JM Oran-2022: prise en charge par le MJS des programmes de préparation de 325 athlètes    Manchester City: Elu homme du match, Mahrez buteur face à Wolverhampton (Vidéo)    Ces habitudes nocturnes qui vous font prendre du poids    Man City : Guardiola ne tarit pas d'éloges à l'égard de Mahrez : "Il est exceptionnel"    Radiothérapie: de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    Le chantier des 120 logements LSP d'Arzew à l'arrêt depuis 16 ans: Protestation des souscripteurs devant la direction du logement    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Renforcement des capacités digitales dans l'enseignement supérieur: Lancement officiel hier du projet européen [email protected]    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Personne n'est à l'abri tant que le monde entier ne l'est pas    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Le président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contre-révolution    "Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    Tout est sous contrôle    10.000 logements à la clé    Une femme égorgée à son domicile    Une Fédération pour les énergies renouvelables    La 2A devient GIG-Algeria    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Le principal opposant retire sa candidature    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projets de trois maisons de jeunes à Bab Ezzouar
Activités récréatives et sportives
Publié dans El Watan le 10 - 09 - 2013

Ces projets devront alléger, un tant soit peu, la demande en matière de loisirs éducatifs.
En dépit du nombre important d'habitants, la commune de Bab Ezzouar manque de structures devant soustraire à la rue les jeunes de la commune. Dans le but de prendre en charge les jeunes de la localité en leur offrant des loisirs éducatifs, la municipalité lancera prochainement des projets de réalisation de trois maisons de jeunes. «Ces structures auront le mérite de satisfaire la demande croissante en matière de loisirs éducatifs et d'activités récréatives», dira Karmia Lamri, président d'APC, et de poursuivre : «Notre commune compte un nombre important de jeunes, d'où la nécessité de les prendre en charge et de les encadrer dans des structures adéquates. Nous avons l'obligation morale de protéger notre jeunesse des méfaits de la rue et des fléaux sociaux.»
Par ailleurs, la commune sera dotée prochainement d'une salle omnisports qui s'ajoutera aux structures déjà existantes. «La salle sera gérée par un personnel dépendant de la direction de la jeunesse, des sports et des loisirs (DJSL)», précise M. Karmia. Ces projets, qui seront lancés incessamment, répondront à un besoin réel en matière de prise en charge de la jeunesse, d'autant plus que la commune compte 5 cités universitaires et pas moins de 35 000 étudiants. Si au niveau des cités U les gestionnaires proposent aux étudiants résidents un certain nombre d'activités culturelles et sportives, ces dernières restent en-deçà des besoins réels. L'APC sera donc en mesure de proposer à ces étudiants, mais pas seulement, une panoplie d'activités récréatives et sportives en dehors des résidences. La commune de Bab Ezzouar compte, par ailleurs, un grand nombre de cités d'habitation. «Le nombre d'habitants dans notre commune avoisine les 150 000.
Le nombre de cités est, quant à lui, proportionnel au nombre d'habitants. Vu cette donne, nous voulons donner à la commune un caractère autre que celui d'une commune-dortoir», assure le P/APC. Rappelons que des années durant, l'Etat a construit à Bab Ezzouar une forêt d'immeubles, où l'on n'a même pas daigné donner des appellations convenables. Ces «cités numériques» se sont alors multipliées à une vitesse vertigineuse, sans que les commodités, indispensables pour les résidents, ne soient réalisées. Actuellement, la commune se retrouve avec un énorme déficit en matière de structures éducatives, tels que des centres culturels, des maisons de jeunes, des auberges de jeunesse et autres établissements dédiés aux activités extrascolaires.
L'obligation de combler ce déficit n'incombe pas uniquement à l'APC, d'autres intervenants doivent y adhérer, à l'instar du secteur de la culture, de la jeunesse et des sports et même de la solidarité nationale. Entre-temps, les jeunes de Bab Ezzouar devront se contenter du peu qui existe. Aussi, le mouvement associatif est appelé à mettre à contribution la jeunesse locale, et ce, afin d'assurer un encadrement efficace de la frange juvénile au niveau de la commune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.