Energie solaire: Tebboune ordonne le lancement du projet de réalisation de 1.000 mégawatts    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Liga : Le Barça ejecté de la course au titre    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Allez Chabab zoudj !    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Nouvelle opération de déstockage    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Eternels atermoiements    Les Kabyles en conquérants    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour de l'Algérie qui gagne!
LA PREMIÈRE MEDAILLE D'OR ALGERIENNE ET ARABE AUX JO-2012
Publié dans L'Expression le 09 - 08 - 2012


Un beau cadeau pour l'Algérie et les pays arabes
Un autre exploit historique à mettre à l'actif du sport algérien qui vient une nouvelle fois de frapper fort.
Le coureur algérien Taoufik Makhloufi est devenu champion olympique du 1500 m en s'imposant en 3 mn 34 sec 08/100 en finale, mardi à Londres, après avoir été exclu des Jeux pendant quelques heures lundi.
L'enfant terrible de Souk Ahras (24 ans), qui succède au palmarès au Kenyan Absel Kiprop, a devancé l'Américain Leonel Manzano, qui est allé chercher la 2e place en 3:34.79 grâce à un excellent finish et le Marocain Abdalaati Iguider, 3e en 3:35.13. Après s'être qualifié dimanche pour la finale du 1500 m, Makhloufi avait été exclu des JO pour comportement antisportif lundi quand il avait abandonné bien trop rapidement lors d'une série du 800 m, épreuve dont sa Fédération avait oublié de le désengager à temps. Quelques heures plus tard, il avait été réintégré sur présentation de certificats médicaux. «C'était la volonté Dieu, hier j'étais exclu, aujourd'hui je suis là», a commenté Makhloufi, successeur de Noureddine Morceli, vainqueur en 1996 à Atlanta, pour la 7e médaille olympique d'athlétisme de l'histoire pour l'Algérie, la 4e sur la distance. «Je n'y ai pas pensé du tout pendant la course. J'ai toujours voulu cette médaille et j'espère que cela va ouvrir une nouvelle ère pour le 1500 m en Algérie», a-t-il estimé.
Ouvrons ici la parenthèse pour signaler que certains membres de la délégation marocaine ont vraiment fait «l'impossible», pour appuyer la disqualification du coureur algérien après son abandon au 800 m. Mais comme impossible n'a jamais été algérien, la médaille d'or au 1500 m remporté haut la main par l'Algérien Taoufik Makhloufi intervient vraiment au bon moment pour calmer les ardeurs de certaines gens notamment, ceux qui ont insisté sur sa disqualification. Pour rester toujours dans le cadre de la victoire de l'Algérie, l'ancien entraîneur de l'athlète, Amar Brahmia revient justement sur cet exploit historique en déclarant: «Je suis fier pour ce que vient de faire Mekhloufi et fier pour l'Algérie qui détient en cet athlète un véritable bijou», a-t-il précisé. Pour rappel, Brahmia a été derrière la venue à Alger en 2008 du natif de Souk Ahras et qui, durant quatre années, a été sous sa coupe aux côtés d'autres athlètes comme Boukenza, Zerguelaïne ou encore le jeune Anou.
Le plus important, est que Makhloufi est devenu le quatrième athlète algérien à remporter une finale olympique du 1500 m, après Boulmerka (Barcelone 1992), Nourredine Morcelli (Atlanta 1996) et Benida Merah (Sydney 2000). Le champion algérien et arabe, devait recevoir sa médaille d'or hier soir au stade olympique de Londres.
Ainsi, Taoufik Makhloufi et grâce à cette belle médaille d'or, a non seulement sauvé l'honneur du sport algérien mais aussi, du sport arabe durant ces joutes olympiques. En effet, il s'agit-là, de la première médaille d'or arabe après la médaille d'argent décrochée par le lutteur égyptien et les médailles de bronze arrachées par la Tunisie en natation et le Qatar en saut en hauteur.
On espère d'ailleurs, que la médaille de Makhloufi ouvrira la porte à la participation arabe pour décrocher d'autres médailles. Hier matin, Makhloufi avait textuellement déclaré avant la réception de sa médaille: «J'ai hâte de monter sur le podium pour recevoir ma médaille olympique et entendre l'hymne national retentir dans le stade olympique de Londres. C'est sûr, ce sera très émouvant pour moi sur le plan émotionnel. Je suis fier d'être algérien et d'avoir fait plaisir au peuple algérien qui le mérite. J'ai une pensée particulière à ma famille et ma ville Souk Ahras.», a-t-il lancé.
Et de poursuivre: «Le peuple algérien mérite ce cadeau, je suis très content de l'avoir fait. C'est une joie indescriptible pour moi. Sincèrement, je ne réalise pas encore que je suis champion olympique, il me faut un peu de temps. En l'espace de quelques heures tout a changé dans ma vie, je suis devenu plus connu», a lancé le champion algérien. Chapeau bas Taoufik et merci pour ce beau cadeau!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.