Comment dit-on «t'zaguett» en espagnol ?    La démission de Sahli de l'APN toujours d'actualité    La marche des libertés violemment réprimée    5e édition du Salon international de la sous-traitance    Appel pour un fonds pour le développement de l'Afrique    L'armée reprend le contrôle sur l'ensemble de la province de Soueida    Le groupe Renault dans l'expectative    Le Sportage à l'honneur    Le dossier sur les bureaux de la CNRL    Les «Rouge et Noir» en conquérants    La déroute des Canaris «L'efficacité nous a fait défaut»    Le nombre d'accidents en baisse    Des essais d'armes chimiques français au Sahara algérien ?    Le progrès informatique au service des arts et lettres    La générale de la pièce Istirahat El mouharidjine début décembre    22 novembre 1999 : assassinat de Abdelkader Hachani, un homme de dialogue    Tizi Ouzou : 55% des foyers ont accès à l'internet    600 associations se partagent 20 milliards    Football - Ligue 1: Match à six points à Sidi Bel-Abbès, la JSK en appel à Bordj    Guitouni: Un plan d'investissements de 75 milliards de dollars d'ici 2022    Relizane: Plus de 32.000 pétards saisis    Centres de vacances, le boulodrome, des locaux commerciaux...: Des directives pour récupérer les biens communaux squattés à Aïn El Turck    Les Falaises: Deux blessés graves après une chute de plus de 40 mètres    Belgique: Le front «El-Moustakbel» en Vip politique    Israël en plein doute sur son invincibilité militaire    37.000 migrants nigériens rapatriés en 4 ans: L'Algérie dénonce les pressions internationales    Hamma Bouziane: Des logements pour les enfants des deux victimes des inondations    Mahrez dans l'équipe type de la 5e journée    Les locaux contribuent au succès de Lomé    Des tourments de l'Histoire ravivés par le Brexit    Le "Onze" gagnant de Belmadi    La formation à l'entreprenariat des jeunes, un moyen de lutte efficace    Violation des arrêts de la CJUE : La communauté internationale et l'UE interpellées    Le ministère du Commerce saisit la justice    Le terroriste abattu à Mila, identifié    Le wali Ben Touati en visite à Medroussa    L'association nationale des éleveurs d'ovins est née    La DGSN tarde à exaucer le vœu des citoyens    Education : Mme Benghabrit satisfaite de l'intérêt porté aux questions pédagogiques    Ouyahia bientôt face aux députés    11 cadres de Djezzy décrochent leurs M.B.A international à l'université Paris1 Sorbonne    Djezzy lance une promotion HAAARBA et offre 75 Go pour seulement 1500 DA    Le P-dg fait des révèlations    L'épure comme démarche artistique    Ecrivain et linguiste le plus prolifique de sa génération    Un art majeur comme mode d'expression    Deux Algériens lauréats    Opération menée par l'ANP entre Constantine et Mila: Quatre terroristes abattus et un militaire tué    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Wilaya de Boumerdès : manque d'infrastructures de jeunesse
Boumerdes : les autres articles
Publié dans El Watan le 11 - 01 - 2014

Le secteur de la jeunesse ne semble pas être une priorité dans l'action des autorités locales.
Après deux kilomètres de marche, deux enfants vêtus en kimonos noirs s'introduisent dans un grand hangar qui jouxte le stade communal de Thénia, à 15 km de Boumerdès. Il est 17h et il faisait déjà nuit. Les deux gamins y sont venus suivre une séance d'entraînement de kung-fu. Ils habitent la cité Casbah, à la sortie ouest de la ville, un quartier qui ne compte aucune structure sportive. Ledit hangar, dont la toiture est en métal, n'est pourvu d'aucune commodité. Cependant, depuis la fermeture en mars 2013 de la salle omnisports mitoyenne, les différents athlètes de la localité viennent pratiquer leur sport de prédilection dans le hangar en question.
À l'intérieur on trouve un petit bureau, quatre armoires rouillées, des toilettes insalubres, quatre douches sans portes ainsi que deux petites pièces en contre-plaqué qui font office de vestiaires. Même l'éclairage y fait défaut, notamment à l'extérieur. Les rares lampes qui s'allument ont été placées par les responsables du club, nous a-t-on dit sur place. Il y a dix ans, la structure était pourvue même d'un chauffe-bain, se rappelle Khettar Hocine, entraîneur de la section benjamine de kung-fu composée de 60 éléments dont 5 filles.
Malgré le manque de moyens et le non changement depuis des années du tapis sur lequel ses athlètes s'entraînent, l'éducateur affirme avoir réussi à former cinq champions d'Algérie. «Pendant deux ans, les élus locaux n'ont refait que les fenêtres», déplore Mohamed Debah, président de l'Espérance sportive de Thénia (EST). «En 2012, on avait des sections de boxe, de volley-ball, de kick boxing, de basket-ball et de hand-ball, mais maintenant il ne nous reste que le hand-ball et le kung-fu», nous confie-t-il avec regret.
Aujourd'hui, des milliers d'autres sportifs de la wilaya se plaignent du manque d'infrastructures où ils pourraient développer leur talent. À Si Mustapha, des dizaines d'enfants pratiquent le karaté et le kung-fu dans une bâtisse datant de plus d'un demi-siècle. Pour cause, la réalisation du projet de la nouvelle salle polyvalente, entamée en été dernier à l'est de la ville, connaît d'énormes retards. Ce qui risque de pénaliser encore pour longtemps les clubs de la localité, notamment l'équipe de basket-ball, l'une des meilleures à l'échelle nationale, qui s'entraîne toujours aux Issers.
À Timezrit, la frange juvénile est livrée aussi à elle-même. Faute d'infrastructures, aucune section sportive ou club de football n'y est actifs. Le projet portant réalisation d'un foyer de jeunes au chef-lieu n'est pas encore lancé en raison d'un litige sur le terrain d'assiette devant le recevoir. Le président de l'APC précise que l'Assemblée avait cédé le centre de formation professionnelle au profit de la DJS depuis plusieurs mois en vue de le transformer en salle de sports, mais cela tarde à se concrétiser. Ce genre de carences est signalé également à Ammal, une localité où l'on ne cesse de réclamer l'évacuation des trois familles qui occupent le foyer de jeunes du centre-ville.
Des habitants de la localité indiquent que les athlètes de la commune se déplacent jusqu'à Béni Amrane pour suivre des séances d'entraînement. À Afir, les éléments des sections de karaté et de la boxe chinoise évoluent dans une salle très dégradée, avec des infiltrations d'eau et suintant d'une forte humidité.
La localité a bénéficié d'un centre de sport de proximité au début du mandat en cours de la collectivité, mais le chantier vient à peine de sortir du sol. Quoi qu'il en soit, malgré tous les problèmes susmentionnés, les responsables du secteur se montrent «très satisfaits» du travail accompli au niveau local, faut-il le noter.
Lors de sa dernière visite dans la région, le ministre de la jeunesse et des sports a affirmé que pas moins de 95 projets relevant de son département, dont 10 piscines semi olympiques, 4 CSP, 5 auberges et 5 camps de jeunes, seront réfectionnés à travers la wilaya durant l'année en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.