Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    ERREUR DANS LA REMISE DE DEUX DEPOUILLES : Le directeur du CHU Oran limogé    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    À propos de la loi portant règlement budgétaire pour 2017 (1re partie)    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mort à Sidi Khaled et un blessé grave au chef-lieu de wilaya
Recrudescence des accidents ferroviaires
Publié dans El Watan le 09 - 07 - 2008

Pour la seule année 2007, pas moins de 3 accidents ont eu lieu sur le réseau ferroviaire de la wilaya, entraînant la mort de trois personnes et plusieurs blessés graves.
En 2007 et durant les 6 premiers mois de cette année, le nombre des accidents ferroviaires a connu une recrudescence inquiétante à Sidi Bel Abbès. Cet état de fait s'explique en partie par la difficulté de « sécuriser les nombreux passages à niveau non gardés tout au long de la voie ferrée », révèle un agent de la société national de transport ferroviaire (SNTF). Pour la seule année 2007, pas moins de 3 accidents ont eu lieu sur le réseau ferroviaire de la wilaya, entraînant la mort de trois personnes et plusieurs blessés graves, selon des informations rapportées par la presse.
Aussi, de nombreux accidents se sont produits à l'entrée de la ville de Sidi Bel Abbès, plus précisément à Sidi Djillali. « Ces accidents sont, d'une part, imputables à l'imprudence des victimes et de l'autre, à la lenteur accusée par la SNTF dans la réalisation d'ouvrages de protection », estime Mohamed, un habitant du quartier, qui a été témoin de bon nombre d'accidents. Pas plus tard que jeudi dernier, un quinquagénaire, heurté par un train de marchandises, a dû être amputé de ses deux jambes après son admission aux urgences médicochirurgicales (UMC) de l'hôpital Hassani Abdelkader. Un drame qui a plongé la population de Sidi Djillali dans l'émoi et la consternation. L'accident survenu jeudi est le second en l'espace de deux jours.
Une collision entre un train de transport de marchandises et un camion, survenue deux jours auparavant à Sidi Khaled (11 km au sud de la ville de Sidi Bel Abbès) a coûté la vie à un homme âgé de 35 ans. L'accident ferroviaire s'est produit à quelques encablures de la localité de Sidi Khaled, entre le train assurant la liaison Moulay Slisen-Mohamadia (Mascara), à hauteur d'un passage gardé. « Devant cette recrudescence des accidents mortels, les pouvoirs publics sont plus que jamais interpellés pour sécuriser les zones de passage et protéger des vies humaines », déclarent des habitants du quartier de Sidi Djillali.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.