Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Chengriha réclame la décontamination des sites    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Le Hirak maintient la pression    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    «Elles sont profondes et particulières»    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oum El Bouaghi
26 milliards de dinars pour le développement
Publié dans El Watan le 06 - 11 - 2005

Durant la période s'étalant de 2001 à 2005, la wilaya d'Oum El Bouaghi a bénéficié de 43 milliards de dinars, pour la réalisation de plusieurs projets, destinés à insuffler une nouvelle dynamique aux secteurs tant économiques que socioculturels. Dans le cadre du nouveau plan quinquennal, une enveloppe de 26 milliard de dinars permettra la concrétisation de plusieurs projets.
Priorité a été donnée au secteur de l'habitat, avec la construction de 13 500 unités, destinées à abriter une population de 70 000 personnes, ce qui en pourcentage représente environ 20 % de la population. C'est beaucoup et c'est peu, compte tenu de la demande sans cesse croissante en matière d'habitat. Beaucoup, si la réalisation desdits logements se fait en un temps record. Peu, puisque dans deux ou trois ans, de nouvelles familles aspireront à bénéficier d'un nouvel appartement.La démographie galopante, ajoutée à l'éclatement des familles, en plusieurs cellules candidates au logement se posent comme un problème insoluble qui, chaque année, prend de l'envergure. Cela nonobstant les milliers de lots de terrain attribués à tour de bras par les agences foncières pour répondre autant que faire se peut à la faramineuse demande. D'ailleurs, les APC, dans leur immense majorité, ne disposent plus de terrains d'assiette, pouvant recevoir des projets de construction, à l'instar de Aïn Beïda qui a consommé toutes les réserves foncières. Faut-il encore soulever le problème lié aux retards de livraison des unités achevées, tant à Oum El Bouaghi, qu'à Aïn Beïda ou à Aïn M'lila. Des retards qui se répercutent sur la qualité du logement et pénalisent les futurs bénéficiaires, en même temps que l'office constructeur. Par ailleurs, le nouveau plan quinquennal se propose de donner un coup de pouce au secteur agricole, surtout avec la plantation d'arbres fruitiers et l'irrigation. Un peu plus de 3 milliards de dinars sont réservés à ce secteur stratégique et vital. Le Fonds national de développement et de régulation agricole (FNDRA) et le Fonds national d'aide à l'agriculture (FNDA) seront mis à contribution pour revitaliser l'agriculture. Au même titre que l'irrigation, l'AEP sera renforcé, notamment à Aïn Beïda qui, chaque été, souffre du manque d'eau potable, et ce, malgré l'apport du barrage de Aïn Dalaâ (Souk Ahras). On compte surtout aplanir le contentieux qui existe entre la direction du barrage et la municipalité de Aïn Beïda. L'autre ville qui souffre de ce manque est Aïn Fakroun. Pour améliorer l'alimentation de cette ville, on compte sur des collecteurs qui viendront renforcer le réseau de Aïn Fakroun, Aïn M'lila et El Fourchi. Pour ce qui est de la station d'épuration prévue à Aïn Beïda, on estime son coût à 1,3 milliard de dinars. Si ce projet vient à voir le jour, l'alimentation en eau potable de la cité des Haractas, qui avoisine les 180 000 âmes, sera améliorée de façon notable. Le secteur de l'éducation ne sera pas en reste puisqu'il se verra renforcé par de nouvelles infrastructures. Il est question de la construction de 6 lycées, 10 collèges (2006), des cantines, là où le besoin se fait ressentir et de doter ces infrastructures d'équipements sportifs pour la pratique du sport. Certaines infrastructures scolaires subiront des opérations de rénovation. L'environnement, la formation professionnelle, la construction routière, la protection sociale et d'autres secteurs auront leur part des 26 milliards, comptant pour la première tranche du plan quinquennal 2005-2009.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.