Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alger en bref
Alger : les autres articles
Publié dans El Watan le 17 - 11 - 2013

-Ouled Chebel : manque de structures de la jeunesse
A Ouled Chebel, la frange juvénile est loin de bénéficier d'une prise en charge efficace devant la soustraire à la rue. «Nous avons une seule maison de jeunes, et ce n'est pas suffisant pour contenir toutes les activités culturelles que nous souhaitons pratiquer», fulmine un jeune de la commune. Et d'ajouter : «Le même constat prévaut dans le domaine du sport, notre commune est dépourvue de structures sportives telles que les stades et salles de sport». Rappelons qu'à Ouled Chebel, une véritable tradition dans le domaine du sport existe. «Nous avons une équipe de football composée de jeunes talents. Elle peut aller loin si on lui en donne les moyens», dira un habitant de la commune. En attendant de voir leur commune dotée de structures de loisirs et de sport, les jeunes d'Ouled Chebel fréquentent les cafés. «Ce sont les seuls endroits qui sont ouverts pour nous. Où sont les centres culturels, les bibliothèques et les maisons de jeunes ?», s'interroge un jeune.
-Bab Ezzouar : les classes surchargées
La surcharge des classes semble affecter durablement les écoles de Bab Ezzouar. Les projets de réalisation de nouvelles structures scolaires, inscrits dans le cadre du programme communal de l'ancien mandat, n'ont, dans leur majorité, pas abouti. Rappelons que l'Assemblée communale a connu, durant le précédent mandat, un blocage qui avait ralenti de manière significative le développement au niveau local. La commune de Bab Ezzouar compte cinq grandes cités d'habitation. «Il faudrait construire dans chaque cité au moins une école, ce qui n'est malheureusement pas le cas», déplore un habitant de la cité Rabia Tahar. Signalons également que la commune connaît une croissance démographique fulgurante. De quelques milliers d'habitants durant les précédentes décennies, la commune est passée actuellement à 100 000 habitants, d'où la nécessité de construire de nouveaux établissements scolaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.