Une nouvelle génération des démocrates    «Le parti a atteint amplement ses objectifs»    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    La rupture?    Des blocages partout    «C'est criminel!»    Ramtane Lamamra : «Le séminaire a donné une vision claire de l'avenir»    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Les votes les plus curieux    Hazard de retour en Belgique?    Kjaer absent au moins 6 mois    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    L'Epic mis aux oubliettes    Le coup de maître de la Bmpj    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Hommage aux maîtres artisans disparus    Les mises en garde de Tebboune    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Benbouzid se prononce    7 décès et 185 nouveaux cas en 24 heures    Le Président palestinien aujourd'hui à Alger    Une qualification et des interrogations    L'alliance militaire entre le Maroc et Israël est "malsaine"    Une vision claire de l'avenir    «La bureaucratie est devenue un ennemi juré de la Nation»    Le CNDH appelle à la révision de la loi    L'ancien journaliste du Quotidien El-Moudjahid Rachid Semad n'est plus    Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Renouveau industriel, l'appétit grandissant de l'Algérie    Maroc : Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Plusieurs routes coupées dans certaines wilayas du pays    Du 24 au 31 mars 2022    Plaidoirie pour le tourisme saharien    Coupe arabe Fifa-2021 (Gr D/2e j): l'Algérie et l'Egypte passent en quarts    Coupe de la CAF (2e tour prélim./additionnel): JS Saoura-Heart Of Aok (Ghana) se jouera sans public    Tenue dimanche d'une réunion du Conseil des ministres    Huit délégués du médiateur de la République remerciés    Un autre procès attend Mira Moknache à Akbou    FLN-RND, la guerre de tranchées    Le Festival national de la poésie melhoun revient à Mostaganem    Cherfa exclut tout retour à ce système    Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j    Les Canaris toujours en confinement à Zéralda    Une exposition sur Charles de Foucauld, avant sa prochaine canonisation à Rome    Dans une conjoncture particulière: Mahmoud Abbas demain à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tiaret : Des cliniques privées et un centre anti-cancer en renfort
Publié dans El Watan le 27 - 10 - 2021

Trois nouvelles cliniques spécialisées, destinées à la chirurgie générale et à la gynécologie obstétrique, ainsi que le centre anti-cancer, ont fait l'objet samedi d'une visite de travail du chef de l'exécutif, M. Mohamed Amine Deramchi.
Projets sanitaire de grande utilité publique, voire salutaire pour ce qui est du centre anti-cancer, «la visite dans ces chantiers a laissé apparaître un appréciable taux d'avancement soit 75 à 85%», fait-on savoir. Pour ce qui est des trois cliniques privées, lancées dans le cadre de l'investissement, le DSPRH, M. Mokhtar Mokrane a indiqué que «ces trois structures sanitaires seront inaugurées dans le premier trimestre de 2022» alors que pour le CAC, à dimension régionale, «sa livraison, selon les délais contractuels, est prévue dans 12 mois, équipements y compris». Situé route de Sougueur à quelques encablures de la nationale 23 et à proximité du Complexe mère-enfant, le projet de CAC, inscrit en 2007 et dont les travaux ont été lancés le 1er mai 2019, semble connaître une cadence soutenue après avoir été gelé en 2015. «Désormais, il fera l'objet d'un point de situation une fois par semaine au niveau de la wilaya sous la houlette du secrétaire général», dira en marge de sa visite d'inspection le wali, accompagné de certains directeurs d'exécutifs.
D'une capacité de 130 lits, ce grand hôpital dédié à l'oncologie, qui a bénéficié d'une enveloppe initiale de 550 milliards de centimes, dispose de trois principales structures (l'hôpital du jour, deux blocs de chirurgie et un pavillon pour les séances de chimiothérapie), en plus d'une piste d'atterrissage pour aéronefs d'urgence entre autres. Sans s'attarder sur les lourdes appréhensions qu'il va annihiler auprès des malades et de leurs familles, laminés par les longs voyages et attentes, il faudrait souligner que «la population de Tiaret, bien que n'ayant pas bénéficié d'un CHU, devrait disposer d'autres structures d'appoint comme le centre des brûlés, actuellement à l'étude, du lancement des travaux du centre de dialyse dans la commune d'Aïn Dheb au sud de la wilaya, de la réalisation d'un nouveau service de traumatologie au niveau de l'hôpital Youssef Damerdji et de la réhabilitation de certaines structures sanitaire pour parfaire la carte sanitaire projetée à moyen terme», dira en substance le DSPRH dans une déclaration à El Watan.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.