Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FIFA – FAF : Nouvelles recommandations pour la mise en conformité des statuts
Publié dans El Watan le 24 - 11 - 2019

En visite de travail de deux jours à Alger, les deux représentants du département conformité de la FIFA, Sarah Solemale (gouvernance services manager) et Rolf Tanner (juriste et chef de groupe), diligentés par l'instance mondiale du football avec comme mission la révision des statuts de la FAF afin de les mettre en conformité avec ceux de l'instance mondiale du football, ont achevé leur mission, tard dans la soirée de jeudi, par une longue réunion, au CTN de Sidi Moussa, avec l'ensemble des présidents des Ligues et les membres de l'assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF).
Une réunion à laquelle a assisté le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, et le secrétaire général de l'instance, Mohamed Saad.
Au cours de ce conclave, «l'essentiel des amendements à apporter aux statuts de la FAF ont été passés en revue, avec des échanges et un débat démocratique qui ont permis aux présents d'obtenir un premier consensus sur les points abordés», lit-on dans le communiqué de la FAF sanctionnant cette réunion.
Toujours selon le communiqué de la FAF, plusieurs recommandations d'amendement ont été décidées, entre autres la nécessité de procéder à la séparation des pouvoirs, celui législatif incarné par l'assemblée générale et celui exécutif représenté par le bureau fédéral ou bureau exécutif. L'obligation d'avoir une composante de membres de l'assemblée générale ayant la qualité morale et non physique. La limitation des mandats du président à trois fois quatre ans successifs ou cumulés.
La limitation d'âge pour le président entre 30 et 70 ans, ce qui n'est pas le cas pour les membres du bureau fédéral. L'indépendance des organes juridictionnels (commissions d'éthique et de recours), ainsi que la commission électorale (y compris celle de recours). Egalement pour la commission d'audit et de conformité. L'élaboration d'un code électoral qui sera publié à travers les supports médiatiques de la FAF.
Toujours selon les recommandations des représentants de la FIFA, il est question de revoir la composante de l'AG de la FAF, qui comprendra dorénavant : les représentants des 18 clubs professionnels (composante de la Ligue 1 de la nouvelle saison) ainsi que le représentant (président) de cette Ligue (LFP). Il est aussi question de la présence obligatoire d'au moins deux membres féminins au sein du bureau fédéral dont le nombre demeurera à 13.
L'ouverture de la liste de candidature du président à cinq membres non issus de la composante de l'assemblée générale afin de permettre l'intégration de compétences.
La FAF précise, dans son communiqué, qu'il a été convenu avec la FIFA d'établir un calendrier pour la mise en œuvre de ce projet de mise en conformité des statuts de la Fédération, et qui s'étalera jusqu'à la fin du mois de mai ou début juin 2020 pour faire adopter les nouveaux textes lors d'une assemblée générale ordinaire (AGO). Il sera par la suite question d'appliquer les nouveaux statuts après approbation par l'assemblée générale de la FAF et à l'issue de l'assemblée générale élective de 2021.
Les représentants de la FIFA ont, au cours de cette réunion, informé la FAF qu'elle «poursuivra son fonctionnement actuel en se dotant de mesures transitoires concernant les organes appelés à connaître des changements», en attendant la mise en conformité définitive de ses nouveaux statuts, comme recommandé par l'instance suprême du football mondial.
Pour rappel, les deux représentants de la FIFA s'étaient d'abord réunis la veille avec les membres du bureau fédéral de la FAF au siège de la Fédération à Dély Ibrahim, où tous les articles des statuts de la FAF ont été passés en revue avec un examen minutieux dans la perspective de les mettre en conformité avec les textes de la FIFA, tout en veillant à l'adéquation avec la législation algérienne en vigueur et les spécificités du football national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.