L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gestion déléguée de l'eau à Alger
Suez entamera son travail en mars
Publié dans El Watan le 17 - 01 - 2006

Le groupe français Suez Environnement entamera la gestion du service de l'eau et de l'assainissement de la ville d'Alger en mars prochain.
L'information a été donnée, hier, par M. Benbouaziz, chargé de communication au ministère des Ressources en eau. La société, selon lui, est actuellement en phase d'installation. Le contrat avec cette société a été signé, rappelle-t-on, le 28 novembre 2005 et entériné récemment par le Conseil des ministres. Conclu entre l'Office national de l'assainissement (ONA), l'Algérienne des eaux (ADE) et Suez, ce contrat de prestation des services d'une durée de 5 ans porte sur un montant total de 117 millions d'euros/an (200 millions d'euros/an, selon Suez). Pour notre interlocuteur, le contrat porte sur la gestion déléguée de l'eau comprenant la remise à niveau et la modernisation du service de l'eau et de l'assainissement de la ville de façon fiable et pérenne. « Nous n'avons pas un savoir-faire en matière de gestion de l'eau. La conclusion d'un partenariat avec cette entreprise est intervenue après la sécheresse et la crise de l'eau qu'a connues Alger durant les années 2001 et 2002 », a-t-il estimé. Selon les clauses de ce contrat, Suez s'engage à assurer une desserte d'eau potable 24h/24 aux habitants d'Alger dans 3 ans. En sus de la modernisation des réseaux d'assainissement, le transfert des technologies et la formation de près de 3000 agents, le contrat permettra la création d'une Société des eaux et d'assainissement d'Alger (SEAL). Cette dernière sera chargée de trouver des solutions adéquates aux problèmes de créances et des factures impayées de l'ADE. La SEAL s'occupera également du règlement du problème des fuites d'eau. « Actuellement, plus de 40% de notre eau sont perdus à cause des fuites. Il y a même des quartiers qui n'ont pas de cartographies de réseaux. La SEAL doit trouver des solutions à tous ces problèmes », a-t-il expliqué. Toutefois, M. Benbouaziz a tenu à rassurer les travailleurs de l'ADE et de l'ONA. « Il n'y aura pas de compression d'effectif dans les deux sociétés. Au contraire, ils auront une nouvelle formation leur permettant de se perfectionner », a-t-il souligné. Suez, a-t-il réaffirmé, ne s'impliquera pas également dans la fixation du prix de l'eau. Cette expérience sera élargie à d'autres grandes villes, en l'occurrence Oran, Constantine et Annaba. Les avis d'appel d'offres pour la réalisation de ces chantiers seront lancés, a-t-il ajouté, au cours de ce mois. A souligner que le contrat portant sur la gestion de l'eau de la capitale a été cédé à Suez par le procédé du gré à gré.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.