Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    La valorisation de l'œuvre de Mohamed, le Sceau des messagers, au centre d'une conférence    Bendouda : un plan précis en voie d'élaboration pour dynamiser les établissements culturels    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Covid-19 : neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accidents ferroviaires : Un phénomène qui prend de l'ampleur
Bel Abes : les autres articles
Publié dans El Watan le 31 - 01 - 2011

De nombreux habitants des quartiers de Sidi Amar et Sidi Djilali sont montés au créneau pour dénoncer le mutisme des responsables concernés quant à la progression du nombre d'accidents ferroviaires.
La colère monte dans les quartiers de Sidi Amar et Sidi Djilali après les deux accidents ferroviaires, dont un mortel, survenus ces derniers jours à quelques heures d'intervalle. Dimanche après-midi, un jeune de 35 ans a été fauché par un train de marchandises venant de la ville d'Oran. Selon des témoignages, «le drame n'a pu être évité», malgré les coups de sifflet du machiniste. Le jeune homme, violement percuté au niveau du quartier de Sidi Djillali, a, selon notre source, rendu l'âme sur le coup. Le jour même, à 20 heures, un autre drame est survenu, à hauteur du quartier de Sidi Amar, l'un des quartiers les plus défavorisés où la ligne de chemin de fer traverse, de bout en bout, cette zone d'habitation à forte densité humaine.
Un homme de 30 ans se serait mis, volontairement, entre les rails à l'approche d'un train de transport de voyageurs venant également d'Oran. Il s'agirait d'une tentative de suicide, croit-on savoir. Il a été amputé d'une jambe et demeure toujours hospitalisé. Et la liste est bien longue…. En décembre 2007, un enfant de 9 ans est fauché, à hauteur du faubourg Sidi Djilali, par le train de voyageurs Oran-Tlemcen. En avril 2008, un homme de 60 ans est tué au même endroit, percuté mortellement par un train. Le 16 juillet 2008, un jeune homme de 26 ans trouve la mort après avoir été heurté par le train reliant Oran à Sidi Bel Abbès.
Situation alarmante
Presque à la même période, mais toujours au même endroit, l'on signale le décès d'un sexagénaire, mort déchiqueté. À peine quelques mois après, un adolescent de 17 ans, heurté par l'autorail, se voit amputé des deux jambes. Sérieusement touché, il décède 24 heures plus tard des suites de ses blessures. Et ce ne sont là que quelques cas rapportés par la presse. Pour de nombreux habitants de ces quartiers, «aucune réaction des autorités locales n'est venue apaiser les esprits après les accidents enregistrés ces derniers mois sur ce tronçon mortel». «Combien de morts faut-il encore pour que les responsables locaux prennent les mesures nécessaires afin de préserver la sécurité des citoyens? C'est une véritable hécatombe à laquelle responsables administratifs et élus demeurent insensibles», s'indigne Mohamed qui a perdu, il y a presque une année, l'un de ses cousins, âgé alors d'à peine 16 ans, dans un accident ferroviaire à Sidi Amar.
Comme lui, certains ne croient plus aux promesses faites pour mettre un terme à une situation qui ne cesse d'endeuiller les familles des quartiers précités.La construction d'un mur de protection, haut de 3 mètres, pour séparer la voie ferrée des lieux d'habitations des riverains, n'a toujours pas été entamée. Tout comme la réalisation de la nouvelle voie d'évitement, annoncée depuis deux ans et dont les travaux traînent toujours. L'hécatombe continue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.