Nahda participera avec une trentaine de listes    Installation d'un nouveau directeur de la Sûreté de wilaya    Et la prochaine étape ? Le pantalon et le caleçon aux chevilles ?    Le contrat avec Suez risque de ne pas être reconduit    Les travailleurs de l'ETRHB investissent la rue    L'Association des commerçants lance la sensibilisation    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Le derby face à l'USMA au stade du 20-Août    Ceferin fustige    JS Kabylie à Garoua pour la qualif' sous 43°    Gâteau de crêpes    Flambée des prix des fruits et légumes    Mécontentement    La grande avancée de la cause amazighe    Naïma Ababsa    Une alternative économique    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    La Badr s'ouvre au public    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Extension du tramway-Constantine: lancement des essais techniques de la 2e tranche    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Le dossier sera s'implifié    Boumala victime de son paradoxe    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Brèves    Une AGE à refaire    Brèves    Révolution dans le football européen    La Tunisie secouée par la pandémie    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    Le repère incontournable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taoufik Makhloufi reçoit la médaille d'or : Il a su forcer le destin
Sports : les autres articles
Publié dans El Watan le 09 - 08 - 2012

L'athlète algérien, Taoufik Makhloufi, a reçu hier, au Stade olympique de Londres, la médaille d'or après sa brillante victoire en finale du 1500 m des JO. Cet authentique exploit entre dans les annales sportives et la mémoire nationale comme à la fois inattendu et admirable après les péripéties de la disqualification-requalification du champion olympique.
A l'âge de 13 ans, Taoufik Makhloufi fait ses premiers pas en athlétisme dans sa ville natale, Souk Ahras. Il est découvert, à l'époque, par le jeune technicien des sports Ali Redjimi, qui lui fait prendre conscience de cette passion pour la discipline. Comme tous les jeunes débutants, Makhloufi fait une préparation polyvalente basée sur l'endurance. L'entraîneur Redjimi ne veut pas brûler les étapes avec les jeunes coureurs. Dans ce groupe, Taoufik Makhloufi est le plus en vue du fait qu'il s'est distingué dans les compétitions scolaires. Cela ne fait qu'encourager son coach, qui commence à croire en ses qualités physiques.
En effet, progressivement, Makhloufi fait parler de lui dans les catégories inférieures. A la faveur de cette progression, Makhloufi s'éclate dans la catégorie juniors dès les années 2006 et 2007.
Toujours sous la conduite de Redjimi, le jeune coureur de Souk Ahras est retenu par la Fédération algérienne des sports scolaires pour prendre part aux Championnats arabes scolaires qui se sont disputés à Alger, en 2006. Lors de cette manifestation arabe, Makhloufi décroche la médaille de bronze du 1500 m. Une année plus tard, il est sacré vice-champion d'Algérie de cross-country, lors d'une course au terrain de golf de Dély Ibrahim (Alger). La même saison, Makhloufi remporte son premier titre de champion d'Algérie du 1500 m à l'occasion du National abrité par la ville de Béjaïa. Une remarquable ascension qui lui permet d'être sélectionné dans l'élite juniors, où il parvient à décrocher la médaille de bronze du 1500 m lors du match d'athlétisme méditerranéen (Tunisie, France, Espagne, Algérie) qui s'est déroulé en 2007 à Tunis. Il démontre qu'il est un talentueux athlète digne de ce nom.
L'entraîneur Redjimi, comblé par la médaille d'or olympique remportée par son ancien athlète, soutient : «Makhloufi était sérieux, éduqué et peu bavard. Il avait un mental de gagneur. J'étais convaincu qu'il allait jouer les premiers rôles aux JO de Londres.» Redjimi, cadre des sports dans la wilaya de Souk Ahras, poursuit toujours sa mission en formant de jeunes athlètes à Souk Ahras : «Ma passion, c'est la formation des jeunes, quand ils deviendront seniors, ils pourront opter pour d'autres clubs. Comme je l'ai fait avec Makhloufi, que j'avais orienté vers le Groupement sportif des pétroliers avec le groupe de demi-fond que dirigeait Brahmia. Makhloufi était fin prêt pour aborder la carrière internationale.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.