Zetchi : «Il y aura un France-Algérie dans un futur proche»    Foot/Algérie - Colombie : les Verts séduisent avant les choses sérieuses en novembre    Béjaia : Les chrétiens d'Algérie dénoncent la fermeture des lieux de culte    Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'Enseignement professionnels    L'Anie habilite un large éventail de fonctionnaires    L'espagnol Cepsa se retire de Medgaz    Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui    "La véritable révolution qui reste encore à faire est économique"    Le RAV4 se métamorphose    La nouvelle Golf 8 se précise    Gaïd Salah maintient le cap du 12 décembre    Saïd Boudour sous mandat de dépôt    L'affaire MCA-USMA divise le BF    Mellal : "La JSK va se ressaisir"    Les Verts à la croisée des chemins !    Petite défaite face aux Pharaons    Un nul sépare les deux Corées, le choc historique    La rue gronde toujours    Les syndicats en renfort à Béjaïa    4 aliments à mettre dans votre assiette    Masque de gingembre pour accélérer la pousse des cheveux    Sonelgaz adresse 50 403 mises en demeure à ses clients    Les préalables de Belkhadem    11e Fcims: La Suède, la Russie et le Japon sur la scène de l'Opéra d'Alger    La Canadienne Margaret Atwood et l'Anglo-Nigériane Bernardine Evaristo lauréates du Booker Prize    Joker va-t-il battre Batman ?    ...Sortir... Sortir ...Sortir    Micro-crédit : 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans    Dahmoun souligne la nécessité de la politique de prospective dans les secteurs vitaux    Alors que 435 cas de méningite ont été diagnostiqués à l'est : Les services sanitaires rassurent    Quadruple crime à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) : Le présumé meurtrier se suicide    Des logements alimentés en énergie solaire    S'adressant aux tenants du pouvoir: Des personnalités appellent à «satisfaire les revendications du Hirak»    34ème marche du mardi: Les étudiants toujours au rendez-vous    Université Sétif 2 : L'écrivain Mouna Srifak décroche le prix Katara Prize for Arabic Novel    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    ROYAUME-UNI : La Reine Elizabeth II s'exprime sur le Brexit    Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    L'heure de mettre en valeur la solidarité nationale et le partage du patriotisme    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Le ministère de la Santé rassure    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles de Jijel
Publié dans El Watan le 27 - 07 - 2010

Travaux publics : Le secteur se dote de nouvelles infrastructures
A l'instar des autres secteurs, celui des travaux publics a bénéficié de l'inscription de plusieurs opérations dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014. L'on retient, au titre d'une opération centralisée, la sécurisation de 11 ouvrages des travaux publics et la protection des sites stratégiques de la wilaya. Ainsi, 18 km de routes sont appelées à être réhabilités, avec la réalisation de nouvelles infrastructures routières sur 15 km pour un coût de 150 milliards de dinars. Six ouvrages d'art pour un montant global de 140 milliards de dinars sont annoncés dans le même cadre, lequel prévoit des études pour huit infrastructures du même type pour une enveloppe de 125 MDA (millions). Dans le volet entretien, 338 MDA sont dégagés pour des travaux de revêtement et d'entretien des RN sur une distance de 29 km. L'on prévoit également un budget de 79 MDA pour la sécurité routière, et 496 MDA pour les entretiens courants et la construction de trois maisons cantonnières. L'aérodrome Ferhat Abbas bénéficiera, quant à lui, de travaux de renforcement pour un montant de 150 milliards de dinars.
AEP à El Milia : Le calvaire au quotidien
La liste des quartiers restés sans eau depuis des semaines est longue. Pire encore, elle ne cesse de s'allonger pour inscrire d'autres quartiers, épargnés jusque-là par cette dramatique pénurie du précieux liquide qui dure depuis plus de trois semaines. Victime des robinets à sec en pleine canicule, la population de la ville d'El Milia n'a plus qu'à prendre son mal en patience ou courir, comble de l'humiliation, jerricans en main, derrière les citernes dans l'espoir de se procurer quelques litres d'eau potable. Pour tout argument face à cette situation intenable, on avance toujours, du côté de l'ADE, les mêmes motifs : panne des pompes et passivité des responsables locaux et ceux des services de l'hydraulique. Ces responsables sont accusés de non-implication dans le problème. Sur le terrain, rien n'a été entrepris pour épargner à la population cette souffrance face aux coupures récurrentes d'eau. Autre signe dénotant la gravité de la situation : dans certains quartiers des femmes en sont arrivées aux mains en se disputant les citernes-, lesquelles s'arrachent, au fait, comme des petits pains-, pendant qu'au siège de l'ADE, les mêmes scènes de grogne et de colère sont quotidiennement reproduites par des citoyens excédés par tant de misère. Cela dit, pour s'abreuver, l'on consent à payer une citerne d'eau 1000 DA. C'est l'ultime recours pour le commun des habitants de cette ville, coincée pourtant entre deux barrages : Beni Haroun et Boussiaba. La mise en service d'un château d'eau récemment réalisé dans le but d'améliorer la distribution d'eau, n'a pu voir le jour pour des raisons inconnues. Les gros budgets débloqués pour la rénovation des réseaux d'AEP n'ont pu, quant à eux, venir à bout des déperditions du précieux liquide, qu'on constate à chaque coin de rue. Pendant ce temps, la population continue de subir les aléas d'une situation honteuse qui semble s'inscrire dans la durée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.