Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Le barrage inexploité    Boumerdès à l'heure d'été    Les voyants sont au vert    44 morts à Ghaza en trois jours    L'empreinte algérienne    Débat public sur «La paix et la sécurité en Afrique»    Le championnat démarre en trombe    Brèves    Inès Ibbou directement dans le tableau final?    13 points agréés pour la vente de manuels scolaires    Les contrôles sécuritaires s'intensifient    Saisie de 6510 capsules de psychotropes    Un combat à mort pour l'indépendance    Sebeiba fait tourner les têtes    Joaquin Phoenix et Lady Gaga à l'affiche    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Tchad: l'accord de paix salué au niveau national et international    La communauté internationale salue la trêve à Ghaza    Tizi-Ouzou/incendies 2021: plus de 14.000 agriculteurs aidés à se remettre sur pied    Manchester United: accord trouvé pour Rabiot, mais...    Maroc: hausse du déficit budgétaire et commercial, l'économie bat de l'aile    L'Algérie est prête à augmenter les quantités d'électricité exportées vers la Tunisie    Jeux de la Solidarité Islamique : Zouina Bouzebra offre la première médaille à l'Algérie    Tennis/Coupe Davis: Hameurlaine, le joueur algérien le plus capé de la compétition    Clôture des travaux de l'UESARIO: le rôle des étudiants dans la lutte pour la libération du Sahara Occidental souligné    Foot: le MCA fête son centenaire dans le sillage du 60e anniversaire de l'indépendance    Professions non commerciales: les contribuables concernés par l'Ifu doivent souscrire la déclaration prévisionnelle avant le 15 août    Mascara: célébration de Achoura dans une ambiance de solidarité et de spiritualité    Man City : Guardiola compare Haaland à Messi    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    Alger: une campagne de sensibilisation au profit des motocyclistes    Ouverture à Alger de la Semaine culturelle et scientifique dédiée aux enfants    Le dernier quart d'heure d'une nébuleuse    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Niger    L'Algérie condamne l'agression des forces sionistes sur Ghaza    Mali: Des mesures encourageantes pour remettre en selle l'accord d'Alger    Extension des réseaux d'électricité et de gaz    Diète touristique    Constantine: Un mort et 18 blessés dans un carambolage    Tamanrasset et El-Oued: 53.100 comprimés psychotropes et 28.000 paquets de cigarettes saisis    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    «Leur libération est tout à fait légale»    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Le voyage et les us et coutumes bouleversés    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



El Ancer (Jijel) : Un pont pour Lemlaki
Publié dans El Watan le 29 - 08 - 2020

Depuis pratiquement 20 mois, les populations de la zone située au sud d'El Ancer le long, et de part et d'autre du chemin de wilaya 135 B, jusqu'au-delà de la commune de Bouraoui Belhadef et même Ouled Asker, attendent une prise en charge «urgente» de leur principale hantise en période hivernale, à savoir la construction d'un pont sur l'oued Tamendjar.
Ce dernier ouvrage, datant de la période coloniale et situé à un peu plus de 3 km au sud-ouest du chef-lieu de commune, El Ancer avait été emporté par la furie des eaux en janvier 2019, isolant ainsi la population habitant plus au sud et desservie par cette seule voie qui enjambe ce pont.
Dans l'urgence, une passerelle métallique avait été installée pour faciliter les déplacements, à pied des citoyens, avant d'entamer la réalisation d'un passage de fortune pour les véhicules. La mise en service dudit passage, début février 2019, n'a pas réglé définitivement le problème puisque vers la fin de novembre 2019, les eaux de l'oued Irdjana et son confluent Tamendjar avait connu une importante crue, paralysant ainsi la circulation sur l'ouvrage temporaire qui avait été en partie emportée.
Après la décrue, une autre intervention urgente avait été menée en décembre 2019 pour rétablir la circulation sur le passage aménagé en buses de béton armé. Entre-temps, à la mi-novembre 2019, la population avait montré son désespoir en investissant la RN43 qui a été bloquée, générant des bouchons kilométriques de part et d'autre de la route dédoublée.
C'est dire l'urgence d'un tel ouvrage pour sécuriser les déplacements, l'approvisionnement et les évacuations des citoyens de cette partie de la wilaya. Pour rallier la RN43, le déplacement s'étire selon le lieu de résidence, sur 50 et près de 70 km au lieu des 15 à 30 km habituels. Annoncée pour imminente à plusieurs reprises, l'inscription de la réalisation de cet ouvrage d'art traîne encore dans les dédales ministériels.
Selon des indiscrétions, il serait question d'une fort probable inscription dans le cadre du budget de 2021 et même un possible avancement vers la fin de l'année en cours. Les autorités de wilaya, avaient rappelle-t-on, saisi le ministère des Travaux publics dès le 12 février 2019 pour demander la programmation d'une étude et réalisation d'un ouvrage d'art à cet endroit. Les prochains mois nous édifieront sur la réalité des choses.
Entre temps, les populations des localités de Meharka, Ouled Chebana, Akherat, Bou Nabel, Boulbelout, Beni F'Teh, Belhadef, Beni Mimoune, Ghedir El Kebch, Ouled Khelas et bien d'autres, appréhendent avec crainte chaque épisode pluvieux, surtout dans une région connue par avoir l'un des plus forts taux de précipitations du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.