LDC : Facile victoire de Chelsea face à Krasnodar    Ligue 1-MCA: "nous avons porté l'affaire de Rooney devant la Justice"    Sahara occidental: le Conseil de sécurité reporte à vendredi    Les mines capables de fournir plus de 30 matières premières fondamentales    Mawlid Ennabawi-1er Novembre: Sonelgaz met en place un plan spécial pour assurer la continuité de ses services    Tebboune transféré en Allemagne pour des "examens médicaux approfondis"    Conférences autour de l'Homme et de la Culture dans la pensée de Malek Bennabi    Mawlid Ennabaoui à Tlemcen: les enfants en tenues traditionnelles en force chez les photographes    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Forum de l'Algérie: les citoyens doivent lire le projet d'amendement constitutionnel et exprimer leur opinion en votant    Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Ouverture à la circulation automobile du tronçon El-Hamdania-Médéa    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    Changement dans la continuité    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    JSM Béjaïa : Chihati, Saïed, Saidoune et Kherraz en renfort    Toyota en leader dans l'automobile    Succès annoncé pour le colosse électrique    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    La mercuriale en roue libre à Sétif    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    UN COMBAT CONTRE SOI    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Le Vote Des Expatriés En Question    La campagne référendaire s'achève aujourd'hui à minuit. Place au silence électoral    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hassi Messaoud. Les chômeurs réinvestissent la rue
Actu Sud : les autres articles
Publié dans El Watan le 16 - 02 - 2012

Les sans-emploi de Hassid Messaoud reprennent de plus belle leur mouvement de protestation ces derniers jours. Une trentaine de jeunes bloquent les ronds-points se trouvant à proximité de la base de vie de l'Entreprise nationale des travaux aux puits (ENTP) et la gendarmerie ainsi que celui de la sortie de la ville.
Le même scénario que celui réitéré régulièrement depuis plus de deux ans où des rassemblements de jeunes devant le siège du bureau de main- d'œuvre tout proche de ces institutions étatiques sont organisés. Une ébullition, puis une réaction en chaîne se traduisant généralement par un mouvement de plusieurs jeunes bloquant surtout le siège et la base de vie de l'ENTP ainsi que le rond-point de la sortie de la ville de Hassi Messaoud sur l'axe Ouargla. Il s'agirait vraisemblablement d'offres de travail destinées uniquement aux communes de Ouargla et Touggourt et qui n'auraient pas profité aux chômeurs de la commune de Hassi Messaoud.
Les éclaircissements apportés hier par le directeur de l'ANEM à Ouargla n'ont pas du tout apaisé la colère des jeunes de Hassi Messaoud, c'est normal, puisque ce dernier s'est contenté de leur dire qu'il n'était pas informé de ce fâcheux incident. Des arguments politiques ont carrément été évoqués par les jeunes qui se sont déplacés à Ouargla, croyant tirer au clair cette affaire se voyant de nouveau lésés dans leur droit à un quota des offres alléchantes qui sont actuellement proposées par les entreprises pétrolières et qui n'arrivent jamais à leur portée.
D'où cette irritation qui les a poussés à bloquer l'accès aux bases de vie des entreprises avoisinantes ainsi que l'axe Hassi Messaoud-Ouargla. C'est ainsi que la vie des travailleurs, surtout ceux de l'ENTP est perturbée depuis près d'une semaine. Ils sont obligés d'emprunter des raccourcis et des détours pour sortir de la base de vie où pour atteindre le siège de l'entreprise, l'autre alternative étant de rester prisonniers dans leur bureau. Certains employés n'arrivent pas à intégrer les bases de travail vu que ces entreprises ferment leurs accès principaux de peur d'être prises d'assaut. Même dans cette situation, les pétroliers restent solidaires des chômeurs dont ils comprennent parfaitement la détresse et ne se sentent nullement gênés par cette situation qui perturbe leurs déplacements et leur vie professionnelle.
Même les usagers de l'axe entre Ouargla et Hassi Messaoud ne sont pas épargnés, ils sont souvent bloqués à l'entrée de Hassi Messaoud, aucun véhicule n'y échappe et personne ne passe. Dans le cas où l'on veut forcer le barrage des manifestants, ces derniers vont même jusqu'aux jets de pierres pour dissuader ceux qui peuvent être tentés de les contrarier. Rien n'augure d'un dénouement imminent, les jeunes chômeurs campent sur leur position.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.