PRODUITS PHARMACEUTIQUES : L'ARAV prescrit l'arrêt immédiat des campagnes publicitaires    DEFENSE : Le général-major Tlemçani à la tête de la 4ème région militaire    MASCARA : Des terres agricoles détournées de leur vocation    TISSEMSILT : La CNAC à l'écoute des citoyens    Energie: préparation d'une feuille de route axée sur la stratégie énergétique    MONTAGE AUTOMOBILE EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie apporte des précisions    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    REUNION D'EVALUATION DE L'EVOLUTION DU COVID-19 : Durcissement du confinement dans 29 wilayas    MASCARA : Un nouveau directeur à l'hôpital ‘'Yssaad Khaled''    CORONAVIRUS A BECHAR : Des activistes manifestent devant le siège de la wilaya    Meurtris par le Covid, réprimés par le pouvoir: la double peine des médecins égyptiens    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES : Un pas vers la reconnaissance par la France de ses crimes    Cheb Khaled rêve d'un Maghreb Uni !    Covid-19 à Oran : malgré la hausse du nombre des contaminés, les gestes barrières ne sont pas respectés    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de la persistance des voix des nostalgiques de la colonisation    La Bourse de Tokyo ouvre en baisse, la résurgence du Covid-19 inquiète    Syrie: l'aide transfrontalière de l'ONU suspendue à une décision russe    Des communes de la circonscription administrative de Birtouta interdisent la vente des moutons dans les lieux publics    Sétif : protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés    Covid-19: Le président Tebboune préside une séance de travail consacrée à la situation sanitaire dans le pays    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    460 nouveaux cas confirmés et 10 décès en Algérie    Des partis politiques s'indignent des déclarations de Marine Le Pen glorifiant le passé colonial de son pays    Sabri Boukadoum effectue une visite en Italie    Reprise des compétitions: Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    9 juillet 1962    Chelsea chasse Leicester du podium    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    La FAF tranchera le 15 juillet    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    15e but pour Benrahma    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    En attendant un autre ordre de mission    Cap sur un nouveau plan de relance    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De nouvelles négociations en cours : L'OPEP veut prolonger les réductions jusqu'à fin 2020
Publié dans El Watan le 30 - 05 - 2020

L'Arabie Saoudite et d'autres pays producteurs, membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) envisagent d'étendre les réductions record de leur production jusqu'à la fin de l'année 2020. Dans cet objectif, des négociations sont en cours pour obtenir, notamment, le soutien de la Russie.
«Les Saoudiens estiment que le marché a encore besoin de soutien et veulent reconduire les coupes actuelles jusqu'à la fin de l'année. Les Russes veulent également la même chose, mais le problème risque de se poser à nouveau avec les compagnies pétrolières concernées», selon une source de l'OPEP + citée par Reuters.
Le président russe, Vladimir Poutine, et le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, ont convenu lors d'un appel téléphonique d'une «coordination étroite» sur les restrictions de la production de pétrole, a déclaré mercredi le Kremlin. Le ministre russe de l'Energie, Alexander Novak, avait rencontré, mardi, les principales compagnies pétrolières nationales pour discuter de la possible prolongation du niveau actuel des coupes au-delà de juin.
Aucune décision n'a cependant été prise en raison de divergences d'opinions. Les plus réticents ayant affirmé que Moscou devrait attendre de voir les prochains niveaux de la demande, dans le sillage de la reprise graduelle du transport aérien, suite aux levées de restrictions graduelles entreprises par les pays touchés par la pandémie sanitaire.
Un mois depuis l'entrée en vigueur de l'accord des pays OPEP+, l'engagement des pays signataires, en termes d'adhésion aux baisses de production, a atteint un niveau élevé, selon le secrétaire général de l'Organisation, Mohammad Sanusi Barkindo.
Lors d'une réunion par vidéoconférence avec le nouveau ministre du Pétrole du Venezuela, Tareck El Aissami, le SG de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a informé le ministre vénézuélien du niveau élevé d'engagement, de motivation et de dévouement de l'OPEP et des autres pays producteurs dans la Déclaration de coopération (DoC), en termes d'adhésion aux ajustements de production qui ont commencé le 1er mai et de fournir une plateforme pour la reprise de la croissance dans les mois et les années à venir, a rapporté l'OPEP sur son site web. «Nous devons rester constants, attentifs et continuer avec le sens de l'objectif que tous les participants ont montré depuis les réunions ministérielles d'avril. Nous ne voulons pas compromettre le revirement dont nous avons été témoins ces dernières semaines», a déclaré Barkindo.
La conformité soutenue par des coupes volontaires
Depuis le début du mois de mai, les pays de l'OPEP + ont entamé la réduction de leur production de 9,7 mb/j, sur une période de deux mois (mai et juin 2020) , et ce, en conformité avec l'accord de l'OPEP+ conclu le 12 avril. En plus des réductions entamées dans le cadre de l'accord, des baisses volontaires supplémentaires ont été annoncées la semaine écoulée par l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït .
L'Arabie Saoudite retirera jusqu'à un million de barils supplémentaires par rapport à ce qui a été convenu ; alors que le Koweït a annoncé une réduction allant jusqu'à 80 000 b/j, tandis que les Emirats arabes unis se sont engagés à retirer jusqu'à 100 000 barils par jour. «Les ajustements rapides de la production, face aux actuels déséquilibres profonds du marché pétrolier mondial ont déjà commencé à montrer des effets positifs, avec un rééquilibrage qui devrait s'accélérer au cours des prochains trimestres», a estimé l'OPEP dans son dernier rapport mensuel. Une nouvelle réunion à distance de l'OPEP et ses partenaires est attendue pour le 10 juin prochain pour suivre l'évolution du marché pétrolier et l'impact de cette baisse.
Côté prix, le panier de l'OPEP, constitué de prix de référence de 14 pétroles brut, s'est maintenu cette semaine à plus de 29 dollars.
Ce panier de référence de l'OPEP (ORB), qui comprend notamment le pétrole algérien (le Sahara Blend), a reculé à 29,03 dollars le baril, mercredi, contre 29,75 dollars mardi dernier, selon les données de l'Opep reprises par l'APS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.