Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    L'activiste Badi Allal arrêté    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Le féminicide, un crime silencieux    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    ES Sétif : Nabil Kouki rempile    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Prise en charge des structures : Un protocole entre L'AADL et la SEAAL signé    Skikda : Le projet d'une tannerie en stand-by    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Souk Ahras : Il détruit le serveur automatique d'Algérie Poste    Foot/ Ligue 1 (USM Alger) : François Ciccolini nouvel entraîneur    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    L'apocalypse à Beyrouth    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Baisse sensible en 2020    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Karim Younes se livre    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus à Tizi Ouzou : Plusieurs soignants contaminés
Publié dans El Watan le 15 - 07 - 2020

Pas moins de 53 employés de la santé publique sont contaminés au Coronavirus dans la wilaya de Tizi Ouzou. C'est ce qu'a déclaré, lundi, Farid Salmi, directeur de la santé par intérim, qui a donné d'ailleurs des chiffres qui reflètent une propagation inquiétante de la pandémie, notamment depuis la levée du confinement sanitaire.
Ainsi, selon le même responsable, en un mois seulement, la wilaya a enregistré 412 nouveaux cas testés positifs, dont 133 dans la commune de Tizi Ouzou, 23 à Larbaâ Nath Irathen et 44 à Draâ El Mizan. Pour ce qui est du personnel soignant, le même responsable a affirmé que 13 médecins, 31 paramédicaux, 01 pharmacien et 07 éléments du personnel de soutien ont été contaminés. «La situation est inquiétante», a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec le wali qui a regroupé les chefs de daïra pour discuter des mesures à prendre durant cette période caractérisée par le regain de cas de contamination au virus en question. M. Salmi a indiqué, en outre, que 50% des sujets atteints sont âgés de 30 à 59 ans et 80% des 39 personnes décédées de la Covid-19 dans la wilaya de Tizi Ouzou sont âgées de plus de 62 ans.
Pour faire face à cette progression du virus dans la région, le même responsable a souligné que trois services du CHU sont mobilisables pour intégrer celui du coronavirus tout comme, a-t-il précisé, les 75 lits de l'EHS de Oued Aissi et ceux des services de médecine interne et de chirurgie des EPH. Par ailleurs, la propagation du virus a provoqué moult appréhensions chez les citoyens.
D'ailleurs, les comités de village et le personnel soignant ne cessent d'entreprendre des actions de sensibilisation à l'égard de la population pour l'inciter à respecter les mesures de prévention afin d'éviter la contagion. Des médecins et des infirmiers ont sillonné, samedi, la ville de Aïn El Hammam et le chef-lieu de la commune d'Iferhounene exhortant les citoyens à respecter les mesures barrières.
D'autres actions similaires ont été aussi organisées dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou. «Un relâchement dans les mesures barrières, tant par la population que par le personnel médical, est chaque jour constaté. L'indifférence, la négligence, le fatalisme et le déni total de l'existence de la maladie sont les comportements les plus en vue, ces derniers jours. Nous risquons de revenir au confinement et de subir la maladie pendant longtemps», avertit Dr Ait Ali Belkacem qui ajoute : «Nous devons réagir au plus vite.
Covid-19 est comme la mort, on n'en fait l'expérience qu'une fois. Ceux qui en sont décédés ne peuvent plus rien nous dire. Ceux qui en sont atteints peuvent nous faire part de leurs angoisses et pour certains de leurs souffrances, branchés à des respirateurs dans les salles de réanimation.» Le bilan des sujets atteints du coronavirus ne cesse d'augmenter dans la wilaya de Tizi Ouzou où le personnel soignant ne cesse d'insister sur la nécessité de maintenir les mesures de prévention.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.