CS Constantine : La démission de Redjradj entérinée    483 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Covid-19/sétif: appel aux volontaires médecins et paramédicaux pour prêter main forte au staff médical en activité    Polsario: il est évident que l'UE ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Boukadoum à Anadolu: Alger œuvre pour l'intégrité territoriale de la Libye    MESURES PREVENTIVES CONTRE LE COVID19 : Les walis impliqués dans les mécanismes d'application    TIZI OUZOU : Vers l'ouverture de deux nouveaux services Covid-19    TAMANRASSET : Un terroriste capturé à In M'guel    Le mandat présidentiel et le rôle de l'armée au centre de la contribution de Abdelaziz Rahabi au débat sur l'avant-projet de Constitution    Covid19-Prise en charge des patients: vers l'augmentation des capacités d'accueil des hôpitaux    Belhimer: les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    YEMEN: REQUIEM POUR UN PEUPLE    Le parlement vote une loi controversée sur les avocats en Turquie    Cap sur les mines    Encore un doublé de Benrahma    À qui profitent les blocages ?    Soutien des porteurs de projets: prochaine mise en place d'un Fonds de financement des start-up    Le FFS face au défi du rassemblement    La classe politique sort de sa léthargie    Le RCD s'en prend aux "philistins attitrés"    Raid policier avant des primaires de l'opposition    Démission du ministre de la Justice    Le Chabab défend le recrutement de Benmenni (CABBA)    Alerte aux pesticides périmés à Blad-Touahria    A la croisée des chemins, l'Otan aurait-elle «perdu le Nord» ?    Kafkaien    La nouvelle feuille de route    Deux nouveaux chefs pour la Sûreté de Aïn-Séfra et Mécheria    Un recrutement en catimini    Les nouveautés, en temps de pandémie    Hourof El Jenna, un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    MO Béjaïa : Le club interdit de recrutement    Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées    Algérie Poste de la wilaya de Tipasa : Plus de 100 TPE installés à la mi-mai    Mouvement de contestation au Mali : Escalade à Bamako    Saison blanche au Sénégal et au Gabon    Kaci Hadjar, Moudjahid. Professeur en gynécologie-obstétrique décédé le 13 juillet 2019 : Le professeur qui rajoutait de la vie aux années    Edward Saïd, une pensée de l'exil    Zabor ou les psaumes : langage et liberté    FIFA - Coronavirus: Amendement du code de l'éthique    Victimes de plus en plus d'agressions: Les gardes forestiers réclament des armes    Covid-19: L'Aïd de toutes les incertitudes    Le SNAPO et l'association des consommateurs exigent plus: Les publicités «mensongères» des compléments alimentaires interdites    ASILE DE FOUS    Taisez-vous Marine Le Pen !    Tlemcen : Les grottes de Mghanine attirent des visiteurs en pleine crise sanitaire    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    TLS Contact Algérieréaménage ses RDV- visas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Restauration scolaire : Déficit en équipements et absence d'eau potable
Publié dans El Watan le 15 - 06 - 2010

Six élus de l'Assemblée populaire de wilaya (APW) de Mascara ont fait état, par le biais d'un rapport adressé à leur président, Boukhari Brahim, dont une copie est en notre possession, d'un déficit en matière d'équipements et de main-d'œuvre au niveau des cantines et autres établissements scolaires répartis à travers la wilaya.
Ils sollicitent, par ailleurs, le renouvèlement des blocs de cuisine relevant des cantines centrales des localités de Mascara, Tighennif, Ghriss, Mohammadia, Bouhanifia, Sidi Kada, Maoussa, Aïn Fekan et Oued Taria, à cause de leur dégradation. Les rédacteurs dudit rapport ont également tenu à signaler la non-conclusion, à Gharous, une commune relevant de la daïra d'Aouf, du marché concernant l'achat d'un lot de matériel au profit des cantines scolaires pour un budget de 100 millions de centimes. En effet, malgré la situation de blocage qu'enregistre l'APW de Mascara, depuis juillet 2009, certains élus poursuivent leur tâche, à savoir ceux de la commission de l'Education qui ont établi un rapport sur la situation du secteur de la restauration scolaire. « Des carences ont été enregistrées par les membres de la Commission de l'Education de l'APW de Mascara, lors d'une série de visites menées dans les cantines scolaires relevant de certaines communes de la wilaya », lit-on dans ledit rapport signé par les élus. Au niveau de la daïra de Bouhanifia, à 20 km de Mascara, les élus ont constaté « un déficit en matière de camions destinés au transport des repas scolaires et l'état de panne totale du bloc de cuisine de la cantine centrale de la commune de Bouhanifia ». La cantine centrale de Tizi, à 10 km de Mascara, donne le mauvais exemple. Selon le rapport des élus en question, « les repas sont servis aux enfants scolarisés dans des conditions lamentables ». A Sig, les élus ont signalé qu'un budget de 371 millions de centimes a été dégagé pour l'acquisition d'un lot de matériel pour les cantines scolaires. « A ce jour, rien n'a été acheté et les enfants prennent leurs repas dans des conditions difficiles », précisent-ils.
Situation catastrophique
Les six élus font, parallèlement, état d'un déficit en eau potable au niveau des écoles primaires dont certaines nécessitent, selon eux, des opérations de réhabilitation, comme c'est le cas de l'école Arbi Tebessi, située en plein centre ville de Sig. « Au niveau du parc de la cantine centrale de Mohammadia, un camion de transport de repas se trouve dans une situation catastrophique. Aussi, l'on enregistre l'absence d'eau potable dans les établissements primaires et, donc, les cantines scolaires offrent des repas sans eau », expliquent les élus en présentant la situation des cantines scolaires à Mohammadia, à 43 km de Mascara et celle, semblable, de Tighennif. Le bloc de cuisine est, selon les élus, dans un état déplorable. « A Oued El Abtal, la majorité des écoliers ne bénéficient pas de restauration scolaire », notent les élus qui estiment que cette situation est due à l'absence d'une cantine centrale. Joint par nos soins, le président de l'APW nous répondra que le rapport, accompli par les élus de la commission de l'Education dans le cadre des préparatifs de l'examen de fin de cycle primaire, a été transmis aux autorités concernées pour l'amélioration des conditions de restauration des écoliers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.