Une nouvelle génération des démocrates    «Le parti a atteint amplement ses objectifs»    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    La rupture?    Des blocages partout    «C'est criminel!»    Ramtane Lamamra : «Le séminaire a donné une vision claire de l'avenir»    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Les votes les plus curieux    Hazard de retour en Belgique?    Kjaer absent au moins 6 mois    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    L'Epic mis aux oubliettes    Le coup de maître de la Bmpj    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Hommage aux maîtres artisans disparus    Les mises en garde de Tebboune    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Benbouzid se prononce    7 décès et 185 nouveaux cas en 24 heures    Le Président palestinien aujourd'hui à Alger    Une qualification et des interrogations    L'alliance militaire entre le Maroc et Israël est "malsaine"    Une vision claire de l'avenir    «La bureaucratie est devenue un ennemi juré de la Nation»    Le CNDH appelle à la révision de la loi    L'ancien journaliste du Quotidien El-Moudjahid Rachid Semad n'est plus    Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Renouveau industriel, l'appétit grandissant de l'Algérie    Maroc : Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Plusieurs routes coupées dans certaines wilayas du pays    Du 24 au 31 mars 2022    Plaidoirie pour le tourisme saharien    Coupe arabe Fifa-2021 (Gr D/2e j): l'Algérie et l'Egypte passent en quarts    Coupe de la CAF (2e tour prélim./additionnel): JS Saoura-Heart Of Aok (Ghana) se jouera sans public    Tenue dimanche d'une réunion du Conseil des ministres    Huit délégués du médiateur de la République remerciés    Un autre procès attend Mira Moknache à Akbou    FLN-RND, la guerre de tranchées    Le Festival national de la poésie melhoun revient à Mostaganem    Cherfa exclut tout retour à ce système    Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j    Les Canaris toujours en confinement à Zéralda    Une exposition sur Charles de Foucauld, avant sa prochaine canonisation à Rome    Dans une conjoncture particulière: Mahmoud Abbas demain à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



BF : la descente aux enfers
Commentaire
Publié dans El Watan le 18 - 10 - 2021

Samedi, le Bureau fédéral (BF) a célébré les six premiers mois à la tête de la Fédération par un dîner offert par le président de la Fédération, Charaf Eddine Amara. Les membres se sont retrouvés autour d'une table pour essayer de recoller les morceaux d'une cohésion qui n'a jamais existé.
Mieux, elle a volé en éclats à plusieurs reprises sur fond de querelles puériles, où l'avenir et l'intérêt du football n'étaient pas au centre de leurs préoccupations. Six mois dans la vie d'un bureau fédéral, c'est peu et en même temps beaucoup. Celui que préside Charaf Eddine Amara depuis le 15 avril 2021 n'a pas entamé le programme de onze points sur lequel il a été élu.
Les promesses d'organiser les assises du football avant la fin du premier semestre du mandat n'ont pas été tenues. Tout comme l'engagement d'organiser rapidement une assemblée générale extraordinaire pour adopter les nouveaux statuts pour lesquels la FIFA a donné son accord, en concertation avec la FAF, le 29 juin dernier.
Les réformes annoncées attendent le débat de leur mise en œuvre. La refonte du système de compétition et la révision des règlements généraux sont restés des vœux pieux. Le football amateur, envahi par un grand espoir au lendemain de l'arrivée de la nouvelle équipe fédérale, a vite déchanté.
Il a été confié à ceux qui sont les responsables de son malheur. Trois importantes Ligues (LFP, LNFA, DNA) sont sur le point d'enclencher la nouvelle saison sans direction légale élue. Les organes juridictionnels en place depuis des années et fonctionnant à contre-courant des statuts de la FIFA sont reconduits dans l'illégalité la plus absolue. Ces organes ont été désignés et non pas élus, comme l'imposent les statuts de la FIFA.
Les organes juridictionnels puisent leur force dans leur indépendance vis-à-vis des instances et personnes agissant au nom de la FAF. Dans quelques jours aura lieu la première journée du championnat de la ligue I. Trois jours plus tard, la commission de discipline (organe juridictionnel) traîtera les premières affaires disciplinaires. Elle n'a pas le droit de le faire. Ses membres ont été désignés et non élus. Même chose pour la Commission de recours et la Commission d'éthique (organes juridictionnels).
Au lieu de s'atteler à rectifier le tir et inscrire son action dans la légalité et le respect de la loi et des textes, le bureau fédéral préfère botter en touche et s'attarder sur les sordides et bas intérêts qu'il tire de sa présence à la Fédération. Le dîner de samedi soir en est la parfaite illustration. Alors que le bureau fédéral est en butte à un sérieux problème de cohésion et de cohabitation entre ses membres, ces derniers ont répondu favorablement à l'invitation du président pour sceller la paix autour d'une table fleurie et garnie pour la circonstance, alors que cet épisode n'a aucun lien avec leur mission principale.
Il y a quelques jours, ils ont fait l'impasse sur une réunion du bureau fédéral pour signifier leur refus de laisser le président décider seul. Le plus indiqué pour eux aurait été qu'ils assistent à la réunion et expriment leurs positions sur tous les points abordés et qui concernent l'avenir du football. Ils ont préféré le boycott au lieu d'aller défendre le football.
Mais pour se remplir la panse, ils ne se sont pas posé de questions. Ils ont accouru dans l'espoir de bien manger et de quitter la table avec des promesses fermes de voyager aux frais de la princesse,n sans oublier les frais de mission lors de leurs séjours (prolongés) à Alger. Ou va le football ? En enfer !
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.