L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chronologie
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 02 - 07 - 2011


- Samedi 14 mai 2011 :
Coup de tonnerre sur le monde politico-médiatique mondial : Dominique Strauss-Kahn, plus connu sous l'acronyme DSK, est interpellé par les autorités new-yorkaises, suite à des accusations d'agression sexuelle sur une employée de l'hôtel Sofitel de Manhattan.
Le directeur général du FMI, figure de proue, présidentiable, du PS français, est arrêté par la police aéroportuaire de New York, à bord d'un avion d'Air France, à destination de Paris. Il est remis, menotté, aux enquêteurs de l'unité spéciale qui a en charge les crimes sexuels. Les images font le tour du monde et ébranlent les esprits, provoquant moult réactions d'indignation ou de justifications embarrassées.

- Dimanche 15 :
DSK nie les faits. Il est formellement inculpé d'agression sexuelle, tentative de viol et séquestration. La victime présumée, une femme de 32 ans d'origine guinéenne, l'identifie comme son agresseur au commissariat de Harlem. DSK en sort menotté devant les caméras.
Il est ensuite examiné par des experts médico-légaux spécialisés dans les affaires d'agression sexuelle. Il est transféré au dépôt du palais de justice de Manhattan quelques heures plus tard. Anne Sinclair, sa journaliste d'épouse, déclare ne pas douter de l'innocence de son mari. Des responsables politiques de la gauche française, ainsi que les amis de DSK, évoquent «un piège», voire «un complot».

- Lundi 16 :
La juge Melissa Jackson rejette une demande de libération sous caution et ordonne son placement en détention. Il est incarcéré dans la prison new-yorkaise de Rikers Island. DSK est visé par sept chefs d'accusation passibles de 15 à 74 ans de prison. L'accusation évoque son implication dans «au moins un» autre cas similaire. La défense est menée par deux avocats réputés, William Taylor et Benjamin Brafman.
- Mercredi 18 :
La plaignante témoigne devant la chambre d'accusation, le «grand jury». Elle nie toute relation sexuelle consentie.
Les avocats de DSK demandent une nouvelle fois sa libération sous caution.

- Jeudi 19 :
DSK démissionne du FMI. «Je réfute avec la plus extrême fermeté tout ce qui m'est reproché», écrit-il. Un juge l'inculpe formellement au cours d'une audience à laquelle assistent Anne Sinclair et Camille, une des filles de DSK. Le juge, Michael Obus, lui accorde une libération sous caution, assortie de conditions strictes : 1 million de dollars de caution, 5 millions de dépôt de garantie, assignation à résidence à New York, contrôle électronique jour et nuit et garde posté devant l'appartement, le tout aux frais de DSK.
- Vendredi 20 :
Après quatre nuits, DSK sort de prison. Il est provisoirement installé à Broadway. Ses frasques, présentes et passées, font la une de tous les journaux, tandis que sa vie privée est commentée à l'envi.
- Lundi 6 juin :
Dominique Strauss-Kahn plaide non coupable au tribunal de Manhattan devant le juge Michael Obus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.