Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    JM/Haltérophilie: Faris Touairi en bronze à l'arracher, avec une prise à 161 kg    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM/Escrime: médaille d'or pour Saoussen Dlindah Boudiaf    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    La Cour constitutionnelle célèbre le 60e anniversaire de l'indépendance    Mise en garde contre l'escalade marocaine au Sahara occidental occupé    Il y a 2 ans, les crânes des symboles de la résistance algérienne retrouvaient leur terre natale    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Makri avance sa proposition    Le sens et les messages d'un défilé    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Les déchets ménagers inquiètent    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Souamaâ : 9,32 milliards de dinars pour la création d'un parc industriel
Publié dans El Watan le 13 - 03 - 2019

Le projet de création d'un grand parc industriel dans la commune de Souamaâ, à une quarantaine de kilomètres à l'est du chef-lieu de Tizi Ouzou, n'a pas encore abouti. Le retard est dû au conflit entre les exploitants des terres devant recevoir le parc et l'administration au sujet de la situation juridique des terrains.
L'Assemblée populaire de la wilaya (APW) de Tizi Ouzou s'est penchée sur la question la semaine dernière. Une session extraordinaire a été tenue, au terme de laquelle une délibération a été votée à l'unanimité par les élus pour «la réalisation immédiate de la zone d'activités de Souamaâ et l'indemnisation des occupants terriens recensés dans le plan cadastral 2007/2009». La session extraordinaire avait pour but d'examiner la situation de cette zone et de tenter de trouver les moyens de mettre un terme au blocage qui perdure.
Les élus, après le récit de la genèse de cette affaire, ont insisté lors de leurs interventions sur la nécessité d'indemniser les occupants des terres devant servir à l'implantation de ce projet d'envergure. La création de ce parc, qui sera dédié aux investisseurs, date de plusieurs années, mais bute encore contre des oppositions de citoyens réclamant des indemnisations.
Le site en question est d'une superficie de 327 ha et est situé au lieu-dit Tala Ali, dans le village d'Aït Zellal (Souamaâ).
Un décret exécutif a été signé en 2012, portant déclaration d'utilité publique pour la réalisation d'un parc industriel dans cette localité. Les oppositions des expropriés interviennent alors que l'administration ne leur reconnaît pas la propriété car «ne disposant pas de document prouvant qu'ils sont propriétaires des parcelles qu'ils occupent». Les représentants de l'administration soulignent qu'une enveloppe de près de 9,32 milliards de dinars a été dégagée afin de couvrir les frais d'études, d'aménagement et d'indemnisation des citoyens.
L'on a expliqué que «tous les documents administratifs ont été exploités, notamment un arrêté d'affectation de la dite assiette foncière au Fonds national de la révolution agraire». Les élus locaux insistent sur le droit des occupants à l'indemnisation, d'autant plus qu'ils ont été recensés sur le site abritant la zone lors de l'opération de cadastre général de la commune de Souamaâ effectuée entre 2007 et 2009. Les élus du RCD ont par ailleurs insisté sur le fait que «les propriétaires occupant les lieux ne se sont jamais opposés au projet».
Ils notent aussi l'importance de ce parc industriel au vu de la superficie qui lui est dédiée «dépassant à elle seule la superficie totale de tout le foncier industriel de la wilaya». Le président de l'APW a, pour sa part, rappelé que le non-aboutissement de ce projet «bloque une centaine d'investisseurs, des emplois estimés à environ 150 000 postes et une richesse indéniable
pour la wilaya».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.