Dans un discours au siège du MDN: Les mises en garde de Tebboune    Le crime économique organisé, une menace pour la sécurité mondiale    Commerce: Le ministre demande aux boulangers de «patienter»    Le baril bombe le torse    Quid des nouvelles villes en Algérie ?    CAF: Le match Algérie-Côte d'Ivoire maintenu à Japoma    Groupe D : Egypte-Soudan, aujourd'hui à 20h00: Victoire obligatoire pour les «Pharaons»    Groupe D : Guinée-Bissau - Nigeria, aujourd'hui à 20h00 - L'outsider sans complexes    Oran: Quatre morts dans la chute d'un monte-charge    Covid-19: La question de la vaccination des enfants bientôt tranchée    Sommes-nous vaccinés contre le vaccin ?    Tlemcen: Une stèle pour Benaouda Benzerdjeb    L'éternelle nuit religieuse : l'Horloge bloquée sur minuit    Des Américains en prospection à Oran    Incontournable marché libyen    Pépé s'attend à un gros duel    Luis Suarez, un cas difficile à gérer    Umtiti blessé au pied et opéré    Inadmissible!    Sept nouveaux manifestants anti-putsch tués    Onze morts dans des raids au Yémen    Panique dans les lycées    Une hausse inquiétante    L'heure est grave    Des critiques aux reproches    «Le spectre de l'achat des voix plane»    Les facteurs d'une Renaissance nationale    Didouche Mourad revisité à Aghribs    La semaine du film documentaire    CAN-2021 / Côte d'Ivoire - Algérie (J-2) : concentration maximale chez les Verts    APN: présentation du projet de loi portant règlement budgétaire de l'exercice 2019    L'application de certaines dispositions de la loi relative au chahid et au moudjahid, après enrichissement des textes    Chanegriha : La rencontre avec le président Tebboune au siège du MDN revêt une "symbolique particulière"    Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et 14 q de kif traité en 2021    De Mistura doit agir pour garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    Le statu quo !    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Levée des obstacles sur 679 projets d'investissement    Accidents de la route : 34 morts et 1027 blessés en une semaine    A l'écoute de la CAN    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Trois morts suite à une attaque par drone    Privilèges, affectations et contrariétés !    Une histoire entre colons    Tu recevras autant que tu as...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Oum El Bouaghi : de nouvelles structures de santé
Actu Est : les autres articles
Publié dans El Watan le 02 - 06 - 2013

Après l'ouverture d'une polyclinique à la nouvelle ville appelée Makomadès à Oum El Bouaghi, le wali a inauguré jeudi passé les pavillons des urgences médico-chirurgicales des villes de Aïn Beïda et de Meskiana.
Ces deux infrastructures sanitaires font partie du programme des Hauts-Plateaux lancé en 2007, au profit de 13 communes sur les 29 que compte la wilaya d'Oum El Bouaghi. Le pavillon des urgences de Aïn Beïda qui dispose d'une trentaine de lits, faisant aussi office d'hôpital de jour, a nécessité 150 millions de dinars pour sa réalisation. Il est venu à point nommé soulager l'EPH Zerdani Salah, dont il dépend administrativement. Doté d'équipements de radiologie et d'un laboratoire d'analyses médicales, il compte deux blocs opératoires pour prendre en charge les grands blessés. Il en est de même pour celui de Meskiana, équipé d'un matériel similaire.
Toutefois, ce centre des urgences ne peut prendre en charge que dix malades. Le nouveau directeur de la santé nous apprend que la ville de Aïn M'lila, la deuxième de la wilaya en nombre d'habitants, bénéficiera prochainement d'un centre de traumatologie, en plus d'un nouvel établissement hospitalier de 240 lits en lieu et place de l'ancienne structure en préfabriqué de l'EPH Slimane Amirat, vétuste et obsolète, et qui est appelée à être démolie. Ceci étant, il reste à affecter des médecins spécialistes, surtout des urgentistes pour une prise en charge efficace des grands malades et des blessés des accidents de la route. C'est le souhait de la population d'Oum El Bouaghi qui dépasse les 700 000 habitants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.