Militaires et sécuritaires, au niveau de la région, urgence pour l'Algérie de résoudre la crise politique    Les dessous du trafic de pièces détachées en Algérie    Deux drones israéliens abattus au Liban    La minute qui qualifie la JSK au prochain tour    Le CABBA crée la surprise à Bel-Abbès, l'ESS piégée à domicile    Avalanche de médailles pour l'Algérie    Une librairie fait la part belle aux fanzines    «Le bélier magique» au Festival international du film pour l'enfance    De bonnes nouvelles pour les étudiants algériens    Le taux d'inflation à 2,7 % sur un an en juillet 2019    Après un 1er semestre plombé par les prix : Eramet abaisse sa prévision 2019    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des retraités de l'ANP    Sahara occidental : Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    Reportage : Un "Drone made in Sénégal" pour lutter contre le paludisme    Guerre commerciale : La Chine riposte aux USA sur le commerce, Trump menace    Dialogue national : Nécessité de mener notre pays vers des lendemains sûrs et prospères    2ème Région militaire : Gaïd Salah entame une visite de travail et d'inspection    Dynamiques de la société civile: Attachement au dialogue et à l'unification des efforts pour sortir de la crise politique    CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage    Coupes africaines des clubs : Qualification de la JSK, du CRB et du Paradou    Oum El Bouaghi: La culture écolo fait son chemin parmi les jeunes et les associations    Education : Le ministère publie la liste des fournitures scolaires pour les trois paliers d'enseignement    Réception de 102 établissements éducatifs    Réception de 102 établissements éducatifs    «Gare aux cadres et entreprises défaillants !»    Lait : Aucune mesure prise pour réduire les quantités collectées, rassure Giplait    Réunion interministérielle : Le dossier de l'entretien de l'autoroute Est-Ouest et mesures de péage au menu    L'heure du retour a sonné !    Ordonnances de désignation des administrateurs    Le ministère de l'Intérieur dément    Le "Oui, mais" de Makri    Vingt investisseurs devant la justice    Nouvelle série d'arrestations d'opposants    Abou-Leïla de Amine Sidi Boumediene au programme    PROTECTION CIVILE : 240 interventions enregistrées en 48 heures !    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    La politique commerciale de Trump critiquée    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    L'inévitable saignée des parents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les accidents continuent d'endeuiller les familles
Accidents de la circulation
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2019

Durant le mois de janvier dernier, 6 personnes ont trouvé la mort et 81 autres ont été blessées.
Quarante-neuf personnes ont trouvé la mort et 806 autres ont été blessées dans 754 accidents de la circulation routière, enregistrés en 2018, à Alger. Ces statistiques ont été rendues publiques par les services de sécurité de la wilaya d'Alger il y a quelques semaines. Les mêmes services ont fait part d'une baisse de près de 12% des accidents de la circulation (soit 98) par rapport à l'année 2017. Le nombre de blessés a connu également un recul par rapport à l'année passée.
De 961 personnes blessées, le nombre passe à 806. S'agissant des décès, les statistiques données révèlent une légère hausse de 9 cas. Les services de sécurité, en procédant à l'analyse des données recueillies sur le terrain, font ressortir, comme à chaque fois, la prépondérance du facteur humain, qui demeure la cause principale de ces accidents, avec un taux dépassant les 96%. Le facteur humain s'articule autour de comportements qui sont liés directement aux conducteurs.
Citons en premier lieu les dépassements dangereux, l'excès de vitesse, le non-respect de la distance de sécurité et du Code de la route. L'utilisation du téléphone portable et autres équipements informatiques tout en conduisant est également un facteur de taille dans la survenue d'accidents de plus en plus dramatiques.
Les facteurs liés aux véhicules et à l'environnement représentent respectivement 0,26% et 0,13%, soit un taux très bas. Les automobilistes, avec leurs comportements qui dénotent une irresponsabilité avérée, sont les principales causes des accidents de la circulation. Au cours de l'année passée, plusieurs actions de sensibilisation à l'endroit des automobilistes ont été menées par différents secteurs, en l'occurrence les services de sécurité, la Protection civile et le mouvement associatif.
En dépit de tout ce travail de sensibilisation, les accidents continuent d'endeuiller les familles. Rien que pour le mois de janvier dernier, six personnes ont trouvé la mort et 81 autres ont été blessées dans 74 accidents de la circulation, à Alger. Le communiqué, rendu public par la sûreté de wilaya, impute ces accidents à plusieurs facteurs, notamment l'excès de vitesse, les dépassements, les manœuvres dangereuses, ainsi que le non-respect de la distance de sécurité et le non-recours aux passages piétons. C'est-à-dire au facteur humain.
Concernant les délits liés à la route, le document fait état de 3200 contraventions, dont 2490 infractions relatives aux stationnements gênants ou dangereux, auxquelles s'ajoutent les cas de transport de personnes ou de marchandises sans licence, l'absence de carte grise, en sus d'autres cas relatifs à l'absence de vignette, de police d'assurance ou encore de procès-verbal de contrôle technique du véhicule. La même source a enregistré également d'autres infractions liées à la conduite en état d'ivresse, au non-respect des normes de la plaque d'immatriculation et au stationnement dangereux sur le passage piétons.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.