Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Milan : Pioli est désolé, mais...    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    Encore un corps repêché à El Tarf    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Hirak, quels débouchés politiques ?    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Sans diagnostic point de remède !    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Solidarité des opinions publiques arabes avec les Syriens
Alors que les régimes se complaisent dans un mutisme complice
Publié dans El Watan le 06 - 08 - 2011

Alors que la sanglante répression contre les Syriens s'intensifie, les régimes arabes tout comme la Ligue arabe restent de marbre, terrés dans un mutisme «coupable».
Les Syriens ne peuvent compter alors que sur le soutien des opinions publiques arabes.Plusieurs manifestations de solidarité avec le peuple syrien sont organisées et des appels à la mobilisation se font entendre. Ainsi, une marche a été organisée devant l'ambassade de Syrie au Caire pour dénoncer la sanglante répression des manifestations dans ce pays. «Syrie libre, Bachar dehors», «Le peuple exige le départ de l'ambassadeur», «Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi Hama», scandaient les manifestants, a rapporté la presse cairote.
En Tunisie post-Ben Ali, une Coordination pour le soutien au peuple syrien a été créée, hier, à l'initiative de plusieurs partis politiques, ONG et personnalités indépendantes, dont l'ancien magistrat tunisien Mokhtar Yahyaoui est le coordinateur. «Un collectif d'appui à la révolte des Syriens à travers l'organisation de manifestations populaires et en faisant pression sur les autorités syriennes pour la libération des détenus et l'arrêt de la répression», ont précisé les fondateurs dans leur déclaration.
Le Liban n'est pas en reste. A l'initiative d'un groupe d'intellectuels et d'artistes libanais, dont Elias Khoury, et le chanteur Marcel Khalifa, un rassemblement de solidarité avec les Syriens qui exigent le départ du régime de Bachar Al Assad est prévu pour lundi prochain dans la capitale libanaise. «Depuis cinq mois, le régime despotique syrien tourne le dos aux revendications légitimes du peuple syrien. Les Syriens revendiquent la dignité humaine, la démocratie, la justice sociale et la fin du cauchemar de la dictature de la république héréditaire. Nous appelons tous les Libanais à un rassemblement pour envoyer un message de solidarité au peuple syrien courageux et digne», ont écrit les initiateurs dans leur appel.
Il faut dire que les nervis du régime de Damas opèrent en toute liberté au Liban. Plusieurs militants qui exprimaient leur soutien aux Syriens ont été victimes de violentes agressions par des partisans du pouvoir d'Al Assad, sous le regard «complice» des forces de l'ordre libanaises.En somme, si dans certains pays arabes, la solidarité avec le peuple syrien s'exprime, elle demeure timide au regard de la barbarie des régimes de Damas et de Tripoli. Dans d'autres, la solidarité reste invisible.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.