de la ligne place Emir Abdelkader-place des Martyrs. Aucune autre explication n'est donnée sur le début du projet, sa consistance et les procédures que mènera le CTC-Centre, chargé de l'expertise des immeubles. Les services techniques des APC, du moins ceux d'Alger-Centre, ne sont pas associés à l'opération. Les avis, publiés dans un seul organe de presse, ne sont pas placardés à l'entrée des immeubles, sur les places publiques ou encore au niveau du siège des APC ciblées.
« Les habitants ne sont pas suffisamment informés. Ils voient des équipes s'affairer aux alentours de leurs immeubles. Ils ont même entendu que des opérations de démolition toucheraient certains bâtiments qui sont pourtant très solides. L'extension du métro vers la place des Martyrs ne semble pas plaire à beaucoup d'habitants d'Alger, déjà fragilisés », nous informe une source au niveau de l'APC d'Alger-Centre qui regrette que ces opérations soient menées « avec une telle célérité et sans que la population des quartiers ou leurs représentants ne soient associés ». Les riverains assistent à des « opérations de sondage de sol » au niveau des rues Larbi Ben m'hidi, Debbih Cherif et à proximité du marché couvert Bouzrina (ex-rue de La Lyre, La Casbah), sans connaître exactement le but. La première phase du projet de la ligne 1, « Haï el Badr-Tafourah-Grande-poste » n'est toujours pas achevée.
L'ouverture ne se fera pas avant 2011
L'Entreprise du métro d'Alger a même lancé des avis d'appel d'offres pour l'extension du projet. Deux décrets exécutifs sont même parus dans le journal officiel portant sur des déclarations d'utilité publique des opérations d'extension de la réalisation de deux lignes du métro de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs et de Haï El Badr vers Aïn Naâdja. Le premier décret exécutif indique que le caractère d'utilité publique concerne les biens, immeubles et/ou les droits réels immobiliers servant d'emprise pour l'extension de la réalisation de la première ligne du métro d'Alger de la place Emir Abdelkader vers la place des Martyrs.
Le groupement international d'entreprises, à savoir Andrade Guttierez (Brésil), Zagope (Portugal), Texeira (Portugal) et Gesi-Tp (Algérie), qui a remporté le contrat d'un montant de 11,4 milliards de dinars, s'est engagé à livrer le projet dans un délai de 42 mois, après l'attribution définitive du marché qui doit être validé par la Commission nationale des marchés publics. Selon des sources à l'EMA, cette ligne, en plein centre d'Alger, traverse des « terrains difficiles, entourés d'habitations vétustes datant de l'époque coloniale ». Au ministère des Transports qui a centralisé l'information du projet, c'est toujours le black-out. Nos tentatives d'avoir plus de détails sur les expertises des immeubles au niveau de la direction de la communication sont restées vaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.