Golan occupé.. Les habitants du Golan dénoncent Washington    Eliminatoires CAN 2019 U23 (match aller).. Guinée Equatoriale 0 Algérie 0    ligue 1.. Lamine Kebir : «L'USMA a toujours son destin entre les mains»    Journée internationale des forêts.. Près d'un million d'arbres ont été plantés en Algérie    Festival «lire en fête» à Khenchela.. Grande affluence    Tébessa.. Deux bombes artisanales détruites    En amical hier à Paris.. La JSK s'incline face au Red Star (1-0)    JOURNEE NATIONALE DE L'AVOCAT : Nouvelle marche pour le respect de la volonté populaire    TRANSFORMATEURS ELECTRIQUES DEFECTUEUX : Un danger pour les citoyens de Tiaret    PROTECTION DES VEGETAUX : Nouvelle alerte au mildiou à Ain Nouissy et Hassi Mamèche    Les différentes logiques du pouvoir de 1963/2019    MASCARA : Saisie de comprimés de psychotropes à Baba Ali    MOUVEMENT POPULAIRE : Bouabdellah Ghlamallah insiste sur l'unité nationale    La nuit a toujours peur du soleil    MINISTERE DE LA CULTURE : Abdelkader Bendamèche nommé directeur de l'AARC    Trucs et astuces    Un seul mot d'ordre : «Système dégage»    Pas de communication    Benzia et Slimani s'entraînent hors du groupe    Les 4 samedis    Rencontre avec une «bleue» des marches    «Libérez la télévision»    Intempéries: Des inondations et des routes coupées    CHU d'Oran: Lancement des travaux de rénovation du réseau AEP    Conflit OM-JSK: La FAF appelle les deux présidents à la sagesse    Chlef: Le commerce informel fait toujours parler de lui    Aéroport Ahmed Benbella: Saisie de 108 cartouches de cigarettes    Alors que les manifestants contestent toute ingérence étrangère: Paris émerveillée, Moscou prudente    Mohamed Mebtoul à Médiapart: «Bouteflika et sa clientèle continuent de mentir au peuple»    Blida: Collision entre un bus et deux camions, 1 mort et 11 blessés    La Ligue arabe dénonce la saisie des recettes d'impôts par l'occupant israélien    La solution de classe mondiale pérenne et performante pour l'efficacité énergétique des bâtiments AIRIUM    Prenez votre envol avec la technologie intelligente de LG    La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses    Tizi Ouzou au rendez-vous    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    La Guinée Bissau croit en la qualification    L'Algérie décroche 37 médailles dont 9 en or    Contrat de partenariat entre la Fédération algérienne et BP jusqu'en 2020    Meeting du Front El Moustkbal à Aïn Temouchent    Une autre étape du processus du règlement du conflit    Une production d'oeuvres sur fond de contestations    Une "conférence nationale" en avril pour dresser une "feuille de route"    Les explications de l'ambassade US    Des familles évacuées et plusieurs routes coupées    "C'est l'Algérie qui décide de son avenir"    L'Algérie est devenue un "exemple à suivre"    Création prochaine de la 1re école de musique militaire en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Procès en appel contre la presse
Les peines alourdies
Publié dans El Watan le 12 - 12 - 2005

Plusieurs journalistes et titres de journaux, ont vu leurs peines dont ils ont écopé en première instance, s'alourdir.
Les verdicts, rendus mercredi dernier par la cour d'appel d'Alger dans les affaires liées au délit de presse, ont été soit une confirmation du jugement soit une peine plus lourde. En fait, la deuxième instance a prononcé sa sentence dans quatre procès en appel. Elle a ainsi confirmé la peine de six mois de prison avec sursis infligée en première instance au directeur de la publication d'El Watan, Omar Belhouchet, assortie d'une amende de 50 000 DA. Le procès, qui s'est déroulé en première instance le 4 janvier dernier, opposait ce journal à Tahar Zbiri. L'affaire concernait un article paru le 30 novembre 2003, en page 23 d'El Watan, qui évoquait « les interventions » que M. Zbiri aurait faites auprès du Trésor public au profit d'un de ses amis, un exploitant agricole dans le grand Sud. Aussi, la même instance judiciaire a revu à la hausse la peine prononcée à l'encontre de Fouad Boughanem, directeur de la publication du Soir d'Algérie, dans le procès l'opposant à Mohamed Bedjaoui (à l'époque où il était président du Conseil constitutionnel). Ainsi, M. Boughanem a été condamné par la cour d'appel à six mois de prison avec sursis et une amende de 10 000 DA, alors qu'il avait écopé, en première instance, d'une peine de deux mois avec sursis. Cela en dépit du fait que le plaignant, Mohamed Bedjaoui en l'occurrence, s'est désisté. L'avocat de ces deux quotidiens, Me Khaled Bourayou, juge « sévères » les peines prononcées dans ces deux affaires, mais aussi dans bien d'autres procès contre la presse. « On continue de juger sévèrement les journalistes pour des articles contre des personnalités dont une a même retiré sa plainte. Ainsi, je me demande à quoi répond cette sévérité si ce n'est de faire du journaliste un coupable à tous les coups, quels que soient ses moyens de preuve et de défense », a-t-il commenté. La cour d'appel a également rendu son verdict dans deux affaires concernant Le Matin, suspendu depuis le 23 juillet 2004, son directeur, Mohamed Benchicou, emprisonné depuis le 14 juin 2004, le chroniqueur Sid Ahmed Semiane (SAS), le caricaturiste Ali Dilem et la journaliste Ghada Hamrouche. L'affaire, jugée en première instance le 28 décembre 2004, est liée à des réactions à chaud de SAS et de Dilem, recueillies par Ghada Hamrouche, et parues dans l'édition du Matin du 10 avril 2002. Le verdict de la première instance a été confirmé. Ainsi, M. Benchicou et Ghada Hamrouche ont écopé d'une peine de six mois de prison avec sursis, assortie d'une amende - plus lourde - de 200 000 DA chacun. Une autre amende, de 2,5 millions de dinars, a été infligée au Matin. SAS et Dilem ont été condamnés par défaut à six mois de prison ferme. La même juridiction a condamné M. Benchicou et SAS à payer une amende de 250 000 DA chacun dans un autre procès lié à une chronique de ce dernier. Amendes qui étaient de 50 000 DA contre Benchicou et de 100 000 DA contre SAS, lors du jugement en première instance. Plusieurs autres affaires seront examinées dans les prochaines semaines. Il s'agirait notamment des procès opposant Mohamed Benchicou à Chakib Khelil, au milliardaire émirati Al Shorafa et bien d'autres qui sont programmés pour le 4 janvier 2006.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.