Le Président Tebboune reçoit le secrétaire américain à la Défense    De Bruyne meilleur milieu de la Ligue des Champions 2019/20    Nouveau stade d'Oran: la réfection de la pelouse presque achevée "avec succès    Tamanrasset: Impliquer la population locale dans la préservation du patrimoine culturel    Belaili serait une piste écartée pour Al Ahli    Conseil de la Nation: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    La conférence nationale des start-up organisée samedi à Alger    Aminatou Haider appelle l'ONU à dépêcher des commissions pour visiter le territoire sahraoui occupé    La sécurité routière, parent pauvre des décrets 20-226 et 20-227 sur l'activité des constructeurs et concessionnaires automobiles    Le Cnes lance ses travaux    Hachemi Djaâboub, nouveau ministre du Travail    Un sage médiateur dans une "région poudrière"    Deux soldats tués dans une embuscade    M. Makri et la république    Les procès de Tahkout et de Mme Maya reportés    Nahda, FJD et El Binaa se prononceront ce week-end    Palais de la colère    La fille des Aurès    Les non-dits    Les Algériens de l'EST risquent de rater le stage de l'EN    Naïdji, un autre Algérien en renfort    Après la pluie, le beau temps ?    8 décès et 162 nouveaux cas en 24 heures    La faillite par les examens    Pain à burger fait maison    "Il faut que des mesures soient prises en urgence"    Amin Zaoui signe son roman "Canicule glaciale"    «Survivre pour Ibiza, une fiction qui prend l'aspect d'une réalité»    L'amusnaw Hadj Mokhtar At Sayd réhabilité par les siens    La grande petite marche du livre    Enseignement Supérieur/Poste: Signature de deux conventions-cadre    L'Ordre des avocats d'Alger répond au syndicat des magistrats    Ferhat Aït Ali annonce un code de l'investissement "plus incitatif"    Le dispositif de surveillance renforcé    Khiati favorable à l'"application de la peine de mort"    Les mesures de confinement allégées dans plusieurs wilayas    Sit-in des sortants des écoles supérieures de l'enseignement    Des chaînes interminables devant la Casnos    Gérald Darmanin la semaine prochaine en Algérie    Sur les Dunes de Chéraga dès dimanche prochain    Le conseiller Noureddine Khellassi remercié    Mohamed Djemaï, ex SG du FLN, remis en liberté    Des auteurs invités à leur insu    Mahmoud l'Argentin est algérien, pas ami de l'Algérie    GENDARMES DU MONDE    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Mokka change de look    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marché des assurances : Marco Cuneo, nommé CEO d'AXA en Algérie
Publié dans El Watan le 04 - 08 - 2020

Marco Cuneo a été nommé CEO d'AXA en Algérie, en remplacement de Pierre Vasserot qui a été appelé à de nouvelles fonctions au sein du groupe AXA et qui occupait ce poste depuis 2017.
Sous sa direction, «AXA Algérie a repris la voie de la rentabilité, a su bâtir des partenariats solides avec des acteurs locaux importants, livré des offres et services innovants et réalisé une croissance en santé, segment stratégique sur le marché local», selon un communiqué de presse envoyé à El Watan.
Marco Cuneo a rejoint le groupe AXA en 1994, il a une solide expérience en matière de performance financière, de gestion de projet et de développement commercial et a travaillé en Italie, en Grèce et en Algérie.
Marco a rejoint AXA Algérie en 2019 en tant que membre du comité exécutif, directeur financier et CEO Vie. Depuis son arrivée, Marco a «fortement contribué au renforcement des fondations de l'entreprise, assurant la pérennité et la rentabilité de nos lignes de business stratégiques, notamment au travers des renouvellements de grands comptes importants».
L'activité commerciale d'AXA en Algérie a démarré en novembre 2011. L'entreprise a opté pour un partenariat privilégié et un ancrage solide, en s'associant avec la Banque extérieure d'Algérie (BEA) et le Fonds national d'investissement (FNI). Deux partenaires publics essentiels de l'économie algérienne, qui partagent le même objectif de croissance économique. Dans le cadre de ce partenariat, AXA Algérie détient 49% du capital, le FNI 36%, et la BEA 15%.
AXA se positionne sur le marché algérien comme un assureur généraliste, présent à la fois sur le marché de l'assurance dommages et sur celui de l'assurance de personnes.
AXA évolue dans un marché algérien des assurances affecté, comme tout autre secteur économique, par la crise sanitaire du Covid-19 et l'entrée en vigueur de la nouvelle taxe sur l'environnement qui a mené, certains assurés, à réduire, volontairement, l'étendue des couvertures souscrites en se rabattant sur les garanties les moins onéreuses.
AXA veut s'imposer davantage et consolider son positionnement dans un environnement concurrentiel très fort. Elle veut aussi changer la perception auprès de ses clients, car l'assureur est souvent vu comme un payeur de sinistre et c'est un rôle très réducteur. En Algérie, l'assurance automobile, par exemple, est souvent perçue comme une taxe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.